152

F
L
U
V
I
A
L

  Paru dans Fluvial  LE MENSUEL DE LA NAVIGATION  MAI 2005
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WWW.Peniche.com
le site qui sort ses griffes

Bien avant qu'il ne se pose sur l'eau, Bernard Kuntz fut pendant de longues années un « naviguant », mais à Air France. En 1966, c'est pour vivre à bord qu'il achète à Conflans-Sainte-Honorine une unité de 45 m en cours de transformation.                                                                               TEXTE ET PHOTO: R. WALTER

C' était sa solution pour ne pas succomber

au « jet~lag » et au stress des vols long~courriers: travailler à l'aménagement du bateau en logement. En 1991 c'est le début d'un long combat avec VNF qui augmente le montant de ses « factures » de stationnement de 2 200 % et considère qu'une partie des travaux réalisés n'est plus conforme aux nouveaux règlements. S'ensuivent six années de procédure, une fermeture de l'établissement flottant annulée en appel et qualifiée « d'abusive » par le tribunal. Force est de constater que le Dauphin Vert (une devise qui provient du titre d'un roman d'Élisabeth Goudge) flotte toujours en 2005.

UN SITE « GIGOGNE»
Ainsi, au fil des procédures, M. Kuntz accumule toute une documentation de première main en tentant de faire

valoir ses droits face à ce qu'il définit comme des abus de pouvoirs de l'ad­ministration. Lorsque Internet s'ouvre au public, il se dit qu'il tient là un bon moyen de médiatiser le tout. En 1998, il met en ligne Peniche.com avec pour premier objectif « d'afficher les textes en vigueur et d'en montrer la désuétude et le décalage par rapport à notre époque». Et bien évidemment un forum de discus­sion où l'on aborde tous les sujets, même ceux qui fâchent... Sept ans plus tard, par l'intermédiaire de la table des matières, on peut consulter de 800 à 1000 pages sur Péniche.com. La présentation et l'ergonomie du site pourront sembler austères à certains internautes habitués aux « animations » des sites plus récents. Son créateur en est bien conscient, qui aimerait l'amé­liorer, mais n'en a guère l'occasion car il consacre une bonne partie de son temps à batailler au travers de plusieurs associations afin de faire remonter l'information. En 2000, il crée FAUVE (Fédération des Usagers de la Voie d'Eau),


une association Loi 1901 « hébergée» sur peniche.com, qui se bat « pour une clarification des règles qui régissent la vie sur l'eau et que les usagers ne soient plus considérés comme des squatters, des profiteurs, des privilégiés ou des spéculateurs,
mais comme des usagers qui contribuent à l'essor et au renouveau des berges ». On le retrouve également dans l'organigramme de Seine en Partage, une association d'élus locaux faisant du lobbying pour mieux faire connaître et défendre les potentialités du fleuve auprès des pouvoirs publics. Stéphanie, sa fille, anime www.peniche.info plus axé vers le tourisme fluvial.

FAIRE ÉVOLUER LA LOI

Mais péniche. corn par le biais de son forum, de ses membres (et de ses avocats) veut avant tout être un lieu de débat « à la recherche d'une solution et d'une proposition de loi pour les bateaux logements ». D'ailleurs, M. Kuntz a mis en ligne un questionnaire destiné aux propriétaires de bateaux logements afin de recueillir le maximum d'informa­tions «de terrain ». Une démarche forcement intéressante si l'on considère que, pour les autorités concernées, 65 % des bateaux logements de la région parisienne seraient dans l'illé­galité. Un tel taux plaide effectivement pour une remise à plat des textes et de leur application. M. Kuntz reste opti­miste et dans ses vœux pour 2005 sou­haitait « un avenir plus cordial, plus compréhensif, moins conflictuel» avec les services gestionnaires de la voie d'eau. En attendant ces jours meilleurs, www.péniche.com continue d'alimenter le débat à sa manière. Et il arrive que FAUVE sorte ses griffes.

 
Accueil       Sommaire 1    Aide   Table    Tous droits réservés     13/05/05     Ceci est une  Production     PENICHE.COM