Les mariniers se défendent et écrivent
Sur leurs demandes expresses leur courrier est visible en cliquant sur les liens           Disfonctionnement - Dédommagement

MM Paul CANLER Bateau SINAÏ

Deulémont 13 octobre 2002

V.N.F.  M. G. 175 rue Ludovic Boutleux B.P.820 -  62408 BÉTHUNE Cedex

Objet : Avis à la batellerie CMR/02/ AE/39 
                                                                       
                                                                 Deulémont, le 13 octobre 2002 

Monsieur,  

Je vous joins les courriers adressés à vos subalternes.

Il est regrettable qu'une situation comme celle-ci ternisse l'image des V.N.F. par un manque de professionnalisme et de prises de décisions de certains agents ou responsables; surtout lorsqu'il existe des solutions.
Certes un avis de vigilance existait, mais était-il explicite?

Des possibilités de transports plus lucratives s'étaient présentées à moi ou auraient pu l'être, mais ne sachant pas ce qui allait se passer j'ai favorisé le transport proposé par le Groupement Européen L. dont je suis adhérent et officie comme secrétaire.

Il apparaît à mon avis de nombreux disfonctionnements au sein du service de la navigation du nord-est puisqu'on limite l'enfoncement sur le secteur seulement le jour du chargement du bateau à Houdelaincourt. La cote d'eau donnée par Monsieur A. le 30/09/02 est de 2.34 m et le 27/09/02 de 2.36 m (soit une baisse de 2 cm en 3 jours).

Cette décision tardive pèse lourdement sur mon entreprise. J'évalue la perte d'exploitation à 885 € sans compter les 57 heures de conduite du capitaine et du matelot.

Je souhaite que vous preniez en compte tous les paramètres de cette affaire en vue d'une indemnisation pour mon entreprise; et que vous bousculiez un peu les responsables sur place afin qu'ils vous remettent un rapport clair et prennent les moyens nécessaires pour que ceci ne se reproduise plus. Car il serait dommage que l'on aboutisse à des situations comme celle du canal du Centre où l'enfoncement est limité à 1.40 m à la fois pour les professionnels et les plaisanciers. Ceci ne faisant pas bonne figure auprès des usagers. 

Si cela s'avère nécessaire je vous ferais part des témoignages de mes collègues ainsi que plusieurs photos suffisamment parlantes.

Dans l'attente de recevoir un avis favorable à ma demande, je vous prie d'agréer, Monsieur mes salutations les meilleures.

Paul CANLER 

Copie jointe à : la C.N.B.A. 
                       l'association F .A. U . V .E. 
                       Monsieur le Ministre des Transports 
                      notre protection juridique 

Suite     Retour       

Accueil       Sommaire 1    Aide   Table    Tous droits réservés     15/04/05     Ceci est une  Production     PENICHE.COM