Dès 1800 Paris Melun a été exploité en remorqueur à vapeur. 50 ans après, la traction à aubes laisse la place au touage à chaîne noyée
arrière et avant sont identiques,
          l'on aperçoit la goulotte mobile qui rend la chaîne de halage. Les cordes croisées tirent le convois ..

Le 4 avril 1854 Monsieur Eugène Godeaux a été autorisé à mettre en service le touage à vapeur à chaîne noyée. Il créa la Cie de Touages

Ce nouveau remorqueur tracté par lui-même sur une chaîne mouillée au fond de la rivière est révolutionnaire par sa régularité, sa stabilité et sa puissance. Avec un moteur à vapeur de 100Cv il va tirer 10 à 15 chalands à 5 km/h en montant comme en descendant.

Entre 1854 et 1857 son implantation va se multiplier :
- Montereau ~ Paris ;
- Paris ~ Conflans-Ste-Honorine
(confluence de la Seine et de l'Oise)
- Conflans-Ste-Honorine ~ Rouen 
- l'Yonne entre Montereau et La Roche (1869 interrompu en 1870 repris par Collignon en 1872) et la traversée de Paris (bassin de la Villette et dernier bief du canal St-Martin (Arsenal ~ Temple)

Les inventions qui ont permis le touage à chaîne noyée :
Bateau remorqueur à perches 
 ~ roues dentées immergées s'appuyant sur le lit de la rivière
 ~ L'invention de la chaîne 1840
 ~ la poulie directionnelle (permettant de s'écarter de la verticale de la chaîne immergée)

Un brevet de touage à vapeur est déposé le 17 avril 1817 par Montgolfier et d'Ayme la machine déposée sur un bateau se toue sur un cordage fixé à terre. 
Évry Petit Bourg en 1900    Remorqueur 1905    Sortie du toueur    Agrandissement de l'écluse    Construction d'un 2ème sas   Vue aérienne en 1960     Sas abandonné    2007 modernisation    Chantier arrêté 

Et pour en savoir plus "LE TOUAGE" Cahier du musée de la Batellerie              Retour Brèves

 
Accueil       Sommaire 1    Aide   Table    Tous droits réservés     17/12/07     Ceci est une  Production     PENICHE.COM