Rencontre présentée par Nicolas BROCQ
Médiateur du patrimoine au Musée de la Loire
Place de la Résistance
58200 COSNE-COURS-SUR-LOIRE
Tel : 03-86-26-71-02 Tel/Fax : 03-86-28-00-54

Lundi 14 mai 2007    Rencontre autour…Nœuds et cordages de marine

C’est à un art millénaire que sera consacrée la prochaine Rencontre du Musée de la Loire : l’art des nœuds. Si la marine fluviale ou maritime peut se targuer d’être à l’origine de près de 9/10ème des nœuds connus à ce jour, elle est loin d’en avoir le monopole. Viennent d’abord à l’esprit les nœuds de tous les jours, celui de la cravate, des paquets, du pêcheur ou de la couturière…

     On se souvient tous aussi de la fierté engendrée par la réussite de notre premier nœud, celui qui nous a permis de nouer nos chaussures et que nous reproduisons machinalement chaque matin…

Pourtant, au-delà de cette utilisation quotidienne et universelle, on sait que chaque corporation, chaque métier fait un usage spécifique du nœud : l’artilleur, le charpentier, le charretier, le chirurgien, le marin, le charcutier, l’éleveur… Signalons aussi, et de plus en plus, l’usage du nœud dans un cadre sportif : l’alpiniste, le plongeur, le spéléologue, le parachutiste, le navigateur Toujours pratiques, parfois indispensables, souvent garants de notre sécurité, capables de fixer, serrer, empaqueter, rafistoler, raccorder, nouer, de temps en temps élégants ou purement décoratifs ils sont partout…. Fortement ancrés dans notre quotidien ils restent pourtant les témoignages de savoir-faire millénaires et de pratiques empiriques. La seule évocation de leurs noms invite au voyage (nœud Algonquin, patte américaine, nœud flamand, tresse anglaise, bonnet turc, bouton chinois), fait appel à un bestiaire suggestif (jambe de chien, nœud de vache, gueule de raie ou de loup, tête d’alouette, poing de singe…), exploite un vocabulaire géométrique (zigzag, nœud oblique, carré, circulaire, cubique, en cylindre ou en croix …) ou nous dresse littéralement les cheveux sur la tête (nœud coulant, d’échafaud, de pendu, d’étrangleur et autre voleur)… Tous n’ont pourtant pas une fonction précise. Une escale prolongée due à une crue subite ou une pétole par exemple, quelques brins de cordages de réforme, une bonne dose d’imagination et ce sont de véritables œuvres d’art qui naissent entre les doigts agiles de marins désoeuvrés. C’est le matelotage ! Cette nouvelle Rencontre s’attachera donc à décrire les principaux nœuds et cordages de marine utilisés à bord du chaland de Loire. Chaque participant pourra s’exercer concrètement à la difficile maîtrise des nœuds. Cette séance sera également l’occasion d’évoquer cet artisanat particulier qui, de la plantation du chanvre au filage des torons, alimentait la flotte ligérienne. Enfin, plus généralement, il sera question de l’accastillage des navires et de l’utilisation ou de l’entretien de tous les cordages nécessaires aux manœuvres et à l’amarrage.  

mémoriser les différents nœuds marins,
Commandez le Mémento des nœuds marin

 Et pour tout savoir sur la Loire Commandez
"Les heures de gloire de la Marine de Loire"

Retour sommaire
Toutes les rencontres- Pont de Cosnes/Loire  - Voiles de Loire  - Crues à Cosnes/Loire  - Le passeur  - Mariniers bateliers - Pont du 20ème siècle - Lavandières
 
Accueil       Sommaire 1    Aide   Table    Tous droits réservés     11/04/07     Ceci est une  Production     PENICHE.COM