L'apprentissage à se défendre en justice est devenu aussi indispensable, à qui veut vivre sur le fleuve en FRANCE, que d'apprendre à tout faire et se servir de ses mains pour aménager son habitat flottant.. A la différence que dans le premier cas vous êtes à la merci de Voies Navigables de France et de sa loi dont la finalité est de vous faire disparaître, alors que dans le deuxième cas vous ne risquez que de devoir recommencer ... Pire n'attendez aucune aide de la justice,  au contraire ...

TEMOIGNAGE 

J'ai appris à travailler le fer, j'en ai transformé 12 tonnes, j'ai renforcé une coque de 300m2, je l'ai sablée, doublée d'une coque solidaire et étanche de 140t de béton de barrage, j'ai construis superstructures, charpentes et huisseries ; amené viabilité et prévenu les inondations en relevant la berge plantant des dizaines d'arbres pour la tenir. Construis habitations et ERP. Appris tous les métiers... Cela faisait plus de 20 ans que j'avais une AOT, que la réception du public était acquise, que je faisais partie des Soiséens.. La création des EPIC Port Autonome et Voies Navigables de France ravagea l'équilibre des voies navigables françaises; Je suis victime de ne pas avoir disparu comme des centaines d'entreprises, d'artisans, d'usagers du fleuve. L'instauration d'une taxe de 2.000 fois plus élevée que la redevance aux domaines contractuellement acceptées étaient soumise à un engagement, sous pressions à domicile par les trois représentant : PAP, VNF, SNS de "payer toutes sommes exigées, spécifiées, non justifiées " rançon à payer pour avoir une COT. ( Convention d'Occupation Temporaire).

J'ai appris à me défendre, J'ai acquis quelques notions de droit, J'ai écris des milliers de pages de mémoire ; J'ai éclairé plusieurs avocats qui ne pouvaient imaginer les agissements de cet EPIC  J'ai été calomnié auprès des autorités, l'établissement a été comparé à FURIANI, au TITANIC pour faire pression sur le Préfet et le contraindre à exécuter la menace du secrétaire de la commission de surveillance, bras armé de VNF, " moi je suis fonctionnaire, la loi c'est moi et je vous ferais fermer .." . Mutée la même fonctionnaire a continué le harcèlement , puis fait pression sur le sous-préfet, puis sur le maire, régulièrement sur les commissions de sécurité (SDIS) plus récemment dans le cadre des xxxxxxxxxxxxxxx suite à une nouvelle mutation.

J'ai appris, lors des dizaines de procès pour les adhérents ou personnels que la paix ne viendra pas de nos institutions juridiques.

 

 

Actualités

toutes les actualités
  • La juridiction administrative

    Sélectionnez votre département
    ou votre collectivité :

 

 

PP