T dico marinier abécédaire

Lexique de la Voie d'eau

Tabernacle :
Grand coffre de rangement d'un bord à l'autre se trouvait généralement au centre du bateau et servait structurellement à renforcer l'écartement de la bordaille.
Tabernacle avant, arrière :
Coffres avants, arrières dans le prolongement de l'hiloire pour conserver les cordages.
Table de jambe : eau s'acc
Talonner :
Toucher avec la partie arrière du bateau le fond de la voie navigable ou le radier d'une écluse.
Tanac :
.
Tanac :
Remorqueur livré après guerre par les forces alliés.
Tape :
Couvercle de hublot.
Tchalk :
Bateau hollandais en bois d'une vingtaine de mètres navigant aussi bien en mer du Nord que sur les rivières. Etait équipé de deux "raquettes" qui se relevaient ou servaient de quille en mer et d'une voile. Restent très recherchés en bateau de plaisance.
Tenailler : 
Entrer de travers dans une écluse, le danger était grand pour les bateaux en bois. Syn. tordre.
Tendeur de câble :
Tendeur de câble :
Petit appareil métallique servant à tendre un filin ou cordage. Syn. ridoir.
Tenir bon dessus : 
eau s'acc
Tente :
n.f. Abris de toile tendu au-dessus des logements pour éviter l'échauffement direct du soleil sur les tôles.
Tête : 
n.f. Se disait des empillements de marchandises à l'avant ou à l'arrière sur les veules quand le bateau était "comblé". Syn. comble.
Thalweg : Ligne imaginaire joignant les points de plus grandes profondeurs d'un cours d'eau.
Tiaume : Cabine rudimentaire sur l'arrière du bateau abritant le poste de conduite au temps des bateaux hâlés. Remplacé par la timonerie et la marquise.
Tillac :
Plancher de cale en bois, ou mieux en acier soudé ce qui fait un double fond.
Timonerie :
Passerelle couverte regroupant les organes de conduite. Syn. marquise.
Tinette :
n.f. Seau évasé de 5 à 6 litres en tôle galvanisée, de nos jours en plastique, pour puiser de l'eau depuis le pont du bateau.
Tinque : 
Tinque : 
Petit morceau de bois taillé aux dimensions d'un trou à boucher sur la bordaille ou ailleurs.
Tirage : Mailette, verdon, filin, permettant de hâler les bateaux.
Tirant ou Ridoir : Tendeur à vis.
Tirant d'air :
Hauteur disponible entre le niveau d'eau et la clef de voûte d'un ouvrage d'art (Pont, voûte, etc.) - Distance verticale entre le plan horizontal de l'eau et le point le plus haut d'un bateau. abrév. T.A.
Tirant d'eau :
Hauteur d'enfoncement d'un bateau sous la ligne de flottaison. abrév. T.E.
Tire : Large sangle que l'on passe dans l'épaule et sur laquelle on attache un trelle pour haler un bateau à bras d'homme.
Tolet : Pièce dans laquelle prend appui la rame. Syn. dame de nage.
Tonnage : Déplacement d'un bateau.  Volume d'eau déplacé par la coque du bateau, équivalent au poids du bateau. Déplacement à vide ou  lège. Déplacement en charge : poids du bateau chargé autorisé.
Tonne : n.f.  Contenant en fer, en forme de tonnelet, servant à stocker environ 50 litres d'eau potable à bord des anciens bateaux.
Tonture d'un bateau :
Relèvement du pont à ses extrémités. Tonture d'une couverture d'écoutille : relèvement des écoutilles .
Tordre : 
Tenailler
Torons : 
n.m. brin d'un cordage ou d'un câble.
toucher :
Un bateau touche lorsqu'il prend contact avec le fond de la voie navigable avec sa partie avant ou médiane.
touer : Tirer à l'aide d'une corde un bateau à la main, la bricole, au treuil, au cabestan (orig. scand.)
Toue : 
n.f.  Nom de certains bateaux  en bois du Centre. Les toues avaient, l'arrière coupé droit et le cul carré. L'aminteau se trouvait au sommet de la cabine disposée complètement à l'arrière. Ces bateaux sans écoutilles devaient être bâchés. Certains portaient des raquettes.
Toueur :
Bateau symétrique qui peut naviguer dans les deux sens (amphidrome) et qui se hale sur une chaîne posée au fond de l'eau sur un tambour d'un treuil porté par le bateau, mu par une machine à vapeur, un moteur électrique de nos jours. Il entraîne à sa suite un train de bateaux pour traverser des passages délicats pour la navigation ou à protéger de la pollution des gaz d'échappement (souterrains, passages étroits). .
touret pour câble :
Espèce de grand panier plat et horizontal fixé sur le pont avant, permettant de loger les câbles en plé
Tourine : n.f. bouteille protégée par un entourage en paille, cordes ou osier
Tournure :
n.f. eau s'acc
Tout-hors : 
eau s'acc
Trabuger :
eau s'acc
Tracteurs : 
eau s'acc
Train : 
eau s'acc
Travers : 
eau s'acc
Traversier :
Se dit des amarres croisées allant de l'avant du bateau à la berge à hauteur de son arrière et inversement.
Trématage :
Action de dépasser un autre bateau. Le trématage est interdit à l'approche d'une écluse.
Trémater :
Dépasser d'un côté ou de l'autre un bateau. Doubler. Cette manœuvre est interdite avant l'entrée des écluses.
Trente mètres : Bateau de 30 mètres sur 5 de large pour aller sur certains canaux comme celui du Nivernais.
Treuil : Appareil permettant de soulever et d'enrouler la chaîne d'ancre. Appelé guindeau.
Treuil de lunette : Petit treuil monté sur l'amintot et permettant de relever la lunette du gouvernail.
Trinquet : Naviage surélevé quand le bateau était comble (voir ce mot). On disait faux-naviage dans le Nord.
Triton : Nom de la série de remorqueurs de la Compagnie Fluviale de Transports et de Remorquage - CFTR - La première série jusqu'au "Triton 10" a été construite en 1876 sur les chantiers d'Argenteuil. Dimensions 31,00 mètres par 5.05 mètres, 2 mètres de T.E. à vapeur et hélice ils développaient 100 CV.  "Triton 25" le dernier un diesel de 300CV avait été construit en 1954 à Petite-Synthe en Hollande.(Voir sur le site Remorqueur)
Tube d'étambot :
Fourreau métallique de l'arbre d'hélice qui va de l'entraînement à la sortie de coque.
Tunnel : Ou tunnel d'hélice : demi tube en tôle entourant l'hélice par le dessus et sur les cotés guidant le flux de l'eau.

tendeurs
PIC00099.jpg (56392 octets)

tinette
agrès.jpg (10827 octets)

lien avec page toueur

PIC00106.jpg (45232 octets)

 

 

 

 

 

Toueur

Le dernier toueur en activité en France
    Photo B. Kuntz

 

Biodiv91.net  dernière mise à jour 19/03/15