Fn_00810.bmp (7478 octets) abécédaire

Lexique de la Voie d'eau

Rabaler: v. trans.  frotter un quai une digue.
Rabaste:
 n. f. Equipement d'un radeau que les radeliers ramenaient avec eux après le convoyage.
Rabattre :  v. intrans Changer de direction soit volontairement soit sous l'influence d'un courant, du vent, ou d'un remous.
Rable :
(Berry) Courbe, pièce de bois sur laquelle on clou les bordages du fond.
Rachaquer :  Rechaquer, Ressaquer, v. trans. Attraper au vol une amarre lancée d'un quai ou d'un bateau.
Racôter : v. trans.  Accoster
Radar : Instrument de navigation permettant la navigation par temps de brouillard.
Radelier : n.m. Personne manœuvrant un radeau.
Radeau :
n.m. Assemblage de troncs destinés au flottage.
Radier :
Radier du seuil de l'écluse maçonnerie du fond du sas et des portes.
Radio plat-bord : Expression toujours en cours pour qualifier les racontars des mariniers penchés sur les plats bords les mains en porte voix syn. "bruits de couloirs" pour les gens d'à terre.
Raique : n.m.  bief droit, sans tournant.
Ramasser le mou : Raidir une amarre dont l'une des extrémités est attachée à un point fixe.
Rame :   n. f.
 Aviron de canot.
Ramée :
Désigne la toile tendue horizontalement au dessus de l'entrée de l'habitation et du balcon sur la péniche berrichonne.
Ramière :  n. f. obstacle au halage constitué de plantes poussant dans l'eau, entre le chenal et la berge. Syn. vorgine.
Rampant d'un bateau :  n.m.  Relèvement du pont aux deux extrémités principalement à l'avant. Syn. tonture.
Rapide : n.m.   Passage rétréci ou encombré d'obstacles ou le courant est plus fort.
Raquette : n. f.  Raquet  n.m. double gouvernail d'un bateau en bois "cul carré"
Réa :  n.m.  Poulie à gorge.
Recoubler :
v. trans.  action de refaire l'assemblage d'un radeau lors d'un changement de gabarit du réseau ; Recoupler
Rechaquer :
v. trans.  voir Rachaquer.
Recoubler :
v. trans.  action de refaire l'assemblage d'un radeau.
Reflux :
n.m.  retour de la masse d'eau lâchée par une écluse amont, butant contre l'écluse aval ; Visible dans un bief court.
Régulation ou régul : Exploitation des ouvrages hors des horaires normaux d'ouvertures (nuit, week-end), moyennant paiement d'un tarif particulier. Depuis les 35H il faut demander la régul sur certains canaux même le midi ou le soir avant 19H.
Régime d'une rivière:
Terme pour désigner le débit d'une rivière soit à la fois son volume d'eau qu'elle roule, sa profondeur, et la vitesse de son courant.
Relance :  n. f. Remise en route d'un bateau.
Relapper : v. trans.  parfaire à l'herminette la planéité d'un fond en bois dont l'usure fait ressortir les nœuds.
Relevage : n.m.  Opération d'un renflouement d'un bateau.
Relever : v. trans.
Renflouer un bateau  ; Se remettre au cap après avoir rabattu.
Relèvement d'un bateau : Remise à flot d'un bateau coulé.
Rembourdir : v. trans.
Regonfler le bois par immersion.
Remonte :  n. f. Remonter de l'aval vers l'amont ; opposé à la descente
Remorque : Câble d'acier généralement de 16 à 18 millimètres de diamètre servant à haler le bateau en convois.
Remorqueur :
n.m. Bateau qui tire une ou plusieurs péniches. Anciennement le remorqueur tirait tout un train de chalands ou de bateaux en bois. Les premiers à vapeur étaient surnommés "chaudron". "Le Dragon" navigant en 1839 sur le Rhône n'avait que 35 CV. (voir aussi Grappin). 2 - Petit bateau équipé d'un puissant moteur qui occupe souvent plus de la moitié de sa surface muni d'une grande hélice, destiné à tractionner les péniches dans des passages délicats.(voir aussi toueur).
Remoucheter :
Action de faire des raccords de goudron là ou il en manque.
Remous : Tourbillons provoqués par le déplacement d'eau soit d'un automoteur, d'une ouverture de vanne, ou d'un trop plein de barrage.
Renards : Fuite d'eau dans le haut d'une digue, d'un barrage ou d'un ouvrage fluvial.
Renarde :
 n. f. Courte corde gréée sur la maille principale et reliant une courbe de chevaux supplémentaire Syn.Tire
Renflouement :
Remise à flot d'un bateau échoué.
Reu, Rheu, Roeu :
(Orthogr. incertaine) Cabine d'habitation du marinier sur les bateaux en bois, situé sous l'éveule arrière. L'accès se faisait par un trou d'homme carré recouvert d'un capot en bois. Ce logement était éclairé par deux petits hublots en partie hautes de chaque coté du gouvernail et par une claire-voie à double pente protégée par des barreaux.
Retenue :
Barrage, retenue d'eau, également bief établi par un barrage.
R.N. ou Retenue Normale: En dehors des crues les biefs sont maintenus à la retenue normale. La R.N. est souvent majorée de quelques centimètres pour compenser les risques d'échouage dus à des envasements localisés et non dragués en permanence.
Retirement :
Action de sortir de l'eau un bateau coulé qui offre un obstacle ou une gêne aux usagers de la voie d'eau.
Retraite :
n. f.  Garde descendante. Amarre tirée de l'avant vers l'arrière d'un bateau à quai pour l'empêcher d'avancer.
Ridoir : Petit appareil métallique servant à tendre un filin ou un cordage.
Rigue :
n. f.  1) Grand bateau plat du Rhône. 2) Attelage de plusieurs chevaux pour remonter le courant (Saône). 3) (Rhône) Groupe de bateaux navigant en équipe à la descente et halés en train à la remonte.
Rimée : n. f.  Condensation de l'air de cale d'un bateau due à la différence de température entre l'eau du canal et l'air.
Ringeane : n. f.  Amarre arrière empêchant le bateau de tirer au large.
Rioté : adj.  Tordu. Une chaîne riotée, les maillons sont vrillés d'un quart de tour.
Riotte : n. f.  Ligature de bois vert utilisée dans l'assemblage des radeaux.
Risberme : n. f.  Halage entre talus et bord du canal.
Riquet : (Pierre Paul de) 1604-1680. Ingénieur français. Il construisit le canal du Midi ou de Deux Mers (1666-1681), qui relie la Méditerranée à l'Atlantique.
Rivage :
Emplacement aménagé pour le chargement des bateaux par des moyens mécaniques et notamment par les wagonnets de charbons (canaux du Nord).
Rivet-plongeur n.m. Rivet de secours muni d'un filet et d'un écrou (à la manière d'un boulon) destiné a remplacer un
rivet qui fuit ou qui s'est détaché suite à un choc, des rondelles d'acier et de caoutchouc assurent l'étanchéité (provisoire...voir batardeau). 
Rives :
Planches bord à bord sans rainures, par extension les cotés de la péniche en bois
Rivière canalisée :
Rivière rendue navigable par la construction de barrages afin de lui donner un mouillage suffisant et constant et régulariser son débit.
Rivière régularisée :
Rivière aménagée pour offrir des conditions de navigation améliorée notamment en creusant un chenal.
Robe :
n. f.  Bordaille d'un bateau. "Changer la bordaille "
Robure : n. f. Ponton-grue.
Rode : n. f. 1 Etambot d'un bateau en bois
 2  Bitte d'amarrage en bois (vieux Rhône) > Embrague:
Roilette : Petite bande de chêne mince sur chaque côté des écoutilles pour protéger les rebords.
Rôle ou bureau de : Créé par les syndicats en 1936 pour permettre aux mariniers de choisir, en fonction de leur inscription "le tour", le voyage qu'ils allaient effectuer. Cette création fut contestée par beaucoup dès son origine et disparue en 1999 sous la pression de la concurrence européenne. (voir Conflans "la bourse").
Roof
ou rouf ou
rouffle :
  n.m.  Toiture surélevée d'un logement au-dessus du pont n'occupant pas toute la largeur du bateau. Peu employé en fluvial peut être assimilé à la marquise.
Rougaillou :
Bateau remorqueur avec un manège de chevaux à bord. Les chevaux en tournant sur la plate forme embarquée entraînaient un treuil qui enroulait une corde de halage en chanvre. Le Rougaillou était en service de 1861 jusqu'à l'arrivée du toueur à vapeur sous la voûte de St Quentin.
Rotation d'un bateau :
Fréquence des voyages effectués sur une relation donnée.
Rupture de charge : n. f. Transbordement pour changement de gabarit ou de mode de transport. L'handicap majeur du transport fluvial.
Rustine : n. f. tôle soudée sur un trou ou une déchirure de la coque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Radeau et radelier avec les perches

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ridoir
PIC00114.jpg (52388 octets)

 

Octobre 2015