H dico marinier abécédaire

Lexique de la Voie d'eau
Hache : n. f.   Indispensable à bord pour couper en urgence les amarres. expl. dans une écluse.
Haï : 
Retour de l' eau qui tournoie sur elle-même quand elle rencontre un obstacle (contre les piliers de pont, les méandres). 
Halage :
Déplacement d'un bateau par traction exercée depuis la rive.
Hale : Baudrier de la bricole.
Haler :
Action de tirer un bateau à partir de la berge qui devient le chemin de halage. Le halage peut se faire à bras d'homme, à l'aide d'animaux ou d'engins.
Hardi :
Sorte de burin recourbé servant à déclouer.
Harnais : Sangle de tirage pour haler un bateau ; Syn. bricole, las.
Haubans : 
Paire de fins câbles d'acier, fixés en haut du mât et de chaque cotés sur l'huis dormant du mât-clair. Ils étaient tendus par des raidisseurs et servaient à soulager le mât quelquefois sollicité par un tractage latéral important, notamment sur la Saône où la maillette faisait 200 mètres de long.
Hausse de barrage
n.f. : Bâti métallique d'un barrage à aiguilles
Haut-fond :
Partie d'un cours d'eau où la profondeur est réduite par rapport aux alentours.
Haut le pied :
Attelage se déplaçant sans hâler le bateau. Par extension se dit d'une machine ou d'un tracteur qui roule sans tirer de bateau
Haut-lève :
Faire "haut-lève" passer par dessus les obstacles placés entre le bateau et la berge. On faisait haut-lève en attachant le tirage au grand-mât. La corde de traction était "billée" au grand-mât.
Hiloire :
Tôle verticale d'environ 50cm de haut, entourant la cale en couronne et portant les godes et panneaux d'écoutilles. Syn. dangbord
Hie :
n. f.   Contre courant, souvent le long des berges ou dans les méandres.
Hors (faire) :
Démarrer.
Houle :
n. f.   "oule" (Orthogr. incertaine). Nom de la cale sur les bateaux en bois.
Huis dormant :
Écoutille fixe.
Houpion : Loupion, Vadrouille, Tête de belle-mère, Essard : Ustensile de nettoyage utilisé pour laver et absorber l'humidité des parties horizontales, anciennement fabriqué par les mariniers eux-mêmes avec des chiffons coupés en carrés et maintenues par un clou sur un manche à balais de près de deux mètres. Pour laver on le trempait dans l'eau de la rivière ou du canal. Pour essuyer on l'asséchait en le faisant tournoyer rapidement avec les mains ou les avants bras.

Houpionner : nettoyer avec le lave-pont

Un certain tour de bras

Hublot : Fenêtre généralement ronde fermée par un verre épais l'ensemble étant étanche.
Huis :
On distinguait l'huis coupé qui était une demi écoutille placée au-dessus d'un tabernacle ou d'un pied et qui se soulevait pour donner accès au local et l'huis dormant partie fixe entre les écoutilles amovibles.

Hausse de  barrage