mardi 19 octobre 2010 - n°897

Transport fluvial : Une deuxième jeunesse pour le canal du Rhône à Sète

La Région Languedoc-Roussillon investit 30 M€ dans la modernisation de cet axe fluvial de 63 km. L’Etat lui emboîte le pas avec 20 M€. Voies navigable de France, expert national de la voie d’eau, conduit et réalise les travaux de ce canal dont la réouverture est prévue en 2012. La première tranche de l’aménagement de la ligne droite de Carnon (Hérault) et de sa courbe en amont a été lancée le 15 octobre.

Réalisé au XVIIIème et XIXème siècle, le canal du Rhône à Sète va retrouver une nouvelle jeunesse. Voies navigables de France (VNF), expert national de la voie d’eau, conduit et réalise les travaux de de cet axe fluvial de 63 km dont la réouverture est prévue en 2012. L’enjeu est important à l’heure où le gouvernement et les collectivités souhaitent développer des modes de transports moins polluants. Le Grenelle Environnement a en effet fixé à 25%, d’ici 2012, le report du trafic routier vers la voie d’eau.
 Pour permettre une augmentation du trafic fluvial dans les meilleures conditions économiques et de sécurité, les caractéristiques du canal du Rhône à Sète vont être améliorées pour garantir le passage dans de bonnes conditions, des bateaux de marchandises, vocation première de cet itinéraire, et le transport de conteneurs de type High Cube.

La porte d’un territoire de 600 km

Constitué d’un seul bief de 63 km entre Sète et l’écluse de Saint Gilles, le canal relie la Méditerranée au bassin Rhône-Saône par le port de Sète. Le canal du Rhône à Sète, puis le Rhône et la Saône, donnent accès à un territoire qui s’étend jusqu’à 600 km du port maritime de Sète, propriété de la Région Languedoc-Roussillon.
VNF gère et exploite aujourd’hui 6 200 km de voies navigables, soit le plus grand réseau européen de canaux et rivières aménagés. L’expert en voie d’eau est également maître d’ouvrage de grands projets tels le canal à grand gabarit Seine-Nord Europe, dont l’ouverture est prévue pour 2016, la liaison Saône-Moselle dont le débat public est programmé en 2012, ou encore la mise à grand gabarit de la section Bray-Nogent entre la région parisienne et l’Aube.

                                                                                                                           18 octobre 2010, Philippe Martin

Le canal relie le Rhône à l’étang de Thau. Au-delà, il est prolongé par le canal du Midi ©DR

Retour brèves