ÉVRY :  LES DEUX ÉCLUSES BLOQUÉES

La plus récente ( 2008 ) responsable d'une voie d'eau immobilise le "DIAMOND " 

ÉCLUSES D’ÉVRY BLOQUÉES 
Des dizaines de bateaux bloqués pendant 24heures suite à un incident sur l’écluse refaite en 2008.
Avalant le « DIAMOND » magnifique bateau de 1350 tonnes, chargé, a accroché un écueil en entrant dans le sas. Prenant l’eau il est immobilisé et secouru par les pompiers qui sous la directive du marinier neutralisent la fuite au moyen de la bâche. Il est alors 17H ce mardi 2 mars 2010. La navigation est arrêtée alors que la deuxième écluse  pourrait aisément prendre le relais si elle n’avait pas été « immobilisée pour une procédure d’assurance en cours, et cela depuis 6 mois » se plaignent les mariniers tous venus aux nouvelles. « DIAMOND » est sécurisé et peu avant midi quitte le sas qui est inspecté par l’équipe de plongeurs à la recherche de l’obstacle responsable de l’accrochage. Des blocs de béton et de terre détachés du bajoyer amont gauche, non protégé par un rideau de palplanche interrompu sur une vingtaine de mètres sont localisés et rendus responsables de l’accrochage. Décision fut prise de monter le bief en relevant plus les clapets du barrage, qui à cette époque de fortes pluies sont en position intermédiaires, et de rétablir la navigation en commençant par les bateaux vides. C’est ainsi que la navigation fut rétablie avant 17H et interrompue le lendemain par le ponton grue pour enlever les débris des malfaçons de la nouvelle écluse. Le zèle de l’agent VNF promettant le dédommagement de l’immobilisation n’eut pas raison de la lassitude de mécontentement des professionnels. Le non-entretien des infrastructures, les impasses dans les réalisations des ouvrages, même neufs, la gestion fonctionariale de la Voie d’Eau ne permettront jamais de la remettre à niveau. Alors  les promesses et les illusions véhiculées par les affiches en couleurs, les effets d’annonce et la publicité des organismes gestionnaires irritent par la tromperie, le gaspillage et la mauvaise gestion du superflu au détriment de l’indispensable. Est-ce là une politique de gestion durable ?  
0
3/03/2010

 
La reconstruction de l'écluse d'Évry en 2008 laisse une interruption du rideau de palplanches qui ne semble guère se justifier (voir ces pages )

 Évry les bateaux en attentes

Retour Brèves

 
                                                                                                                                                                                             
Accueil       Sommaire 1    Aide   Table    Tous droits réservés     06/03/10     Ceci est une  Production     PENICHE.COM