VNF nouvelle police

LA PRISE DE POUVOIR INSIDIEUSE

Première action à l'arrivée du PAP et de VNF : l'assermentation des éclusiers
          Cette mesure grave de conséquences pour la navigation en générale n'a soulevée aucune protestation d'associations d'usagers. Pourtant elle ne pourra qu'être génératrice de conflits avec les usagers et éloigner les plaisanciers étrangers.
Deuxième essai transformé sans accord de l'Etat : la "suggestion" de droits régaliens.
            Voir la lettre de VNF intitulée "Nouvel élan".
Troisième étape : la prise de droits régaliens  et la création d'une :

POLICE PRIVÉE mise en place par un Établissement Public Industriel et Commercial

Les plus vindicatifs s'en servent avec délectation ainsi cet extrait d'une ex déléguée de la commission de surveillance de Paris

"Quelques agents volontaires de la subdivision de Melun se sont essayés, l'été dernier, à des opérations de contrôle de police de la navigation de plaisance.
Le bilan, pour une première saison, peut être considéré comme positif.
Plus d'une trentaine d'embarcations ont été contrôlées, toujours dans une bonne ambiance. Dans l'ensemble, les documents de bord et les équipements de sécurité étaient conformes. Quand ce n'était pas le cas les plaisanciers ont régularisé, dans les jours suivants, leur situation auprès de la commission de surveillance.
Il est réconfortant de constater que ces contrôles ont été bien perçus par les usagers, qui ont même regretté que nous n'en fassions pas plus souvent.

Hors bord marqué POLICE
propriétaire SNS de Melun
A espérer qu'ils étaient bien sincères... Seuls deux plaisanciers, qui ont été verbalisés pour défaut de certificat de capacité, n'ont certainement pas apprécié ces contrôles imprévus."                   Sylvette RAFFIN
Paru en décembre 2000 sous le N°5 de l'ASA "journal interne de l'arrondissement de Seine Aval"

Donner votre avis sur le Forum   sommaire §   Suite