Le Pilier des nautes, le plus ancien monument daté de Lutèce, est entré dans les collections du musée au moment de sa création (1843/1844). Dès cette époque les historiens et les conservateurs prirent conscience de l'intérêt majeur de ce témoin des cultes en Gaule romaine. Après quatre années de restauration il revient, 160 ans après sa première installation....... Pour que cette oeuvre puisse aujourd'hui être redécouverte, il a fallu le soutien d'un grand mécène et de plusieurs partenaires qui ont cru à cette entreprise. Ma profonde gratitude va d'abord à M. Jean Bruel, président de la Compagnie des Bateaux-mouches, qui a permis de financer l'ensemble des travaux de restauration........

Viviane Huchard
Conservateur général
Directeur du musée national du Moyen-âge Thermes & hôtel de Cluny

Bien qu'érigé à Paris, l'intérêt du Pilier des nautes dépasse le cadre de la Lutèce antique. Il est l'un des plus anciens témoins des cultes en Gaule romaine....Découvert en 1711 sous le chœur de Notre Dame de Paris, ce monument était dédié  par les nautes de la Seine sous le règne de l'empereur Tibère (17-37 ap. J-C), à Jupiter.

 

 

 

Lors de leur découverte sur l'île de la Cité, les bas-reliefs qui le composent étaient réemployés dans un mur du Bas-Empire... Les blocs devaient être superposés pour former un pilier votif. La pierre aux huit divinités supportait la pierre de la dédicace sur laquelle reposait le bloc dédié au dieu Jupiter à qui était consacré le monument. Le tout devait être couronné par la pierre aux quatre divinités.

Élevé par les nautes de la Seine , chargés du transport des marchandises par voie fluviale, le pilier témoigne des rôles économique et politique tenus par cette corporation dans la vie de la Lutèce romaine. Il nous révèle également la coexistence de deux panthéons religieux au travers de leurs plus éminents représentants : Esus, Cernunnos, Tarvos Trigaranus pour la religion celtique aux côtés des dieux romains : Jupiter, Vulcain, Mercure.....
Naute du grec naus : navire Retour Brèves