Retour actualités         Nouvelle rubrique : les Usagers écrivent     Nouveau FORUM "Les voix des Citoyens"      Table des sujets
        23 juillet 2015
Jean Bruel a trouvé une mort tragique le 23 juillet 2003 ; Son combat d’homme juste l’a opposé à VNF. La jurisprudence du Conseil d’Etat a fini par reconnaître l’illégalité de toutes les procédures à son encontre. Pourtant VNF n’en continue pas moins, avec la bénédiction des tribunaux administratifs, à faire condamner les usagers de la Voie d’Eau. Un seul juge de la Cour administrative de Versailles a rendu un Arrêt annulant trois jugements et états exécutoires du tribunal administratif. Arrêt aussitôt suivi d’un pourvoi de VNF. Il est d’expérience que les seuls pourvois acceptés l’aient été dans ce sens. Ainsi les 3 Arrêts ont été cassés par le Conseil Constitutionnel ; Charge à une nouvel chambre de rejuger dans l’ordre demandé..  Les condamnations ont donc été rétablies et les juges restent les serviteurs de l’illégalité ; Allant jusqu’à « nonobster » les jurisprudences,  clairement établies.

                              A quand la suppression de la "justice" administrative ?
              
Comme de nombreux pays de droits, qui eux, n’ont  pas à se déclarer  
"pays des Droits de Homme"

                                                                                                                                                                                                               Communiqué par FAUVE  

 
   

23 juillet 2013 il y a 10 ans Jean Bruel fondateur de la Cie des BATEAUX-MOUCHES a trouvé une mort tragique ......... "Mais de là où il est il a pardonné" 

  SYNDICATS CONTRE LE TRANSFERT DES INFRASTRUCTURES ET DES 4400 AGENTS DES VOIES NAVIGABLES A vnf (voir tract )
"Les organisations syndicales CGT, FO et CFDT se sont réunies le 30 mars suite à l'audience du 29 mars où la Ministre, via son cabinet, a annoncé l'arbitrage favorable au transfert des infrastructures des Voies Navigables et des 4400 agents des Services Navigation à Voies Navigables de France (VNF) et l'abandon du réseau secondaire aux collectivités locales.
L'intersyndicale réaffirme son attachement au maintien du service public d'État des voies navigables1 et de ses missions. Nos organisations réaffirment leur opposition à tout transfert vers l'Établissement Public Industriel et Commercial VNF et décident d'un processus unitaire d'actions y compris par la grève.
Dans tous les services, l'intersyndicale appelle à des assemblées générales, heures mensuelles d'information dans l'unité pour créer dans la durée les conditions d'une forte mobilisation. D'ores et déjà, nos organisations ont convenu de se réunir régulièrement pour faire le point afin d'obtenir le retrait du projet de transfert. Nous rappelons également que le parlement n'a pas été consulté au regard de la loi « Grenelle» du 3 août 2009 sur une étude d'opportunité de ce transfert. La Ministre Nathalie Kosciusko - Morizet a décidé un passage en force et bafoue sa propre loi.
Nous saurons alerter les populations sur ce projet qui conduit à la privatisation des voies navigables, contraire au développement du transport multimodal notamment exprimé à l'occasion du Grenelle de Environnement. Mobilisons-nous pour l'avenir de la voie d'eau, de ses agent et pour le retrait du projet de transfert!"

intersyndicale148.jpg (244716 octets)
 On Continue à enfoncer les portes ouvertes ... (19/03/2011 source AFP
"Bruno Le Maire se prononce en faveur du canal Seine-Nord Europe"
|La construction du canal à grand gabarit Seine-Nord Europe qui doit relier la Seine et l'important réseau fluvial de l'Europe du Nord d'ici 2016, "est une évidence", a déclaré mardi 9 mars le ministre de de l'Agriculture et de l'Aménagement du territoire, devant la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. ..."Je crois qu'on a besoin d'un certain nombre d'infrastructures encore en France, et qu'il ne faut pas être dogmatique sur le sujet", a déclaré M. Le Maire, répondant à une question du député (UMP) de la Somme et président du conseil d'administration des Voies navigables de France (VNF) Alain Gest. "Le canal Seine-Nord, pour moi, c'est une évidence qu'il répond à un intérêt économique, à un intérêt environnemental. (...) Le canal Seine-Nord fait partie à mon sens des liens utiles", a-t-il poursuivi. "Donc je plaiderai, comme je l'ai déjà fait, et auprès du Premier ministre et auprès du président de la République pour que cette réalisation soit effective. Après, c'est évidemment eux qui trancheront", a relevé le ministre.
Le projet a connu des retards à cause de la difficulté à boucler son financement complexe de 4,2 milliards d'euros, partagés entre l'Etat, les collectivités locales, l'Europe et un futur partenaire privé. Bouygues Travaux Publics et Vinci Concessions ont chacun déposé leur candidature en 2009 pour la conception, la construction, la maintenance et l'exploitation du canal. La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusco-Morizet avait estimé fin janvier devant l'Assemblée nationale que le financement était "assuré à un peu plus de 97%". M. Gest s'était à l'époque inquiété que le financement de 330 millions d'euros accordé par l'Union européenne au projet ne soit menacé si celui-ci n'était pas lancé dans les temps."

Nouvel incident avec un pétrolier sur l'Escaut à Anvers  24/01/2011  
Le "CALENDULA 12" chargé de biocarburant a fait eau à hauteur du port pétrolier et réussi à s'amarrer malgré la gîte. Pas de victime, la cargaison est intacte et les pompiers sont sur place espérant vider le bateau vers midi.
 La similitude avec l'incident du "WALDORF"  il y a 11 jours (voir ci-dessous ) semble s'expliquer par l'absence de cloisonnement ou de parois antiroulis. Tout comme ce dernier il a été transformé et sa double coque sert de citerne. La cargaison en faisant ballant a pu créer le basculement. C'est pour cette hypothèse que penche Karel Verberght, de l'Union des armateurs belges de navigation fluviale et rhénane (VBR
)
CALENDULA 12 en mauvaise poture mais amarré

La circulation sur le Rhin bloquée pour plusieurs jours  14/01/2011 11:55  
«Il n'y pas eu de fuite» d'acide sulfurique dans l'eau, a assuré Florian Krekel, vice-directeur des services de navigation fluviale à Bingen (ouest). «Le trafic fluvial est arrêté dans ce tronçon à cause du bateau mais aussi des eaux montantes du Rhin», a-t-il déclaré. «Le chaland a été fixé avec des câbles (pour l'empêcher de couler) et un ponton doit être amarré aujourd'hui - ce ponton est en voie d'acheminement vers le lieu de l'accident», a-t-il ajouté.
«Les recherches pour retrouver les deux disparus (un Allemand et un Tchèque) ont repris au petit matin, mais les chances de les retrouver en vie sont proches de zéro, et celles de les retrouver tout court, extrêmement réduites», a-t-il poursuivi.
Le chaland de 110 mètres de long transportait 2.400 tonnes d'acide sulfurique de BASF, numéro un mondial de la chimie. La cargaison, chargée à Ludwigshafen, où se trouve le siège de BASF, était en route vers Anvers en Belgique. Le bateau est en grande partie immergé et se trouve sur le flanc.
«Des mesures sont effectuées toutes les heures par des gens de BASF au niveau des réservoirs et dans l'eau autour», et il n'y a pas eu de contamination, a précisé M. Kretel.
L'objectif est de remettre à flot le chaland, et «s'il est capable de flotter», de l'acheminer jusqu'à un port avec sa cargaison, a-t-il expliqué. Dans ce but, une ou plusieurs grues spéciales doivent être dépêchées sur les lieux «pour retourner le bateau dans l'eau», «mais il va falloir plusieurs jours pour cela, peut-être 3 ou 4 jours», a-t-il prévenu, et tant que le bateau restera en l'état, la circulation ne pourra reprendre, a expliqué M. Krekel.

La-circulation-sur-le-Rhin-bloquee-pour-plusieurs-jours.jpg

Photo AFP


Naufrage sur le Rhin d'un citerne transportant 2 000 tonnes d'acide
LEMONDE.FR avec AFP | 13.01.11 | 09h47  •  Mis à jour le 13.01.11 | 10h24
Un bateau-citerne transportant 2 000 tonnes d'acide sulfurique a chaviré, jeudi 13 janvier, sur le Rhin, entre Coblence et Mayence, à hauteur de Sankt Goar. "Deux membres d'équipage ont été sauvés mais deux autres sont portés disparus", a précisé un porte-parole de la police fluviale, Paul-Heinz Meurisch.
"Il n'y a apparemment pas eu de fuite d'acide dans l'eau, selon les premières constatations, provisoires", a indiqué de son côté un porte-parole de la police de Coblence, Ralf Schomisch. Le bateau, d'une centaine de mètres de long, a entièrement chaviré et se trouve quille en l'air, selon la police fluviale. D'après son nom, "il semblerait qu'il s'agisse d'un bateau allemand", mais rien n'est sûr, selon M. Meurisch. "Il s'appelle Waldhof. Il naviguait vers le nord, vers la mer", a précisé M. Schomisch. L'accident, dont la cause est encore inconnue, a été signalé vers 5 heures du matin. Il a eu lieu au niveau du rocher de la "Lorelei", nom d'une nymphe de la mythologie germanique qui attirait les marins et les navigateurs par ses chants enchanteurs. Dans les faits, ce rocher surplombe un endroit particulièrement étroit du Rhin, où le courant est très fort, à l'origine de nombreux naufrages. Le trafic fluvial dans la région a été suspendu.

Cliquez sur les liens


embâcles et dommages aux bateaux
(04/11/2011)
Comme après chaque montée des eaux de rivières, la voie navigables dont les berges ne sont jamais entretenues charrie arbres et troncs déracinés couchés le long des berges et jamais enlevés par les services en charges de l'entretien. VNF depuis toujours incapable de gérer le domaine qui lui est confié laisse en l'état année après année le domaine public fluvial. Aux professionnels naviguant de payer la casse. Trois interventions depuis le début de la semaine pour secourir et permettre aux bateaux immobilisés sur la Seine de rejoindre un chantier de réparation. Les frais occasionnés par le laxisme des pouvoirs publics ne favorise certainement pas le développement du transport écologique par Voie d'Eau.

Intervention sur l'hélice du pousseur MERCURE
"A BÂBORD OU A TRIBORD LE TRIE D'ABORD"
Ce slogan qu'arbore
le bateau "SITAFIL"deuxième à se spécialiser dans le transport du recyclage est tout aussi joliment voyant que le "sitalise"mais ajoute le jeu de mots au jeu des couleurs. La gaîté optimise le fleuve et tous ceux qui profitent du passage de ces bateaux , loin, très loin des affiches en couleurs qui masquent la réalité pour vanter le transport par voie d'Eau.

"Le trie d'abord"

Voyez notre galerie de Photos

 
"
Le jean bruel" 15éme bateau des BATEAUX-MOUCHES  a été inauguré le 9 novembre 2010
Il y a un an les BATEAUX-MOUCHES fêtaient leur 60ème anniversaire ; En 2010 la flotte accueille son 15éme bateau : LE JEAN BRUEL.
 Ce bateau est bien un hommage au créateur des BATEAUX-MOUCHES. Il l'est par la continuité de l'entreprise et de son esprit, il l'est par l'utilité d'un bateau restaurant de 400 places, d'une capacité intermédiaire aux 5 existants ; Il l'est par la fusion complète des talents. Ainsi, en moins de sept ans après la disparition cruelle de son père LE JEAN BRUEL a été entièrement dessiné et conçu par Charlotte Bruel Matovic. Avec son mari Radé Matovic le couple continu l'œuvre de ce visionnaire en la transposant dans le 3ème millénaire et ses avancées technologiques et écologiques. Si Jean BRUEL imaginait  avant l'heure cette création, sa grande famille des BATEAUX-MOUCHES l'a réalisée. Le Grand Homme est incontestablement présent Port de la Conférence.
 
Transport fluvial : Une deuxième jeunesse pour le canal du Rhône à Sète
La Région Languedoc-Roussillon investit 30 M€ dans la modernisation de cet axe fluvial de 63 km. L’Etat lui emboîte le pas avec 20 M€. Voies navigable de France, expert national de la voie d’eau, conduit et réalise les travaux de ce canal dont la réouverture est prévue en 2012.  (lire la suite..Développement durable le journal 18/10/ 2010

La FONDATION  iFRAP  sous le titre  " Les petits tracas des propriétaires de péniche" (11/10/2010) INFORME :
Avoir été interviewé par le FIGARO en la personne de Samuel Servière, chargé d’études à la Fondation sur les dysfonctionnements de VNF (Voies navigables de France). "VNF a tout intérêt à faire traîner les dossiers, explique Samuel-Frédéric Servière. (...) L’établissement public se sert de la mise en illégalité des personnes pour les rançonner."


LE FIGARO  ENQUÊTE SUR LES DIFFICULTÉS DES BATEAUX-LOGEMENTS
(15/10/2010)
Le Président de FAUVE a été interviewé par le FIGARO. Les témoignages des adhérents, publiés sur le site www.peniche.com complétés par les différents écrits de VNF, illustrent depuis trop longtemps le harcèlement que subissent les propriétaires de bateaux-logements et bateaux-activités et de la discrimination
dont ils sont victimes. Lire cet article  LE FIGARO 

Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau

DÉVIANCE : PERMIS DE CONSTRUIRE ET ÉTABLISSEMENT FLOTTANT
(28/09/2010)
Un maire de Bretagne s'obstine à exiger un permis de construire pour un établissement flottant reconnu comme tel par la direction départementale des territoires et de la mer DDTM. Le Tribunal administratif de Rennes entretien ce litige en rejetant deux référés contre l'arrêté interruptif des travaux. au motif "que le maire de Saint-Thois était en situation de compétence liée" . Les services transport et urbanisme se trouvent dos à dos dans le même bureau, le préfet en est le patron. Juridiquement la maison flottante est conforme à l'article 9 de l'arrêté du 21 décembre 2007 relatif aux établissements flottants naviguant ou stationnant sur les eaux intérieures, comme plus de 3000 bateaux-logements et établissements flottants stationnant sur le domaine public ou privé de l'hexagone,  Aucun de ces bâtiments n'est assujetti à un permis de construire.
Le blocage actuel qui fait suite à d'autres refus préalables est lourd de préjudices, moraux comme financiers, pour cet artisan quimpérois de 51 ans. Un retour au bon sens s'impose rapidement. Retirer ou infirmer l'arrêt interruptif  est le premier pas pour éviter de cristalliser la faute administrative. Car très vite se posera la question de savoir si ces refus autoritaires, arbitraires, successifs du maire s'expliquent par son ego, des frustrations du passé ou  trahissent des manquements plus graves.... à suivre.

Qu'en dit la presse locale ?

 
Requalification du PORT AUTONOME DE PARIS
qui devient PORTS DE PARIS
(01/07/2010)
Nous citons ici le courrier de son Directeur Général M. Hervé Martel et nous nous félicitons de cette évolution : 
"En 2010, à l'occasion de son 40ème anniversaire, l'Établissement Public Port autonome de Paris est devenu Ports de Paris et a modernisé son identité visuelle. Cette évolution marque notre volonté d'ouverture aux différentes parties prenantes de notre activité au premier rang desquelles les collectivités locales, les associations, les riverains et, bien sûr, les entreprises présentes sur les sites.
Le projet stratégique que nous sommes en train de bâtir participe également de cette démarche. Il vous sera présenté, dans le cadre d'un temps d'échange et de partage autour des valeurs et des objectifs du fleuve, du transport fluvial, de la communauté portuaire francilienne le 12 octobre prochain à l'occasion des premières Assises du Port."


Marc Papinutti nommé Directeur Général de VNF
Par décret du Président de la République en date du 28 juin 2010, Marc Papinutti, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, est nommé Directeur général de Voies navigables de France (VNF). Cette nomination est intervenue après avis favorable du Conseil d'administration de l'établissement du 24 juin 2010, présidé par Alain Gest. Marc Papinutti, né en 1959, est diplômé de l'École nationale des travaux publics de l'État. Il occupait auparavant, au sein du ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, le poste de Directeur des Infrastructures de Transport à la Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer. Au cours de sa carrière, Marc Papinutti a exercé différentes fonctions au sein du Ministère. Il a notamment été Conseiller technique du ministre d'État, Jean-Louis Borloo (2007) et chargé de la sous-direction des voies navigables (2003-2005). Marc Papinutti succède à Thierry Duclaux, polytechnicien et Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, qui, après 38 mois à la tête de VNF est appelé à de nouvelles fonctions.

Marc Papinutti Directeur Général de VNF

GREVE DES MARINIERS EN CE DÉBUT DE MAI
(06/05/2010)
Respectueux, silencieux et dignes, les grands du transport et de l'économie manifestaient le mardi 4 mai, barrant la Seine entre le Ministère des Finances et l'ex-bureau d'affrètement d'Austerlitz, siège de Voies Navigables de France. Ils manifestaient aussi à Conflans-Sainte-Honorine, capitale de la batellerie, depuis une dizaine de jours dans le nord de la France et depuis lundi sur la Seine, l'Oise et dans l'Est. Pour la plupart d'entre eux sous le poids de grosses dettes, contractées en vue d'améliorer leur outil de travail, ils montraient leur ras le bol, demandant une prise en compte de l'augmentation du prix du gaz oïl, dénonçant les trop nombreuses immobilisations dues an non-entretien des écluses, aux grèves à répétition ... lire la suite
photo Pesle J-F

pacte "Grande Seine 2015" sera signé le 2 avril 2010
Après dix-huit mois de réflexion et une concertation qui aura impliqué 350 interlocuteurs, le pacte "Grande Seine 2015" sera signé le 2 avril prochain par 135 partenaires parmi lesquels les conseils généraux de Seine-Maritime et de l’Eure et toutes les communes riveraines de la Seine, autour d’une zone située entre le barrage de Poses, en amont de Rouen, et le pont de Tancarville, près du Havre. Cette démarche unique en son genre en France, qui mobilise État, collectivités locales, établissements publics, chambres consulaires, parc naturel régional, sociétés privées, associations et structures de recherche vise à valoriser et à protéger le potentiel à la fois écologique, touristique et économique de la vallée de la Seine, dans une optique d’aménagement durable. Trente maîtres d’ouvrage sont parties prenantes du pacte qui prévoit 380 millions d’investissements - dont 117 millions provenant des collectivités - et bénéficie de l’appui du Fonds européen de développement régional (Feder). 110 actions ont été planifiées autour de cinq enjeux. 

Lire cet article 
d'
Anne Lenormand

Localtis info


Inscription sur la liste d'attente d'emplacement
bateaux-logement 

"Au vu des premiers documents fournis pour constituer un dossier d'inscription sur la liste d'attente d'emplacement bateaux-logement, nous vous informons que nous ne pouvons donner suite pour l'instant tant que vous ne nous aurez pas adressé le justificatif de stationnement autorisé actuel  pour votre bateau « XXXXX ».
En effet, l'inscription en liste d'attente est refusée en cas d'occupation du domaine sans autorisation de l'autorité compétente. Si tel est le cas, nous vous invitons à consulter les ports privés en Île-de-France ou les subdivisions territoriales en dehors de l'Île-de-France.
Pouvez-vous donc nous adresser cette autorisation au plus vite afin de pouvoir obtenir votre numéro d'ordre et figurer sur la liste d'attente dans la catégorie des dossiers incomplets en attente des documents de bord à votre nom (cf. liste des documents à fournir) et à vous rapprocher de nous ensuite en justifiant votre stationnement autorisé.
Réponse VNF

Tous les témoignages

 

et les réponses VNF


ÉCLUSES D’ÉVRY BLOQUÉES 

Des dizaines de bateaux bloqués pendant 24heures suite à un incident sur l’écluse refaite en 2008.
Avalant le « DIAMOND » magnifique bateau de 1350 tonnes, chargé, a accroché un écueil en entrant dans le sas. Prenant l’eau il est immobilisé et secouru par les pompiers qui sous la directive du marinier neutralisent la fuite au moyen de la bâche. Il est alors 17H ce mardi 2 mars 2010. La navigation est arrêtée alors que la deuxième écluse  pourrait aisément prendre le relais si elle n’avait pas été « immobilisée pour une procédure d’assurance en cours, et cela depuis 6 mois » se plaignent les mariniers tous venus aux nouvelles.  « DIAMOND » est sécurisé et peu avant midi quitte le sas qui est inspecté par l’équipe de plongeurs à la recherche de l’obstacle responsable de l’accrochage. Des blocs de béton et de terre détachés du bajoyer amont gauche, non protégé par un rideau de palplanche interrompu sur une vingtaine de mètres sont localisés et rendus responsables de l’accrochage. Décision fut prise de monter le bief en relevant plus les clapets du barrage, qui à cette époque de fortes pluies sont en position intermédiaires, et de rétablir la navigation en commençant par les bateaux vides. C’est ainsi que la navigation fut rétablie avant 17H et interrompue le lendemain par le ponton grue pour enlever les débris des malfaçons de la nouvelle écluse. Le zèle de l’agent VNF promettant le dédommagement de l’immobilisation n’eut pas raison de la lassitude de mécontentement des professionnels. Le non-entretien des infrastructures, les impasses dans les réalisations des ouvrages, même neufs, la gestion fonctionariale de la Voie d’Eau ne permettront jamais de la remettre à niveau. Alors  les promesses et les illusions véhiculées par les affiches en couleurs, les effets d’annonce et la publicité des organismes gestionnaires irritent par la tromperie, le gaspillage et la mauvaise gestion du superflu au détriment de l’indispensable. Est-ce là une politique de gestion durable ? 0
3/03/2010

DIAMOND

 


PARIS veut se lancer dans le transport par péniche du verre à recycler.
 
 « On estime que les 112 400 tonnes de verre collectés en 2008 sur le bassin du SYCTOM (dont 61 846 tonnes à Paris) ont économisé 78184 tonnes de sable, 60 696 m³ d’eau, 44 960 tonnes de CO2 et 123 140 MWh », explique la municipalité qui souhaite aller plus loin en utilisant un mode de transport moins agressif pour l’environnement. Une alternative originale aux 2500 trajets par camions nécessaires pour transporter chaque année le verre collecté des plateformes de stockage vers le centre de traitement de Rozet Saint-Albin, dans l’Aisne.
9 février 2010, Philippe Martin  'http://www.developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5977


ÉVRY Bief au plus bas
En fin de matinée du 29 janvier le bief se vida rapidement suite à un incident sur les vérins d’une passe du barrage d’Évry. Comme toujours dans ces cas les bateaux amarrés le long des berges se retrouvèrent en position incertaine d’autant que le service Navigation de la Seine n’a pas alerté tous les bateaux, que l’écluse d’Évry était injoignable et qu’à 12H30 alors que le bief aval à ras du barrage avait déjà baissé de 1,5 m, que les bateaux–logements du bras mort d’Étiolles  touchaient déjà le fond, le diagnostic de cause ou de réparation n’était toujours pas connu. Le danger résidait dans cette dernière inconnue car où s'arrêtera la baisse ?  Le chenal restera t-il suffisamment en eau pour ne pas provoquer d'autres incidents ?  La situation a commencé à se rétablir vers les 14H.

Envoyez-nous vos remarques par ce lien

Le rapport RGPP sur VNF (voies navigables de France) que l’iFRAP s’est procuré en exclusivité 
20/01/2010
est très explicite sur les errements d’une gestion victime d’une série importante de dysfonctionnements. Le rapport « Saint-Pulgent » élaboré conjointement par l’Inspection générale des finances, l’Inspection générale de l’Equipement, l’Inspection générale des Ponts et Chaussées* et le cabinet privé Cap Gémini, dresse un diagnostic sans concession de la politique fluviale française, attire l’attention des pouvoirs publics sur les erreurs organisationnelles et managériales les plus criantes et propose des solutions en taillant dans le réseau fluvial et les effectifs ... *voir le rapport BOULLOT (ci-dessous)
IFRAP

 Lire ce rapport

VNF, un opérateur particulièrement opaque quant à sa gestion immobilière
L' opacité de la gestion immobilière de VNF réside dès la constitution de son patrimoine. En effet, l'État a utilisé un procédé inédit permettant d'attribuer à l'opérateur les 7500 km de voies navigables 2 : il les a « confiées ». Cette « attribution » s'est réalisée à titre gratuit et il n'y a donc eu aucune contrepartie pour l'État. Par ailleurs, aucun dispositif de retour de ces biens à l'État n'a été prévu par le législateur, conduisant à une totale dépossession de tout droit de regard de France Domaine sur la gestion de ce parc immobilier et foncier, pourtant toujours possédé par l'État en pleine propriété. VNF n'a donc pas eu à porter ce patrimoine à son bilan car il n'en a pas été doté et aucun arrêté de transfert n'a été pris ni publié sur le sujet. Conséquence immédiate: la valorisation de ce patrimoine reste inconnue.
Décembre 2009 - IFRAP Société Civile n°97    (Voir l'article complet )

Hervé Martel, nouveau directeur général du Port autonome de Paris
    
- 23.09.09 - France BTP
Hervé Martel est nommé directeur général du Port autonome de Paris. Sa mission est de définir et de mettre en œuvre la politique générale de l’établissement, 1er port fluvial français, 2e en Europe. Avec 20 Mt de marchandises manutentionnées, le Port de Paris évite chaque année, la circulation de plus d’un million de camions sur les routes d’Ile-de-France. Il est également le premier port fluvial au monde pour le tourisme avec 7 millions de passagers transportés.
Les principaux enjeux à relever dans le cadre de ses nouvelles fonctions consistent à mettre en place la politique du Gouvernement relative au report modal conformément aux objectifs fixés par la loi Grenelle 1 dans le cadre du conseil de coordination interportuaire du Bassin de Seine qui sera prochainement installé par Dominique Bussereau, à préparer le réseau portuaire francilien à l’ouverture du futur Canal Seine-Nord Europe, et à mettre en œuvre les aménagements portuaires prévus pour le Grand Paris.Créé en 1970, le Port autonome de Paris a pour mission le développement du trafic fluvial grâce à la création, l’entretien et l’exploitation commerciale de 70 ports (10 plates-formes multimodales et 60 ports urbains) répartis le long de 500 km de voies navigables en Île-de-France. 600 entreprises sont implantées sur ces 1 000 hectares de terrains portuaires assurant 10 000 emplois directs et 60 000 emplois non directs. Chaque année 7 millions de passagers et 80 Mt de marchandises (tous modes de transports confondus) dont 19,6 Mt par voie d’eau transitent par ces ports. Le Port autonome de Paris emploie 200 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 58,5 M€.
Hervé Martel remplace Marie-Anne Bacot, chargée de la préfiguration de l’Araf, Autorité de régulation des activités ferroviaires, auprès du directeur général des infrastructures, des transports et de la mer.
Né en 1965, marié et père de deux enfants, ingénieur en chef des ponts & chaussées, titulaire d’un DEA en économie des transports, Hervé Martel a débuté sa carrière au Port de la Réunion en 1989. De 2001 à 2004, il occupe le poste de directeur de l’agence portuaire Seine-Amont au Port autonome de Paris et chef de l’arrondissement pour le Service navigation de la Seine. Il rejoint ensuite, en 2004, la DDE de Seine-et-Marne en tant que directeur adjoint chargé des infrastructures de transport. De 2006 à 2007, il exerce la fonction de sous-directeur des transports maritimes et fluviaux avant de rejoindre le cabinet du ministre d’Etat comme conseiller technique en charge des ports et des transports maritimes et de l’aviation civile. Il s’est notamment occupé de la réforme des ports maritimes.
Les   ont 60 ans
Magnifique fête d'anniversaire sur " L' ALMA" ce 22 octobre 2009. La présence de Jean Bruel, créateur des BATEAUX-MOUCHES était palpable. Fête chaleureuse et magnifique qui  illustrait la pleine réussite d'une succession ouverte et dynamique. Il aura fallu moins de six ans à sa fille Madame Charlotte Bruel Matovic et à son mari Radé Matovic pour relever ce défi. Les invités prouvaient de part leur origine le rayonnement mondial dont joui la compagnie des Bateaux-Mouches. L'attrait, des pays asiatiques qu'avait suscité lors de ses derniers déplacements en Chine Jean Bruel était bien visible.

 Merci aux
pour cette fête généreuse, rayonnante et permanente depuis 60 ans ..


Marie-Anne BACOT LIBÉRÉE DE SES TROIS CASQUETTES ( VNF, PAP, SNS ) aura pour mission d'assurer la préfiguration de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF)

Par arrêté du Premier ministre et du ministre d'État, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 21 août 2009, Mme Bacot (Marie-Anne), administratrice civile hors classe, est nommée directrice de projet auprès du directeur général des infrastructures, des transports et de la mer, à l'administration centrale du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, pour une durée de trois ans.
L'intéressée aura pour mission d'assurer la préfiguration de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF).
Cet emploi est classé en groupe I au sens du décret n° 2008-382 du 21 avril 2008 relatif aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet des administrations de l'État et de ses établissements publics.
Elle est détachée sur cet emploi.
JORF n°0194 du 23 août 2009 Arrêté du 21 août 2009 portant nomination et détachement (administration centrale)

Marie-Anne Bacot

Fluvial initiative, la première plate-forme nationale thématique de financement

Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat chargé des transports, Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme et des Services, et Christian Parent, président d'Entreprendre pour le fluvial, ont annoncé, le 21 juillet 2009, la mise en place de la première plate-forme France Initiative nationale thématique de financement : Fluvial initiative. Ce fonds, destiné aux porteurs de projets fluviaux, est doté de 4,5 millions d'euros. Il permet l'apport de quasi fonds propres pour des montants allant de 10 000 à 90 000 euros sous la forme d'un prêt d'honneur et d'avances remboursables sur 5 ans sans intérêts. http://www.entreprendre-fluvial.com/appui-financier-entrepre...
Source : Communiqué Press&Vous – 21/07/2009

23 juillet 2003
"" Toi et Moi nous savons que nous avons raison ""

(voir notre brève

"SOUS-LOCATION DU DOMAINE PUBLIC" par un voilier
VNF gestionnaire de la voie d’eau  interdit au propriétaire d’un voilier hollandais de 17m, titulaire d’une COT, d’y loger deux étudiants. Cela serait une « sous-location du domaine public ». 
 Néanmoins, magnanime, VNF suggère de faire transformer le voilier en ERP (établissement recevant du public). Cette transaction imposé
e sous-entend une visite de conformité au décret  90-43, et classerait cet Aak dans la catégorie "bateau-activité" ; La redevance (?) augmentera de 50% par mois par l'effet d'une surtaxe appelée  « coefficient d’activité ».   (06/07/2009)
Aak hollandais
    accusé de faire de la sous-location du domaine public en ayant un locataire ..
NOUVELLE VAGUE DE HARCÈLEMENT
Ainsi VNF demande à une entreprise centenaire dans les activités fluviales de réparation et d’entretien de déménager de la Seine sur l’Oise pour y exploiter son dock flottant de 24 par 15m de large alors qu’elle est en possession d’une AOT (Autorisation d’Occupation) délivrée pour le même espace il y a près de 120 ans. Rien dans la configuration, ni de la circulation n’a pourtant changé, rien ne peut expliquer ce refus de COT (Convention d’Occupation) sinon le pouvoir arbitraire de VNF. Une nouvelle fois l’appui des élus est bafoué, les intérêts de la batellerie, de l’économie et du développement durable sont asservis à  l’incompétence.
La tyrannie du refus de COT mène au PV de Grande Voirie et l’arti
cle 29 du DPF (CGPPP Article L2132-9 ) à qualifier les installations «pierres, terres, bois, pieux, débris de bateaux et autres empêchements » le juge administratif condamnera t-il pareillement un des derniers chantiers de la première agglomération batelière ?

ÉTAT EXÉCUTOIRE ET COTISATION CNBA
Des dizaines d’artisans bateliers n’ont jamais adhéré à la CNBA (Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale) ni cherché à bénéficier des aides occasionnelles alloués par l’État et gérées par VNF. (Telle la prime à la modernisation de la flotte.)
Pourtant VNF exige les cotisations d’adhésion à la CNBA et adresse des états exécutoires à son profit par voie d’huissiers à ces mariniers indépendants.  (l’affaire est au Conseil d’État)
(juin2009)

LA REFORME EN COURS
 La loi de finance avait placé les services et personnels de l’ex ONN (Office National de la Navigation) « à disposition de VNF ». L’ex-président M. Bordry se sentait aussitôt investi de droits régaliens et avait insufflé une autocratie érigée en culture d’entreprise. La voie d’eau  abandonnée, le terrain vierge de toute autorité les biefs redevinrent des fiefs avec les excès d’autoritarisme et de tyrannie de ces nouveaux despotes qui proclamaient ouvertement que la loi c’était eux…  L’établissement industriel et commercial VNF suppléait ainsi l’État.
 En IDF la situation se complexifiait par la présence du Port Autonome de Paris, autre EPIC qui dès 1975 se lançait dans une conquête territoriale pour investir tout ce qui pouvait ressembler à un quai. Les « redevances » ( il serait plus juste de dire taxes ) sont ainsi partagées par défaut entre VNF et PAP pour les amarrages à quai.
Un pouvoir unique, au service de ces Établissements publics industriels et commerciaux VNF et PAP est confié sous trois casquettes à la même personne. Actuellement encore Madame Bacot est également directrice du Service Navigation de la Seine (SNS).
 A ce titre, délégataire de pouvoirs préfectoraux, Madame Bacot signe des arrêtés, dans l’intérêt de ses établissements commerciaux et d’enlèvements de bateaux au titre de directrice régionale de VNF.
Énarque, Madame Bacot, ne pouvait ignorer la dénonciation de ces conflits d’intérêts. Le départ du Président de VNF, la réorganisation de son CA et la définition du droit régalien réhabilitent le SNS comme service d'État.
La suppression par la loi de 2007 des commissions de surveillance des bateaux à moteurs anciennement bras armé de VNF a réorganisé l’organigramme du SNS au 2 quai de Grenelle. Un Service Sécurité des Transports (SST) avec la trop connue Sylvette Raffin à la tête du Bureau Sécurité des Bateaux de Surveillance se réclame de la délivrance des titres de navigation.
 Notons que les bureaux du chef de la SST Francis Michon sont au 24 quai d’Austerlitz : Siège de VNF, et que la délivrance des COT (Convention d’Occupation Temporaire) reste du ressort de VNF.
Colonne 4 SST Service Sécurité des Transports  

 
ALAIN GEST PRESIDENT DU  CONSEIL D'ADMINISTRATION DE VNF
Sur proposition du Ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable, Jean-Louis BORLOO, le conseil des Ministres réuni le 4 février 2009 a nommé Alain GEST à la présidence du conseil d'Administration de Voies navigables de France. 04/02/2009 - Lire l'actu © Actu-Environnement
La VOIE d'EAU et ses acteurs voient dans cette nomination un grand espoir, le premier depuis 1991. Fédération des usagers de la Voie d'eau souhaite la pleine réussite des réformes tant attendues. 

Cliquez sur les images et liens de cette colonne
La voie d'eau et ses acteurs 
FAUVE ADRESSE
SES VŒUX  2009
 Les voies navigables abandonnées avec l'arrivée du chemin de fer continuent malgré un regain d'intérêt vers les années cinquante à être désaffectés voir fermées et certains canaux remblayés. Des 12.900 km il ne reste plus que 9.000 peu après la création en 1991de VNF, Établissement public industriel et commercial, censé sauver la navigation fluviale. Les ouvrages d'art non entretenus depuis des décennies demandent des investissements lourds. Les berges sont abandonnées, le halage a disparu remplacé par des pousseurs et des automoteurs au gabarit Freycinet, la batellerie est vieillissante, les bourses d'affrètement syndicalement protectrices détournent l'affréteur et les nouvelles taxes bloquent le développement. Le poids d’une gestion de plus en plus contraignante, répressive, hégémonique décourage. Les dégradations, le non-entretien latent, l’absence de dragage conduisent à des arrêts forcés, des avaries, des dommages matériels, des réductions de tours comme de charges, et détruisent la rentabilité. Sans amélioration de la voie navigable, les plans de modernisation de la flotte n'ont qu'amplifié la mise sur le marché de centaines de bateaux voués au déchirage.
Parallèlement "le retour à l'eau" des citadins est amorcé, et les berges en no man's land accueillent pour une nouvelle vie les « Freycinet » qui se transforment en logements. VNF, naturellement voué à taxer, multiplie sans contrôle et sans frein ses moyens de perceptions sur ces nouveaux venus. Se considérant propriétaire des berges il verbalise, double ses taxes, fait légaliser dans le cadre du code fluvial napoléonien et se fait octroyer des astreintes journalières.
 Voilà pourquoi nos vœux vont vers un changement urgent du code du domaine public fluvial et de la gestion de la navigation avec la séparation et la reconnaissance immobilière des berges et de ses bateaux-stationnaires à perpétuelle demeure.
(févier 2009)
Les vœux 2009ont été envoyés à M. Le Président de la République

Aux Ministères concernés

Aux élus riverains

voir  ce dossier


SEULS LES MAIRES RESPECTENT L' "ACCORD" 

Tout comme de nombreuses villes d'IDF, Puteaux, Boulogne-Billancourt ont répondu très clairement
Pourtant lors d'un colloque fin 2008 la directrice aux trois casquettes n'a tenu aucun compte des réponses des maires pour régulariser les bateaux qu'elle avait placés en position "illégales" et continue à les poursuivre de titres exécutoires d'indemnités majorées de 100%  pour absence de COT, de les verbaliser et  les assigner au Tribunal Administratif   avec demandes d'astreintes. (février 2009)

Des dossiers

  Puteaux,
Boulogne-Billancourt

*lettre Mme Bacot aux maires


DISCRIMINATION SOCIALE  
La CAF, caisse d'allocation familiale, malgré l'intervention de la mairie de Puteaux, s'est autorisé à refuser l'allocation logement à un bateau-logement pour absence de COT.  Cette nouvelle discrimination subie par un citoyen victime de la gestion hégémonique de VNF est  aussi intolérable que les refus aux branchements d'eau ou d'électricité précédemment orchestrés par le gestionnaire et condamnés. (sept 2007)

FAUVE DÉNONCE L'ASSERTION DE VNF   d'une quelconque concertation concernant la gestion de la liste d'attente
Insidieusement et de façon répétitive par lettre type, Antoine VALLÉE, responsable du "Pôle bateaux-logement de la direction interrégionale du Bassin de la Seine" écrit, dans son refus d'inscription sur la liste d'attente, que les "règles de gestion de la liste d'attente" auraient été "élaborée en concertation avec les associations de bateaux-logements" et que " ces dernières précisent notamment que le demandeur ne doit pas être en situation irrégulière du domaine public fluvial". Cette assertion est d'autant plus calomnieuse que FAUVE dénonce et refuse la gestion trompeuse, abusive et destructrice de VNF. Ce que VNF ne peut ignorer au regard des publications et des contentieux que mènent les avocats pour les adhérents de FAUVE.
La lettre de FAUVE

et le lien vers une des lettres du Pôle bateaux-logement 

17
juillet 2008 d
épart de M. François BORDRY PRÉSIDENT de VNF DEPUIS 1991 soit depuis 17 ans.  

Carrément conspué par les mariniers son départ est applaudi par tous les usagers de la Voie d'Eau. Ses slogans résument sa politique omnipotente, l'oubli de sa mission d'entretien de la Voie d'eau et l'entrave à son développement par l'appauvrissement et l'asservissement de ses usagers:
  "VNF le plus grand propriétaire foncier de FRANCE" (après la SNCF) ;
« Au siège de VNF....100 salariés ayant vocation à impulser la stratégie de l’entreprise sur tout le territoire : Ses fonctions : animer le milieu et suivre les clientèles à l’origine des ressources de VNF : transport fluvial, tourisme et domaine public » ...
"Mais aussi 170 salariés dans les directions régionales et représentations locales et 5 500 agents de l ’État mis à la disposition de l’établissement public sous l’orientation du Conseil d’Administration de VNF (Bulletin mensuel de 1995) ; " l'extension du domaine d'intervention de VNF a également été envisagée pour diverses missions régaliennes actuellement exercées par l'État. Par exemple, la surveillance technique des bateaux de marchandises et de tourisme qui relève habituellement de la police de navigation exercée directement par l ’État, ... "dans la mesure où les commissions de surveillance font partie des services de la navigation mis à disposition de l’établissement ; et, compte tenu des nombreuses relations entretenues avec les professionnels, cette nouvelle mesure permettrait de favoriser la communauté de vue entre ceux-ci, les gestionnaires du réseau, et les responsables du contrôle technique. " ; " il faut nécessairement augmenter les recettes, tout en sachant mobiliser les services de l'État mis à disposition ... (lettre du 15/2/96) ....... "au premier rang desquelles figure la taxe hydraulique ; .. le péage plaisance paraît avoir trouvé son régime de croisière, le péage marchandises fait actuellement l'objet de réflexions..... dont nous évaluerons les effets lors d'un prochain Conseil d'Administration. .. "Mais ce sont les ressources domaniales qui nourrissent nos espoirs." ....." 5 millions de francs en 1991, à 40 en 1998 ...... 50 millions de francs l'année prochaine. Cette augmentation importante est due à la révision et à l'harmonisation des barèmes domaniaux utilisés auparavant par les services de l'État ....... Du fait de cet accroissement des ressources domaniales, il s'est avéré important de donner à VNF la capacité et les moyens pour assurer le développement de son domaine."
 
En 2008 le non entretien et "la fragilité des ouvrages sur la Seine à l'amont de Paris a conduit VNF à engager un vaste programme de rénovation, dans le cadre des Contrats de projets sur 2007-2013, avec le soutien financier de la région Île-de-France." et ailleurs avec les aides financières des régions.
Les écluses, après un essai manqué en 2003 de fermetures les samedis dimanches, ne permettent plus la régulation de nuit ... Quant à l'état des voies navigables " un livre n'y suffirait pas pour dénoncer la vétusté des voies navigables intérieures françaises.." déclaration des mariniers hollandais de la
Koninklijke Schuttewaer la plus importante association de mariniers européens.  (17/07/08)
François Bordry (2007).jpg

 

Les différentes publications

"Missions régaliennes" 

"Mobiliser toutes les ressources"

Les clientèles VNF

Les Taxes


MARINIERS suite

Une nouvelle réunion a eu lieu le 11 juillet avec VNF, la Chambre des Bateliers, les associations et un observateur du ministère.

LES MARINIERS MONTENT à BETHUNE 
le 25/06/2008
Plusieurs associations d'artisans mariniers indépendants regroupant 60 bateliers cherchent à se faire entendre par la direction de VNF au siège de Béthune pour dénoncer "LA DICTATURE DE VNF". L'accès leurs est interdit par  250 CRS déjà sur place selon plusieurs sources. Un marinier est blessé par matraque. La profession proteste contre l'augmentation des taxes et refuse les droits de canaux aussi longtemps que ceux-ci ne sont pas entretenus avec des infrastructures sécurisées sur l'ensemble du réseau. Ils demandent que les indemnités d'immobilisation soient payés sous quinzaine et en dégrèvement des sommes dues en cas d'indisponibilité des ouvrages de navigation ou de chômage prolongé ; Un service minimum en cas de grèves ; L'uniformisation des horaires de navigation sur tout le territoire ; Que le système d'information fluviale soit pris en charge comme pour tous les autres pays d'Europe, sans recours au plan d'aide à la modernisation ; Que le plan d'aide ne soit pas au bon vouloir de VNF mais sous l'égide de la Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale.
Glissoire.jpg (135428 octets)

ATTAQUE INFORMATIQUE du FORUM "Les Voix du Fleuve"  de  peniche.com
Le Forum «Les voix du fleuve» a été victime de plusieurs attaques informatiques au cours de ces derniers temps pour finir investi par le site :  VNF.fr . Nous déplorons ces agissements qui ont provoqué des disfonctionnements, l’usurpation, le détournement et le blocage des services aux internautes.
(18/06/2008)
VNF_Forum_013.jpg (154784 octets)
"AVIS DES SOMMES A PAYER" aux Bateaux-logements Une nouvelle agression de VNF se généralise vis à vis des bateaux-logements qui depuis fin 2007 reçoivent des "AVIS de SOMMES A PAYER"  sur plusieurs mois ; Ce groupage qui se généralise n'a d'autre intitulé, descriptif, décompte, raison ou objet que "facturation". Particulièrement agressif, menaçant, il se présente en ultimatum se mimant avec citation de Lois, Décrets et articles en "titre exécutoire" allant jusqu'à rappeler la règle d'"opposition à état exécutoire". De quoi faire pâlir les huissiers de justice. Cette nouvelle présentation comminatoire suborne et caractérise l'extorsion trompeuse. Ces pratiques ont un nom ........ et il n'est nulle autorité pour encadrer cet établissement public. (mai 2008) voir cette page

NAVIGATION FLUVIALE
"La politique française se dit favorable au transport fluvial, la pratique est autre." Témoignage d'un marinier hollandais (15/05/2008 ).
"....de plus en plus d'écluses de gabarit Freycinet, sont automatiques, alors qu'un voyage d'un bateau de commerce dépasse souvent les 150 écluses à franchir... " le retard imputable au système est en moyenne évalué à 3 minutes par écluse, s'y rajoutent 7 minutes par manque d'anticipation dans sa préparation. Et que dire des nombreux dysfonctionnements dus au mauvais état d'entretien du réseau navigable en général et du réseau à petit gabarit en particulier "(canaux envasés, berges effondrés, fuites,.)"  Les retards synonymes de  perte de revenus s'accumulent. Rajoutons que les embâcles détruisent les hélices, que l'envasement des canaux jamais dragués use les fonds et oblige au délestage de plusieurs dizaines de tonnes de charges. Ces manques à gagner auxquels s'ajoutent les "pannes" d'écluse, si ce ne sont les grèves des personnels CGT qui les bloquent  ne favorisent pas le renouveau de la Voie d'Eau. Et si de guerre lasse l'on a l'administration que l'on mérite, nous saluons ce témoignage par son courage et sa persévérance "même s'il fallait un livre pour dénoncer toutes les difficultés de la Voie d'eau française" ( intervention d'une marinière hollandaise lors de l'assemblé générale de la Koninklijke SCHUTTEVAER à Rotterdam ) (voir par ce lien) ce sont les européens qui nous aideront à changer l'administration que nous subissons. BK
Lire ce témoignage et les autres

A nouveau FAUVE Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau appui la campagne "" initiée par "Que Choisir" et "CLCV" (voir ci-contre). Nos actions gagneraient en efficacité si les avancées durement acquises modifiaient les comportements de ceux qui les initient. Il ne suffit pas à notre environnement particulièrement attaqué de multiplier les associations de défense, (preuve de la persécution de ses usagers), si celles-ci voient leurs actions bloquées au cas par cas. Quel progrès attendre d'un jugement gagné ( après des années... ) contre le même établissement pour le même comportement subi par tous les adhérents de la même association et qui ne soit pas acquis à tous ? 
Alors si une nouvelle fois vous ne voulez pas voir enterrer l'action de groupe cosignez cette lettre ouverte aux parlementaires. (
30/04/2008) voir notre précédente brève en cliquant ici
Consommation logement et cadre de vie (CLCV)
17, rue Monsieur - 75007 PARIS
www.clcv.org

Union fédérale des consommateurs
- Que Choisir
233, boulevard Voltaire - 75011 Paris
www.quechoisir.org

UNE COURONNE POUR LA TOUR EIFFEL (27/03/2008 )
En 2009 le monument le plus visité fêtera ses 120 ans. Le concours lancé par la société d'exploitation de la Tour Eiffel pour honorer la Vieille Dame a donné naissance à un projet d'agrandissement de la plate forme du 3ème étage pour doubler la capacité d' accueil. Proposé par le cabinet d'architectes Serero le projet consiste en une collerette en Kevlar boulonnée sur la structure. Elle ne sera que temporaire comme devait l'être, en son temps, la Tour Eiffel.

BATEAU-LOGEMENT : "Écureuil" enlèvement pour démolition 
(voir ci-dessous par ce lien l'enlèvement du 29/01/08
Appel à la raison par le père du propriétaire qui dénonce "la manière dont les VNF traitent la propriété privée pour une infraction d'ordre réglementaire" et appelle à "faire preuve de raison à défaut d'indulgence et d'intervenir afin de faire suspendre cette action"
(19/03/2008 20H )
Voir cette lettre
PRISE DE POSITION du MAIRE DE VILLENEUVE-LA-GARENNE : le début de la reconquête par les maires
 Par lettre distribuée à tous les habitants de bateaux-logements de Villeneuve la Garenne le Maire également Vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine rappelle très clairement "Villeneuve restera évidemment fidèle au fleuve qui l'a vu naître et grandir en continuant comme par le passé d'accueillir avec plaisir ceux qui souhaiteront s'y amarrer" et précise que le rendez-vous pris avec la directrice du Port Autonome de Paris ( Madame BACOT) "a du être reporté du fait de mon interlocutrice" 
(lettre du 19 février 2008)


Voir cette lettre 

Maire de Villeneuve-la-Garenne


GRÈVE DES ÉCLUSIERS : LA NAVIGATION UNE NOUVELLE FOIS BLOQU
ÉE. (20/02/2008 ) 
Des dizaines de bateaux bloqués de part et d'autre des écluses de la haute Seine. La grève commencée le 19 février, reconductible selon le préavis jusqu'au 24 février n'a pourtant pas donné lieu à un "avis à la batellerie" ni à une information sur le site VNF.

L'ÉTAT REFORME SES MISSIONS R
ÉGALIENNES : VNF perd son bras armé et ses experts aux ordres
Les dix commissions de surveillance des bateaux à moteurs sont supprimées. 

Disparition de la
notion d'expert agréé par le ministère chargé des transports ( plus de liste d'experts nommés par ceux qui proclament " la loi c'est moi... moi monsieur je suis fonctionnaire de l'État ...  je vous ferai fermer.."  Fini les asservissements, les influences, les nominations. Les experts, les vôtres seront indépendants, sans lien aucun avec une activité parallèle, assureur, chantier ou commerçant dans le fluvial... ).
Les titres de navigation sont ramenés à trois : certificat communautaire, certificat de bateau et certificat d'établissement flottant.
 Les nouveaux services instructeurs, au nombre de six, de compétence territoriale élargie seront sous l'autorité du  préfet de leur siège. Le décret du 17 avril 1934 est abrogé par le décret n° 2007-1168 du 2 août 2007 et l'arrêté ministériel du 21 décembre 2007.
( 11/02/2008)
JO du 30 décembre

cliquez sur les images ou les liens

Lire ces textes sur notre site 


ARRÊT
É PRÉ
FECTORAL  émis par la directrice du Port Autonome de Paris, directrice VNF en IDF et chef du SNS.
  Alors même que l'État corrige les abus d'usage de droits régaliens de Voies Navigables de France en supprimant les commissions de surveillance des bateaux (non seulement à moteurs) jusque là aux ordres de VNF et du PAP, Mme Marie-Anne BACOT aux trois casquettes émet et signe un "Arrêté", dit préfectoral, d'enlèvement et de destruction d'office d'un bateau-logement"  sous l'intitulé  "PREFECTURE DES HAUTS DE SEINE".
 Que sa signature rappelle sa troisième casquette "Chef du Service Navigation de la Seine" n'enlève en rien de l'usage d'un droit régalien, de forme comme de fond, au profit des établissements commerciaux PAP et VNF en charges de la gestion des bateaux-logements.
(01/02/2008)
Arret1.jpg (126109 octets) 

BIEF D'EVRY mouvements presse-bouton
(02/02/2008) 
Le niveau du bief du COUDRAY à EVRY accusait une baisse de côte inquiétante ce jour en début d'après-midi. Les raisons invoquées pour laisser les vannes ouvertes "Préparer le bief pour lundi jour prévu pour des travaux sur les hausses du barrage du Coudray" mais aussi "faciliter la récupération d'un bateau du chantier coulé sous le barrage d'Evry" les professionnels apprécieront les explications ! quoiqu'il en soit le niveau est revenu à sa côte normal, en amont du barrage en fin d'après-midi.

NOUVEL INCIDENT SUR LE BARRAGE DE VARENNES (nuit du 31 au 1/02/08) 02H
Les occupants des bateaux-logements ont été réveillés par la brusque descente des eaux du bief de MONTEREAU-FAULT-YONNE le 1/02 à 2H du matin. Toucher le fond, sentir le bateau s'incliner réveille et provoque la vigilance immédiate, la recherche de la cause, la vérification de l'amarrage, l'alerte et l'appel des autres bateaux. Le bief à cet endroit avait déjà baissé de 1m. Police et VNF prévenus la fuite a été circonscrite et 1 h après le niveau remontait à son état normal. Une nouvelle fois une durite hydraulique avait lâché sur le barrage de Varennes qui tient le bief. Une nouvelle fois la vétusté des installations de la voie fluviale est dénoncée. (02/02/2008)

Voir aussi 


BATEAUX-LOGEMENTS : ENLEVEMENT POUR ABSENCE DE COT 
(29/01/08) 15H
La Convention, d'Occupation  Temporaire, qui n'a jamais été délivrée alors que le bateau est en conformité, sert de motif pour saisir "l'ECUREUIL" péniche type Freycinet transformée en bateau-logement. Les procédures ont été initiées par VNF, détenteur du monopole de délivrance de cette "Occupation" appelée curieusement "Convention". VNF fidèle à sa conduite se retranche derrière un tiers : Ici un Arrêté préfectoral, pour emmener, en présence de nombreux policiers (l'on parle de 40 personnes), huissier, serrurier, bateaux et pousseur le logement du propriétaire. opération d’enlèvement de Boulogne Billancourt ce mardi 29/01/2008 vers le chantier de déchirage de Montereau-Fault-Yonne en amont de Paris, n’a pas permis à son propriétaire occupant qui se trouve de fait privé de son logement et sans hébergement, à prendre ses affaires personnelles. Le bateau-logement estimé à plusieurs centaines de milliers d’euros doit y être détruit le 10 février prochain.
 Précipitation pour l'exemple ? Autoritarisme de VNF,  un EPIC
(Établissement Public Industriel et Commercial gestionnaire, qualifié d’«État dans l’État » ?  Abus de droits ? Voie de fait ? Les référés le diront, alors que sont bafoués les règles d'expulsion, le droit à la propriété, le droit au logement, les droits de l’homme, la loi française contre l’expulsion hivernale  ...
ECUREUIL.JPG (17507 octets)

 à suivre


ÉCLUSE D'ÉVRY REPRISE DES TRAVAUX
(18/01/08)
Après plus de 6 mois d'arrêt, à mi-parcours, des travaux de réhabilitation du sas inexploité depuis près de 35 ans les entreprises sont revenues mi-janvier. Rappelons que cette deuxième écluse devait être opérationnelle le 3 mars 2007 ce qui aurait évité le blocage lors de la panne du sas principal le 20/11/07. Ces travaux  seront maintenant menés à bonne fin sans nouveau doublement du coût ?
  (Voir ces travaux)

MORTEL INCENDIE SUR UN BATEAU DE 10m STATIONNAIRE A PUTEAUX

Tôt ce matin un incendie sur un bateau de plaisance stationné depuis plusieurs années entre les bateaux-logements de l'Île de Puteaux  a provoqué la mort de ses trois occupants. Un enquête pour identifier deux des corps carbonisés et déterminer les raisons du sinistre est en cours. Le bateau est coulé (
01/01/2008 voir les images )
après l'incendie

PANNE sur PANNE ainsi survivent les écluses gérées par VNF
 La navigation est régulièrement victime de blocages d'écluses, de barrages défectueux, d'incidents technique qui se répètent et s'accélèrent. L'abandon du passé, soit avant la création des VNF en 1991, est l'handicap qui offre toutes les excuses et le manque de finance l'explication du laxisme. Pourtant le gestionnaire profitant toujours de la participation de l'État, doté de pouvoirs exorbitants, de collecte de redevances à sa seule discrétion, de taxes nombreuses et multiples en permanente augmentation pour moderniser la Voie d'eau en fait appel maintenant aux régions pour entretenir les ouvrages qui lui sont confiés. Pire le seul grand chantier en 15 ans l'écluse d'Évry (voir ci-dessous) est abandonné en cours de travaux.

du 14 novembre 2007

Le 20 novembre 2007 l'écluse d'Evry-Petit-Bourg tombe en panne, nouvelle immobilisation de 2 jours pour certains, mais ce qui est plus grave c'est que l'écluse parallèle abandonnée depuis 1961 devait à nouveau être opérationnelle le 3 mars 2007. Les travaux commencés le 3/07/2006, jamais terminés sont arrêtés depuis plusieurs mois. .. (voir ces pages )


DÉLÉGATIONS PARLEMENTAIRES
 La délégation à l'aménagement et au développement durable du territoire a retenu la date du mardi 23 octobre 2007 pour l'audition de M. François Bordry président des Voies Navigables de France. La présidence de la commission de 16 membres est assurée par M. Christian Jacob M. Philippe Duron M. Jean Proriol , M. Max Roustan Vice-présidents. Les autres membres ( M. Philippe Boënnec ; M. Jean-Paul Chanteguet ; M. André Chassaigne ; Mme Jacqueline Irles ; M. Jacques Le Nay ; M. Bernard Lesterlin ; M. Yanick Paternotte ; Mme Marie-Françoise Pérol-Dumont ; Mme Sylvia Pinel ; M. Serge Poignant ; M. Philippe Vigier . ( 10/10/2007) http://www.assemblee-nationale.fr/agendas/commissions.asp

EXPERTISE SUR DOCK FLOTTANT (5/9/2007)
 A son port d'attache, sous la passerelle "Simone de Beauvoir" la Jonque "La Dame de Canton" pourra répondre aux exigences du contrôle périodique de ses œuvres vives. Demain en fin d'après midi elle sera de nouveau à flot.
(en savoir plus )
Prête pour l'expertise
    photo B. Kuntz
        23 juillet 2003      mort de Jean Bruel
    Victime de son honneur

cliquez sur les images


"LA SEINE EN ÎLE-DE-FRANCE"
Né de la volonté du fondateur de Seine en partage, Yves JEGO, ce guide après une gestation de plusieurs années, a vu le jour en partenariat avec une dizaine de collectivités publiques. GALLIMARD l'a réalisé en un temps record dans la série des célèbres "Encyclopédies du voyage" dont la réputation et la qualité ne sont plus à vanter. "LA SEINE
EN ÎLE-DE-FRANCE" devient ainsi son 147ème guide. Comme toute réussite cette parution est porteuse de nouvelles ambitions : "la compléter et l'enrichir de la source à l'embouchure". (18/07/2007) Acheter le guide par ce lien
J-L TESTUD Président Seine en Partage au micro
    François BORDRY Président de VNF au centre
Lancement du guide 17/07/2007

DESCRIPTIF


NAVETTE FLUVIALE EN IDF 
Le Syndicat des Transport d'Île-de-France (STIF) désormais compétent sur le transport public fluvial a adopté le 11/07 le lancement d'une expérimentation de navette fluviale entre Paris Gare d'Austerlitz et Maisons-Alfort. Cette expérimentation prévue pour 2 ans débutera mi 2008.
(12/07/2007)

 

 


ARRÊT DE LA NAVIGATION - AVARIE sur le barrage de Varennes 

Une avarie hydraulique sur le barrage de Varennes a provoqué l'arrêt de la navigation sur le bief amont entre le  PK 61,478 et PK 71,2. L'avis à la batellerie émis ce samedi 16 juin à 15H30 précise "la retenue normale n'est plus assurée entre les écluses de Marolles et de Varennes sur la Seine et entre l'écluse de Cannes et la confluence avec la Seine sur l'Yonne."Deux biefs qui se vident brutalement laissant Montereau-Fault-sur-Yonne à sec ; La déferlante de la masse d'eau vers l’aval ; Et plus tard, le dommage réparé, la remise en eau des biefs avec des bateaux posés au fond auraient pu provoquer des dommages conséquents aux bateaux de transport et aux bateaux stationnaires pas forcément écoirés ou même bien amarrés pour ces extrêmes.
 La peur passée, les bateaux stationnaires se plaignent de n'avoir été contactés qu'une fois à sec, un appel téléphonique aurait permis de prendre les mesures d'urgences et prévenir les risques ... 
Cet incident rappelle aussi l'importance d'une coordination de régulation des barrages de navigation d'un même bassin. Elle éviterait une gestion locale individuelle et empirique des différents biefs amplifiant les variations de niveau. 
(18/06/2007) En savoir plus 

En savoir plus

Voir les courbes des barrages "presse-boutons" lors des inondations en 1999


LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE 

Les provocations incessantes à l’encontre des Bateaux-logements trouvent leurs sources dans le malaise d’une gestion inadaptée à leur destination d’habitat. Car comment comprendre :
 - Qu’en 15 ans de gestion VNF n’ait su créer aucune place de stationnement ?
 - Que 70% de bateaux ne soient pas autorisés mais bien en place ?
 - Que suite à l’exploitation de la loi Ollier 100% des bateaux stationnaires aient été mis en position « illégale », assujettis à une  redevance doublée,
Qu’otages de VNF les maires soient déclarés responsables de cette gestion et sous peine de ne pas accepter l’existant sous 2 mois, désignés à répondre des contentieux à venir.
cf. lettre de Mme Bacot aux maires )
Les bateaux-logements et les bateaux-activités stationnaires qui souhaitent ne plus dépendre des VNF mais  des collectivités locales et d’administrations compétentes pourraient être les initiateurs et les garants de la reconquête espérée par les communes riveraines des berges abandonnées. (12/06/2007)
lettre à Monsieur le Président de la République


INTIMIDATION ? Manœuvre Électorale ? - CUMUL DE MANDATS & D’INFLUENCE
Ainsi a été qualifié la parade de "L’Île de France" par les usagers et riverains de la Seine à RUEIL-MALMAISON.
Ce jeudi 24 mai en fin de matinée le remorqueur-pousseur de la BRIGADE FLUVIALE de Paris inquiète à tourner au ralenti avec une dizaine de policiers en tenue d’intervention noire, lunettes noires, tous à pointer l’index vers les quatre bateaux-logements amarrés là. Le maire de cette ville n’est autre que le député Ollier, initiateur de la loi pour condamner les Bateaux-logements, auxquels VNF refuse la COT, à un quadruplement de la redevance. Les qualifiant par ailleurs de  "bateaux-ventouses", de "pollution visuelle". M. Ollier candidat à sa propre succession à la 7ème circonscription des Hauts de Seine, Président par intérim de l’Assemblée nationale, compagnon de la nouvelle Ministre de l’Intérieur clame à qui veut l’entendre qu’il est contre les bateaux-logements en ajoutant « et Michèle est de mon avis.. » .. 
Notons qu’à ce jour M. Ollier n’a pas répondu à la lettre ouverte de FAUVE  (28/05/2007)

cliquez sur les images


BATEAUX-LOGEMENTS :
Marie-Anne Bacot écrit aux maires riverains d'IDF:   "Mon établissement se trouvera dans l'obligation selon la loi... de facturer aux occupants sans titre...... une indemnité d'occupation... majorée de 100% y compris  ceux dont la situation serait pourtant susceptible d'être régularisée...  " faute de réponse. sous.... deux mois ... je ne pourrais que constater que cette absence de réponse vaut rejet global de toute zone de stationnement sur le territoire de votre commune " . On est en droit de se demander pourquoi VNF qui n'a jamais tenu compte de "l'avis" des maires avant la loi du 30 décembre 2006, n'a pas crée de place, délivré d'autorisation ou même reconnu les bateaux autorisés avant sa propre création, veut de ses carences responsabiliser les maires ? Enfin de quel droit trahir les COT existantes (occupations temporaires, appelées abusivement « convention »? .
Les errements de VNF illustrent son incapacité, de par sa vocation même, à gérer la sédentarité. Alors faudra-t-il continuer à ruiner une formidable diversité que seule la France rejette, avant d’en donner la gestion aux collectivités locales, et reconnaître les bateaux-logements et bateaux-activités stationnaires en biens immeubles conformément à l’Art. 517 du code civil ?(
Voir la lettre ) 13/05/07 voir aussi Loi Ollier  brèves et liens Bateaux-logements ci-dessous. 

PALABRES : 
Les 27, 28 et 29 mars 2007, à Paris-Porte de Versailles, VNF participait à la 24e édition de la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL Temps réel), afin d’y présenter des projets novateurs impulsés par l’établissement, et notamment la création d’entreprise de transport fluvial, les systèmes d’information fluviale et les avancées du projet Seine-Nord Europe. (lire la suite ..? )
Thierry Duclaux

THIERRY DUCLAUX NOMME DIRECTEUR GENERAL DE VNF
Par décret du Président de la République du 25 avril 2007, Thierry DUCLAUX est nommé Directeur général de l'EPIC sur proposition de son Président, François BORDRY, en remplacement de François GAUTHEY, polytechnicien et Ingénieur général des ponts et chaussées. Ce polytechnicien, Ingénieur général des ponts et chaussées, depuis 2005 Conseiller au cabinet du Garde des Sceaux, avait occupé plusieurs postes à l'équipement et au ministère de l'Équipement, des Transports et du Logement (1997-2002). (27/04/2007)

BATEAUX-LOGEMENTS : VNF se sert de la loi Ollier pour doubler sa rançon
VNF s'approprie la corne d'abondance offerte par Patrick Ollier, député maire de Rueil-Malmaison (92). Rétroactivement et dès le 1er janvier VNF double le montant de ses "factures" aux bateaux-logements pour l'occupation du domaine sous sa gestion. Parallèlement FAUVE constate la forte augmentation des mises en irrégularités de ses assujettis. Déjà en 2006 le rapport demandé par le ministre des transports faisait état de 55% des bateaux-logements sans COT. Le comble de la machination est que cette COT (
convention d'occupation temporaire)  est délivrée que par ceux qui cupides insatiables  empochent le double en la refusant. Indépendamment de la COT, VNF et le Port Autonome de Paris facturent une redevance pour stationnement à la discrétion de leurs Conseils d'Administration. Sans COT cette même redevance est baptisée "indemnité" et doublée par cette loi. (29/3/07) Voir :  VNF indemnités majorés         lettre au député rapporteur
Comment ne pas y voir Collusion ...

exprimez-vous sur le forum
LUNE DE MIEL EN ILE DE FRANCE pour les oies du Canada
De retour pour quelques semaines les bernaches se sont posées ce dimanche 10 mars à la même place à coté du "Dauphin Vert" comme tous les ans.(
voir plus bas)  Elles étaient 7, seules deux sont toujours là il semblerait que ces dernières se soient fixées, mais jusqu'à quand ? (10 avril 07) 
SEINE : POLLUTIONS DE TOUS ORDRES
A en croire les communiqués la Seine est de nouveau propre, exempte de toutes pollutions, 23 espèces de poissons sont à nouveau répertoriés depuis ces dernières années par le Conseil supérieur de la Pêche. Cette analyse de spécialistes n'est malheureusement pas visible pour le candide qui la regarde couler à ses pieds. Elle ne doit pas faire partie non plus de la préoccupation élémentaire de ceux qui en ont la charge. A travers quelques photos prises sur les deux derniers mois, au même endroit il est facile de s'en rendre compte. ..(
reportage B.K février, mars 2007)
Pollution en Seine
Huiles ; boues de stations d'épuration ; embâcles ..

cliquez sur ces liens


ENSEMBLE EN JUSTICE : FAUVE emboîte le pas à l'UFC Que Choisir 
:
Régulièrement la société civile, les associations d'Usagers et de consommateurs sont ignorés contrairement a ce qui se passe dans les autres pays démocratiques modernes. La mise en place d'une telle procédure permettrait à toutes les victimes sans qu'elles aient à se manifester d'obtenir en un seul procès la réparation des préjudices. La possibilité de lutter enfin contre les violations des droits des usagers  restaurera leur confiance dans leur justice et rétablira un climat constructif de développement de la Voie d'Eau. 

Signer la pétition

Le tract en pdf

CANAL ST MARTIN  Droit au logement 

VNF affiche ses ambitions à la SITL 2007

22 janvier 2007

SEINE NORD ENQUÊTE PUBLIQUE
L'enquête publique sur le seul grand chantier fluvial en France depuis cent ans doit s'achever le 13 mars 2007. Seine Nord devrait ? en 2013 permettre de relier la Seine aux 20 000 kilomètres de canaux européens à grand gabarit permettant d'aller jusqu'à la mer Noire. Déplorable coïncidence d'imprévoyance si ce n'est d'impudence que la ministre de l'écologie qui a arrêté les travaux du canal du Rhône au Rhin il y a 29 ans soit aujourd'hui candidate à l'élection présidentielle et ce sous la même étiquette. 
(voyez ces dossiers)
Dossier d'enquête téléchargeable:
www.somme.pref.gouv.fr
www.seine-nord-europe.com

Canal du Rhône au Rhin


 LOI n° 2006-1772 du 30 décembre 2006 sur l'eau et les milieux aquatiques (1) NOR: DEVX0400302L J.O n° 303 du 31 décembre 2006 page 20285 texte n° 3
L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
WLégifrance - Le service public de l'accès au droit

BATEAUX-LOGEMENTS : En bref la nouvelle loi et les bateaux-logements
Cette nouvelle loi apporte encore plus de contraintes aux usagers, elle amplifiera la gestion désastreuse que ce mode de vie connaît depuis l'arrivée des nouveaux gestionnaires en 1991. Les maires ont gagné le pouvoir de dire NON ... VNF engrange le double des taxes. L'ouverture du Sénat a été gommée par l'Assemblée Nationale, la commission paritaire a entérinée l'obscurantisme d'une gestion répressive.
Voir le TITRE III

DISPOSITIONS RELATIVES À LA PRÉSERVATION

DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL

PASSERELLE INTERDITE 
Initiative individuelle ou consigne VNF ? 
Régulièrement des initiatives individuelles au dépend des usagers de la Voie d'eau ou de ses dépendances sont prises par des agents qui s'abritent à des degrés divers derrière l'impunité hiérarchique. Samedi 9 décembre 16H une manifestation est organisée par les associations pour protester contre la fermeture de l'accès à la pente pour cycles, poussettes et chaises roulantes de la passerelle qui relie Évry et Grand Bourg à Soisy sur Seine. De nombreux usagers l'empruntent chaque jour, non seulement pour se maintenir en forme mais pour prendre la ligne D du RER.
(4/12/2006) Voir la passerelle
Appel à manifestation à Evry écluse
    le samedi 9/12/2006 à 16H
 
"LES GENS DE RIVIERE" Cocktail de lancement
La  maison de l'environnement de Seine-et-Marne et les Vedettes du Pont-Neuf ont organisé un cocktail de lancement de l'ouvrage "Gens de rivière" en présence des auteurs Serge Lucas et Jean-Paul Gazeau le jeudi 12 octobre à la Marina de Bercy à Paris. Ce "beau livre"raconte les gens qui vivent et travaillent autour des rivières dans les années 2000 et vous les fait rencontrer en images. (12/10/2006)
(en savoir + ) et le livre
Voir les auteurs

PROJET de LOI SUR L'EAU 
Adopté en deuxième lecture, après bien des modifications, fin septembre par le Sénat le projet de la loi sur l'eau et des milieux aquatiques est maintenant en ligne sur le site de l'Assemblée Nationale.  http://www.assemblee-nationale.fr/12/projets/pl3303.asp . Certains des articles du projet qui concernent la vie des Bateaux-logements ont déjà été modifiés par le rapporteur avec accord de Madame la Ministre Nelly OLIN. FAUVE s'en félicite. Mais ces articles méritent bien d'autres améliorations, elles seront soumises à nos députés. 

 PLAN D'AIDE A LA MODERNISATION DU TRANSPORT FLUVIAL 2004-2007

L'avis aux transporteurs de marchandises nouvellement publié par VNF fait état qu' "à ce jour, la totalité des enveloppes, que VNF a été autorisée à engager dans ce plan, est consommé et, dans l'attente d'un éventuel desserrement de ces contraintes, l'établissement ne peut dépasser le montant de 10,2 millions € qu'il a été autorisé à consacrer à ces mesures pour toute la durée du plan 2004-2007". (lire l'avis en entier )
lire l'avis en entier

DISPOSITIONS RELATIVES À LA PRÉSERVATION DU DOMAINE PUBLIC FLUVIAL
deuxième lecture le 7 septembre au Sénat
Le texte adopté le 30 mai 2006 (en 1ère lecture par l'assemblée nationale après une 1ère lecture par le Sénat, modifié par l'Assemblée nationale repasse en deuxième lecture le 7 septembre au Sénat ). Il inquiète les "bateaux-logements" par les articles L. 2124, 2125 & 2127, non par le mot "accord" des maires qui remplace "avis", ou le traitement des bateaux abandonnés ou en position gênantes pour la navigation, mais pour le quadruplement des indemnités d'occupation en cas d'infraction car tous ces articles ont comme critère l'absence de COT. Cette Convention d'Occupation Temporaire qui porte bien mal son nom, est délivrée sous la seule autorité des VNF, Établissement Public Industriel et Commercial. Un rapport récent, demandé par le Ministre du transport, dit que 55% des 1.101 bateaux ou établissements flottants répertoriés en IDF sont sans autorisation ( en clair sans COT). Ce même rapport précise que seuls 78 de ces bateaux présentent un "danger ou une gène". FAUVE , Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau dénonce les déviances de cette carence administrative par une lettre à tous les Sénateurs. ( Voir cette lettre ).  
Lettre aux Sénateurs
AFIN QUE NUL N'OUBLIE  ... Jean BRUEL 

C'était le 23 juillet 2003 qu'on nous a pris un homme altruiste,  bon,  droit,  courageux, mobilisé dans des combats justes.  Que nul ne l'oubli !..
M. Jean BRUEL
    fondateur de la Cie Les Bateaux-Mouches

PHOQUE EN SEINE
Le "touriste"a été aperçu, la première fois, début mai dans une boucle de la Seine, à hauteur de Duclair dans la Seine-Maritime, juste en aval de Rouen. En se rendant sur place, un des amoureux de la nature a pu l'identifier. Il s'agit d'un phoque barbu identifiable à ses grandes moustaches et signalé pour la deuxième fois en France et "encore la première fois il était mort" raconte t-il.
"C'est un jeune de deux ans qui doit peser déjà 150 kg et qui a pris du poids depuis son arrivée si l'on en juge par les photos", indique Alain Beaufils, responsable du CHENE, une "clinique" pour animaux sauvages installée à Allouville dans la Seine-Maritime.

lire la suite 

PÉAGE VNF 2006 TRANSPORTEURS
La nouvelle tarification s'appliquera à partir du 1er août 2006 ; 7 catégories pour le droit d'accès au réseau en fonction du port en lourd allant par tranches de < à 199T à  5 000T et plus. Les transports par bateaux fluvio-maritimes, les transports de marchandises spécialisées et pour tous les bateaux au delà du 10ème voyage dans le mois les tarifs sont diminués de moitié. 2 tarifs à la tonne /km réseau petit ou grand gabarit. 18 tarifs de service spécial éclusage suivant horaire et caractéristiques du bateaux, enfin tarif exceptionnel doublé pour 4 jours fériés et leurs veilles. 
A quand le remboursement des nombreux jours de grèves des éclusiers ?.
Voir l'avis du 6 juillet 

DISCRIMINATION pour "QUAI  0 13"  Association de bateaux activités  quai François Mauriac Paris 13ème 
(voir cette brève)
Après avoir chanté victoire les 9 bateaux ne sont plus que 8, pas forcément tous d’accords pour considérer que les compromis obtenus soient salvateurs de leurs existences… Ce début juillet une lettre circulaire  du Port Autonome de Paris en excluait le premier, non le plus riche, le plus puissant, le plus influent ou le plus récemment arrivé, mais celui de la seule femme : Geneviève TUDURI acculée à défendre son droit à l’existence devant des taxes près de 5 fois plus élevées qu’en 1996. Le bateau EL ALAMEIN bateau parmi les plus anciens sur le quai, le plus culturel, le plus généreux vis à vis des jeunes talents musiciens est menacé d’expulsion.
 Le PAP Établissement Public Industriel et Commercial, gestionnaire et non propriétaire des quais ou de la Seine, juge et partie qui édicte les règles d’obtention des autorisations délivrées par lui et qui fixe les « redevances » qui n’ont comme seule contrepartie un quai rendu inaccessible depuis un an par des travaux de tous ordres (quai, passerelle, piscine ..) décide après un accord promis fin mai d'expulser l'un d'entre eux avec des arguments fallacieux (voir ci-dessous).  Nous sommes heureux d’apprendre à l’instant le soutien à AL ALAMEIN du Maire de Paris Bertrand DELANOË. (
20/07/06 12H 45 )
"Sait-on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d'entre nous ?" extrait de
 " Matin brun" de Franck Pavloff

Rejoignez FAUVE


LE PARISIEN  "24 HEURES A PARIS" du 19 juillet 2006
« El Alamein » prié de prendre le large 

EL ALAMEIN », c'est terminé. Le Port autonome de Paris vient de demander à la patronne de la péniche-concert, amarrée au port de la Gare, dans le XIIIe, depuis 1996, de prendre le large. « Je fais du culturel, pas du fric : voilà pourquoi ils mont virée !, s'emporte Geneviève, la propriétaire du bateau. Des groupes comme De Rien ou les Crevettes d'Acier ont démarré chez moi. Je leur remettais l'intégralité des prix de l'entrée et ne gardais pour moi que le bénéfice des boissons consommées par les clients. Je n'ai pas de quoi payer un loyer exorbitant de 3 200 € mensuels. » « La propriétaire ne paie pas son loyer depuis des années et n'a aucun titre d'occupation », explique-t-on au Port autonome. Ce départ s'inscrit, en outre, dans une réorganisation complète des péniches-concert du XIIIe, l'aménagement du port de la Gare et l'ouverture de la piscine flottante Joséphine-Baker.

Parisien mercredi 19/07/06
    page 24Hà Paris
    photo LP/Verier


BATEAUX-LOGEMENT TRANSFERT DE LA LISTE D'ATTENTE à VNF
Le Port Autonome communique qu'à partir du 3 juillet la gestion de la liste d'attente des bateaux-logement en Ile-de-de-France sera exclusivement assurée par Voies Navigables de France et non plus par le PAP. La directrice du Port Autonome de Paris et la directrice de VNF IDF étant la même personne, il ne restera qu'à changer l'en-tête .... (28/06/2006) (lire cette note)

GESTION ET ACCUEIL DES
BATEAUX-LOGEMENT
Lire ce rapport du 27 avril 2006

Des perturbations 
du mercredi 7 juin 2006 à 19:00 au vendredi 9 juin 2006 à 06:00

-Service de la navigation de la Seine, 2, quai de Grenelle "Mesdames et Messieurs les bateliers et usagers de la voie d'eau sont informés qu'un préavis de grève nationale a été déposé par une organisation syndicale pour la journée du jeudi 8 juin 2006.
Ce préavis de grève peut entraîner des perturbations susceptibles d'affecter le fonctionnement de certains ouvrages du Service de Navigation de la Seine.

Préavis de grève 
Lundi 05 juin 2006
Risque de perturbation de la navigation ; laconique l'avis à la batellerie :" Mesdames et Messieurs les usagers de la voie d'eau sont informés qu'un préavis de grève nationale a été déposé pour le 5 juin 2006. Ce préavis de grève peut entraîner des perturbations susceptibles d'affecter le
fonctionnement de certains ouvrages du Service de la Navigation du Nord Est. Sur la Moselle, les perturbations pourraient apparaître dès le dimanche 4 juin 2006 à 22 heures, et jusqu'au mardi 6 juin 2006 à 6 heures, aux écluses d'Apach, Koenigsmacker,
Thionville, Richemont et Talange."
Cliquez sur les images !

HABITAT
 
"La moitié des bateaux amarrés sur les berges d'Île-de-France sont en infraction. Une situation intolérable pour les élus de tous bords." (
lire cet article du Figaro)
Figaro Bateaux-logements

Les députés disputent aux VNF le droit d'autoriser les maires à gérer le stationnement des Bateaux-logements sur leurs communes ....
Dans le cadre du code général de la propriété des personnes publiques et de la loi sur l'eau l'Assemblée adopte une série d'articles de loi qui ne règle aucun des problèmes des bateaux-logements.
Les graves disfonctionnements existants ne seront qu'amplifiées pour aboutir à une extrême complexité juridique de responsabilités et de contestation. Car si toute autorité peut dorénavant nuire à ce mode de vie seul le gestionnaire concerné peut l’autoriser.
Et tant que l’administration n'offre pas de places, et n’en crée pas,
que les bateaux soient aux normes, ou que l’on en invente de nouvelles, ils seront condamnés sans solution. Vendus et revendus pour échapper à une situation sans autre issue ils se transformeront en épaves d’autant plus rapidement que les astreintes inciteront à s'en débarrasser.
L'on a pu mesurer par la multiplication des innombrables contentieux à travers la France entière, l'impact néfaste à force de contraindre, d’imposer, d'autoriser ou de refuser le stationnement arbitrairement.
Le tout répressif, (
résidu de ces articles) ; Le quadruplement des pénalités qui vont aller à VNF et non aux communes ; L'arbitraire d'une "pollution esthétique" (dixit M. Ollier Patrick, Président de la commission ) comme motivation ; et la superposition de peines conduira à supprimer l'habitat fluvial et les bateaux activités, à désertifier les berges, les abandonner au batillage et les voir se détruirent, à les appauvrir de toute vie, de toute surveillance, de toutes curiosités, de toute préservation d'un patrimoine fluvial qui a déjà trop perdu de son passé et de sa richesse. L'on aura des berges homogénéisées, aseptisées mais abandonnées par les promeneurs, plus rien n'éveillera un quelconque intérêt, une quelconque curiosité et les enfants ne poseront plus de questions ; l'on aura des berges engazonnées ou abandonnées en un no man's land mais qui de toutes évidences coûteront une fortune au contribuable. Notre pays continuera à se collectiviser... (29 mai 2006) (communiqué FAUVE )
Article 27 nonies (nouveau)

Faites-nous part de vos commentaires par ce lien 

et par le Forum

Rejoignez FAUVE
& recevez
 " Matin brun" de Franck Pavloff


HALTE à la DICTATURE du PORT AUTONOME de PARIS
 Un manifestation affichant la révolte des bateaux activités, avec banderoles et média est prévue pour demain 10 mai entre les ponts de Bercy et Tolbiac. Cette révolte pourrait faire tâche d'huile et concerne tous les usagers de la Voie d'Eau qui depuis trop longtemps sont victimes de la dictature et du racket de ses gestionnaires...
FAUVE Fédération des Associations et Usagers de la voie d'Eau . (Voir le lien ci-contre du chantier )
09/05/2006.  

Communiqué de presse


BATEAUX ACTIVITÉS DE PARIS ultimatum
(suite)
22 avril 2006 
En difficulté, las de n'être entendu et fort de leur regroupement les bateaux activités du quai François Mauriac, tous unis, ont donné un ultimatum au Port Autonome de Paris pour le vendredi 28 avril. Leur demande : une remise totale des redevances d'occupation du quai en raison de l'impossibilité d'approcher, d'exploiter et de travailler normalement depuis le début des chantiers qui perdurent sur ce quai. Il paraît évident qu'une redevance ne peut qu'être justifiée par un service rendu....
Cliquez sur les images !

LE DOSSIER SEINE-NORD
Voir ce dossier 
La phase d’avant-projet se poursuit avec le dossier socio-économique. La prochaine étape sera la remise du dossier d’avant-projet, au printemps 2006, au Ministre chargé des Transports afin de lancer, à l’automne 2006, l’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique prévue avant la fin de l’année 2007.......
Le dossier socio-économique est soumis à la consultation de tous les acteurs concernés, ....
Par ailleurs, conformément à la commande ministérielle du 21 novembre 2005, VNF évalue la réalisation d’un contrat de partenariat public-privé incluant "le développement d’activités annexes susceptibles de contribuer à l’augmentation du trafic, à l’implantation durable d’entreprises et à la création d’emplois sur les territoires desservis, apportant ainsi un complément de financement du projet."

LE CANAL SEINE NORD : QUI VA PAYER ?
lire cet article dans le Moniteur
Les enquêtes socio-économiques pour le canal Seine-Nord Europe sont achevées. L'ouvrage – 106 km à grand gabarit - coûtera plus de trois milliards d'euros. Les négociations ont commencé entre l'Etat, les collectivités locales et les partenaires privés sur le montage financier du projet.
Dans la dernière ligne droite, il faut surtout éviter de tomber. Les équipes de Voies Navigables de France (VNF), en charge des études techniques et économiques du canal Seine - Nord, n'ont que cela en tête. Le président de VNF, François Bordry, remettra donc avec une certaine appréhension en mai le dossier d'avant projet du canal à Dominique Perben, ministre des Transports et de l'Equipement. Cette étape est cruciale pour ce gigantesque ouvrage de 106 km reliant l'Oise à l'Escaut, qui permettra de joindre, en 2012, le bassin parisien au réseau fluvial du nord de l'Europe.

CANAL DU RHÔNE AU RHIN 
La relance du canal Rhin-Rhône parmi les priorités du gouvernement
Lors de sa visite au port de Mulhouse, le ministre délégué à l'Aménagement du territoire Christian Estrosi a déclaré que la relance du canal Rhin-Rhône était une "priorité" pour le gouvernement...
Le projet de canal Rhin-Rhône à grand gabarit consistait à établir une liaison de 229 km entre Mulhouse (Haut-Rhin) et la Saône, pour un coût variant, selon les estimations, entre 3 et 7,6 milliards d'euros. Ce dossier avait été abandonné en 1997 par le gouvernement Jospin à la demande de la ministre de l'Environnement Dominique Voynet.
Ce projet est aujourd'hui devancé dans le calendrier par les liaisons Seine-Nord et Saône-Moselle.
Saône-Moselle "n'est pas prioritaire" par rapport à Rhin-Rhône "qui est la solution la plus forte" pour relier la Mer du Nord à la Méditerranée, a indiqué le ministre. "Pour moi, ce n'est pas Seine-Nord d'abord, Rhin-Rhône ensuite, mais Seine-Nord et Rhin-Rhône tout de suite", a-t-il déclaré dans son discours à Mulhouse.  lire l'article complet dans le MONITEUR
(07/04/2006)

AVIS AUX TRANSPORTEURS DE MARCHANDISES
 
 Plan d'aide à la modernisation du transport fluvial 2004 - 2007. Un avis de VNF informe qu'à compter du 1er juillet 2006 les dossiers de demande d'aide à la modernisation seront acceptés dans la limite des crédits disponibles affectés au plan (voir cet avis par le logo)
NOUVEAU PRÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du mardi 11, au vendredi 14 avril 2006 

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau les mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7 avril 2006 

11 grèves en 1 mois
La fonction publique incapable d'entretenir la voie fluviale, tue les derniers bateliers en les réduisant à l'inactivité par le blocage des écluses.

RISQUE DE PERTURBATION
DE LA NAVIGATION POUR GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau le lundi 3, mardi 4 avril 

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau les mercredi 29, jeudi 30, vendredi 31 

BATEAUX ACTIVITÉS DE PARIS la révolte s'organise
17 mars 2006 
Les bateaux activités se regroupent en association du joli nom de "Treize au quai" Les banderoles sont prêtes. L'intermédiaire du PAP, Marc REIMBLOD accepte une négociation et noie le poisson en organisant une réunion de chantier avec les entreprises de TP. Il ne répond à aucune des demandes de l'association, sous la pression il promet une remise sur les redevances de 25% sous réserve d'acceptation de sa hiérarchie. .... Un engagement de réponse pour le lundi 27 mars... A suivre..
Et toutes ces grèves sous prétexte du CPE .. Alors s'il reste des sceptiques quant à la mainmise de la Voie d'Eau ?

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du mardi 27 à 19H au 29 mars 2006 à 6H
Manifestations à Paris

PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du mardi 21 à 19H au samedi 25 mars 2006 à 6H

PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du jeudi 15  19H au 17 mars 2006 à 6H
Cliquez sur les images !

PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du mardi 6  19H au 8 mars 2006 à 6H

BATEAUX ACTIVITÉS DE PARIS la colère monte
2 mars 2006 
Première médiatisation des problèmes d'exploitation des bateaux activités entre les ponts de Bercy et de Tolbiac. Les travaux en cours : Piscine, passerelle, quai rendent toutes exploitations commerciales, sinon impossibles, du moins périlleuses pour les exploitants et inaccessibles  pour les clients qui ne peuvent ni se garer, ni s'approcher des établissements bloqués par des grilles, engins, matériaux de construction de toutes espèces selon l'avancement des chantiers. Aux usagers qui demandent la suspension des redevances pendant la durée des travaux le PAP, (Port Autonome de Paris) répond depuis des mois par le dédain, l'augmentation des redevances, le chantage à la COT (convention d'Occupation Temporaire), mesures arbitraires et autres pressions sur les permis d'exploitation ou sécuritaire. Mme TUDURI de la péniche "ALAMEIN" exprime avec dignité sa colère et son incompréhension face à Marc REIMBLOD responsable des quais pour le PAP lors de la diffusion sur la 3 aux actualités en Ille de France. ...  A suivre...
trvquai _ivry010.jpg (61548 octets)
Le quai

GRIPPE AVIAIRE ET DOMAINE FLUVIAL
13 février 2006
"Devant la désormais forte probabilité de voir la grippe aviaire s'étendre à l'Europe toute entière, nous nous interrogeons sur l'application particulière des mesures de prévention dans le cas du domaine fluvial (où la présence d'oiseaux sauvages est assez forte) ",... En réponse : ".... 
il n'est pas de la compétence de notre service de valider et diffuser des informations de type sanitaire, je vous invite à consulter le site http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/ pour connaître dans le détail les modes de contamination de la grippe aviaire....."
" Au vue des "questions-réponses" figurant ainsi en ligne, je crois comprendre que le virus - véhiculé initialement par des déjections - peut rester vivant dans les "eaux de surface" pendant plusieurs semaines......"   "Sans céder à quelque panique que ce soit, il me semble de ce fait que l'ensemble des acteurs de la Voie d'eau devrait faire l'objet d'une politique de prévention spécifique, compte-tenu de leur exposition constante aux "eaux de surface", ...."
voir l'échange de correspondance en intégralité ). 
 
ÉPAVES VNF  à MONTEREAU-FAULT-SUR-YONNE
Aux dernières nouvelles "Kléber" prêt à couler : 1m50 d'eau dans ses cales, et 3ème pompe mise par les riverains envolée (10/04/03)
"David"
accroché à deux piliers, la coque en dentelle rincée par la Seine avec comme seule défense une ceinture de bouées en guise de barrage anti-polluant ..(voir ces pages liens Kléber et David)
Rien n'a changé, le chantier n'aura évolué qu'en laissant couler d'autres épaves appartenant à VNF.  Le "Kléber" accroché au "Mucha" et ce dernier retenu par les arbres !..  Le 24 décembre 2005 nouveau sinistre...  Ces abandons, qui commandent l'intervention des pompiers, la pose de barrage antipollution, des interventions urgentes et coûteuses illustrent la loi du prince : "fais ce que je te dis, mais ne fais pas ce que je fais"  (Voir ces pages). "Kléber coulé" et "nouvelle pollution"
Opération antipollution pour épaves VNF
    photo B.K

 

Kléber coulé
    photo BK janv 06

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du lundi 13  19H au 15 février 2006 à 6H

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 des fonctionnaires de la Voie d'Eau du lundi 6  19H au 8  février 2006 à 6H

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 du personnel des écluses du mardi 31 janvier au 3  février 2006
Voir les avis

"SIMONE DE BEAUVOIR" ET INAUGURATION
(voir la photo de famille)
Le maire de Paris M. DELANOE vient encourager les artisans du projet, "mais non les féliciter car il reste maintenant à finir la passerelle" pour fin juin 2006. Contrairement à la piscine dont l'inauguration officielle est prévue pour le 21 juin celle de la passerelle n'est actuellement pas encore programmée. Autre baptême prévu pour cet été la passerelle de Solferino qui devrait être appelée "Léopold Sédar SENGHOR"
  (29 janv. 2006) 
Cliquez sur l'image

HISSAGE DE LA PASSERELLE "SIMONE DE BEAUVOIR"
(29 janv. 2006) (voir la maquette)
A la minute prêt la lentille longue de 106m et lourde maintenant de 650 tonnes a été hissée à sa place entre les deux boomerangs. Plein succès donc pour cette opération menée de l'usine de construction sur le Rhin jusqu'au levage et déchargement des deux barges articulées entièrement par voie d'eau. (voir notre brève ci-dessous) . Hormis un arrêt pour la pose de câbles de traction posées au fond, l'opération n'a nécessité l'arrêt de la navigation que dans la nuit du 28 au 29 janvier de 23H30 à 10H. (Voir ces pages )
La lentille vient de trouver sa place
    photo Bernard KUNTZ

NOUVEAU PR
ÉAVIS DE GREVE 
 du personnel des écluses le mardi 24 janvier 2006se

Voir l' avis 

DÉGREVEMENT 
 Avis de dégrèvement de taxe professionnelle pour 2005 voir cet Avis 

TRANSPORT DE BATEAUX par... BATEAUX
 Cette formule offre certainement des applications encore inexploitées et peu devenir la solution inespérée offerte aux propriétaires ou exploitants d'un bateau à déplacer...
Elle peut aussi suppléer à une inaptitude matérielle ou technique de pouvoir déplacer le bateau par ses propres moyens ou à une délégation de compétence par absence de permis, d'autorisations administratives liées aux bateaux, d'absence de conformité, d'assurance de navigation ou tout simplement de commodité.
Photo B. Kuntz

Vœux 2006

 Le Président de FAUVE exprime ses vœux pour la Voie d'Eau et appelle à une Europe culturelle construite par la société civile.
Lire ces vœux
 
LA PASSERELLE PARIS BERCY EST ARRIV
ÉE AU FIL DE L'EAU (janv 2006) voir ce lien
L’usine EIFFEL de Lauterbourg a réalisé la performance de fabriquer la partie centrale de la passerelle d’un seul tenant en forme de lentille de 550 tonnes d’acier et 106 m de long pour 12 m de large. Cette lentille est la pièce la plus longue jamais réalisée en fabrication et est exceptionnelle par son aspect, véritable dentelle de métal.
Le transport par voie d’eau du  Rhin via la Mer du Nord, le Port du Havre et la Seine jusqu’à PARIS a pris 40 heures de navigation. "La lentille" installée sur une double barge articulée a du attendre pendant 3 semaines pour pouvoir prendre la Mer du Nord dans des conditions météo favorables. 
la passerelle en attente de la travée centrale
    photo B. KUNTZ
& les liens:
Voir la passerelle 

FIOUL indemnisation
Voies navigables de France a été chargé d'appliquer la mesure exceptionnelle arrêtée par l'État pour soutenir les entreprises de transport fluvial de marchandises et de passagers affectées par les dernières augmentations du carburant, qui consiste à rembourser une partie des péages payés au 30 novembre 2004.
indemnisation Fioul
Avis 

FAUVE  partenaire de  Koninklijke SCHUTTEVAER
17décembre 2005
Koninklijke SCHUTTEVAER la plus ancienne association de mariniers hollandais, forte de 3000 membres invite le Président de FAUVE pour son Assemblée générale à ROTTERDAM.
Ce partenariat avec FAUVE la première association française à être reconnue comme prônant les mêmes valeurs  de défense et d'entretien de la Voie d'Eau rejoint ainsi les représentants pour l'Allemagne, la Belgique, la Suisse, l'Autriche, au sein de la plus importante association internationale d'artisans bateliers. (voir l'allocution de M. Kuntz  Président de FAUVE)

emblème et drapeau

ARGENT PUBLIC et BERGES ~VNF gestionnaire 

En introduction et en réponse aux maires membres de l'association "Seine en Partage" Mme Bacot directrice interrégionale du bassin de la Seine de Voies Navigables de France interrogée sur l'entretien des berges prend des raccourcis. A la question : "qui est responsable de l'entretien des berges ? "  réponse : "le propriétaire riverain". On est loin de la proclamation de M. Bordry Président en exercice de VNF qui écrivait il y a quelques années "VNF le plus grand propriétaire foncier de France après la SNCF ". Étaient comptés  les berges, les chemins de halage et de contre-halage en un mot le domaine public fluvial selon son code. Code qui permet toujours aux Tribunaux Administratifs de condamner tous les verbalisés de VNF sur la base de son article L28. Autre raccourci : Qui paye ? selon L'orateur "qu'importe que ce soit l'État, VNF, ou les collectivités c'est de l'argent public". Reste à déterminer si cet argent est collecté en tant qu' impôts, taxes ou redevances. Il est vrai que les "factures"  VNF  ne s'embarrassent pas de telles considérations. (Nov 2005)

LA FRANCE EN EXEMPLE
Chose rare dans le monde fluvial : la France donnée en exemple
Après l'interruption du trafic fluvial en Allemagne sur le canal Dortmund-Ems après la rupture d'une digue le 11 octobre 2005, qui a coûtée des millions d'Euros de dommages et immobilisée plus de 350 bateaux, la très importante association des artisans bateliers allemands la BDB (Bundesverbandes der Deutschen Binnenschiffarht) cite la réglementation VNF pour sa charte de dédommagement. Elle demande à ce que cette pratique soit traduite dans une réglementation européenne afin de dédommager les mariniers immobilisés pour une cause de force majeure par l'autorité gestionnaire des canaux.( Partikulier Kurier Dezember 2005 N° 10)
 
Voir notamment INSTRUCTION DU 18 janvier 1994
 Préjudice commercial :

dans notre partie MEMBRE

BATEAUX-LOGEMENTS déclarations récentes de Mme BACOT Directrice PAP et VNF IDF

Tout en reconnaissant les bateaux-logements comme "une continuité du tissu urbain" Madame Bacot reste constante dans sa directive et répète à toutes occasions "Il faut reprendre la main" et "Il reste un gros effort de contrôle à faire...". Ainsi après le refus du rapport BOULLOT (voir ces liens) une nouvelle étude a été confiée à deux Ingénieurs en chef des Ponts et Chaussées en poste à Nancy Mrs. Verdeaux et Rouquer.
 Mme Bacot dévoile qu'une cartographie des Hauts de Seine est en cours d'élaboration pour déterminer les "zones dangereuses" de stationnement et que 50 bateaux ont déjà été déchirés ou renfloués d'un coût oscillant entre 30.000 et 70.000€ par bateau. 
Cliquez sur les images !


PREAVIS DE GREVE JEUDI 8 DECEMBRE 2005.
 Préavis de grève déposé par une organisation syndicale du Service Navigation de la Seine, du mercredi 7 décembre 2005 à 19:00 au vendredi 9 décembre 2005 à 06:00. Ce préavis de grève peut entraîner des perturbations susceptibles d'affecter le service de la navigation


RECHERCHE DE PROPRI
ÉTAIRES DE BATEAUX (30/11/05)
VNF Suresnes recherche 4 propriétaires de bateaux ou de restes de bateaux abandonnés. Qui nous racontera leurs histoires ?... Notons que la longueur bout à bout représente 80 m de berge, plus les espaces. Donneront-ils droit à COT en respectant la liste d'attente ? L'avenir nous le dira... 
SN Seine

Subdivision de Suresnes

FAUVE  en partenariat avec  SCHUTTEVAER 
Des mariniers hollandais qui travaillent régulièrement sur les canaux européens ont établi un contact avec leur association internationale de bateliers spécialisés dans l'état des canaux et rivières. Une première rencontre entre les Présidents de la Koninklijke SCHUTTEVAER association qui a fêté ses 155 ans et FAUVE a eu lieu au siège à Soisy sur Seine le 30 novembre 2005. Ce déplacement répond à un souhait de partenariat avec un représentant d'association de la défense des voies navigables françaises. La section internationale compte déjà des partenaires Allemands, Belges, Suisses et Autrichiens. FAUVE sera le représentant français. Tâche inconfortable quand on sait que les voies d'eau françaises sont les plus sinistrées qui imposent les conditions de navigations les plus difficiles d'Europe.
Mais le progrès ne pourra venir que d'une dynamique internationale européenne forte de tous les usagers de la Voie d'Eau.
schuttevaer.jpg (25764 octets)

MÉDIAS ET BATEAUX-LOGEMENTS 

Après l'émission de télévision sur M6 "CAPITAL"sur les bateaux-logements en 2004 rediffusé en août 2005, l'article du Républicain "Péniches-logements : la moitié sont illégales" du 4/9/05 voici l'EXPRESS qui publie le 7/11/05 "Péniche La guerre des berges".  Il est vrai que l'effet de mode un peu passé ce sont les difficultés de l'habitat fluvial qui commencent à être mises en lumière. Les contradictions de l'administration de tutelle, la gestion des places et l'absence de volonté d'en créer créent incompréhensions et litiges si ce ne sont procès et ruines. Il n'est plus acceptable de déclarer illégales celles qui se mettent le long des berges, sans en analyser les raisons, le mal vient de plus loin. De même condamner sans distinction de faute une absence de COT (Convention d'Occupation Temporaire) légalise, sans appel, la non-délivrance plus que l'infraction. Si la condamnation par les Tribunaux Administratifs à « sortir de la Voie d'Eau » est assortie d’une astreinte, comme l'impose systématiquement VNF, elle fabrique immanquablement des épaves. (voir ces articles par ces liens)
Suivez les liens pour les parutions et ne manquez pas nos analyses à venir...

BOMBE 
(29/11/05)
Trois avis à la batellerie émis le 29/11/05 avertissent le premier d'un" Déminage" avec interdiction de naviguer entre le PK 17.000 et le PK 19.350 ; le 2ème d'un "transport exceptionnel" du  PK 8.200 et le PK 19.400 ; le 3ème d'un arrêt de navigation  du PK 16.400 et le PK 19.300,  pour le 30/11/05. Les horaires  oscillent entre 07H à 19H00 pour se réduirent de 12H30 à 14H00.
Les bateaux-logements et les riverains sont prévenus non par la brigade fluviale mais par la police en fin de matinée du 29/11 et se demandent encore pourquoi cette bombe trouvée au pied de la maison de la Radio a été emmenée pour être désamorcée à PUTEAUX entre les rangées de bateaux ? Deux bateaux-logements ont été déplacés par un remorqueur. Quant aux chaînes de télévision, toutes présentes, elles cherchaient le sensationnel ....
Cliquez sur les images !

BELLE INITIATIVE
(02/11/05)
Du jamais vu en 37 ans de présence sur la Haute Seine : Le ramassage et l'évacuation des arbres sur l'Yonne et la Seine. Le défaut de cet entretien imputable à VNF est d' un coût très lourd pour les hélices des bateaux. Les plaintes déposées avaient rarement prospérées mais les dommages ont eux mis en faillite au moins une entreprise de transport. L'on se souvient aussi que le responsable de VNF, SNS IDF déclarait il y a trois ans que les troncs d'arbres qui flottaient sur les voies navigables venaient des réserves de bois des riverains... Mais n'est-ce pas à contrario la preuve que l'on a l'administration que l'on mérite ? et que "Ne rien dire rime avec subir.."
SN Seine

Subdivision de Melun

tombé il y a 3 mois
     il attend la crue pour être enlevé
     Photo B.K.
AFIN DE NE PAS OUBLIER

La famille de Monsieur BRUEL créateur de la Compagnie des Bateaux-Mouches, mondialement connue, a le dimanche 23 octobre organisé une promenade à PARIS à bord d'un des Bateaux-Mouches. Étaient présents sa famille, ses intimes et ses amis. (voir notre brève
M. Jean BRUEL
    fondateur de la Cie Les Bateaux-Mouches
INSPECTION SUBAQUATIQUE DE 14 PONTS DE PARIS - 1er au 31 août 2005
La compagnie "C.T.S" effectuera des visites subaquatiques sur 14 Ponts de Paris aux dates suivantes:
Pont de Tolbiac : du 01 au 02 août - Pont de Bercy : du 02 au 03 août
Pont d'Austerlitz : du 03 au 04 août - Pont de Sully : du 04 au 05 août.
Pont de l'Archevêché : le 05 août - Pont au Double : le 08 août.
Passerelle des Arts : du 08 au 09 août - Pont du Carrousel : du 09 au 11 août.
Pont Royal : du 11 au 12 août - Pont des Invalides : le 12 août.
Pont d'Iéna : le 29 août - Pont de Bir-Hakeim : le 30 août.
Pont Mirabeau : le 31 août 2005.

25 FONCTIONNAIRES DE POLICE sous influence d'un subdivisionnaire de VNF font évacuer un bateau réception
(26/06/2005)
Véritable descente de police, ils n’étaient pas moins de 25 policiers de plusieurs services, à vouloir faire évacuer les convives d’une soirée privée sur une péniche du Bois de Boulogne. Cette descente était commanditée et organisée par Madame C.P.L.B. subdivisionnaire de Suresnes à 1 heure du matin.  L’établissement flottant est pourtant classé ERP (établissement recevant du Public) avec un certificat de conformité délivré par l'autorité préfectorale le 17 septembre 2004. Il a aussi la convention d’occupation (COT) délivrée par VNF. Prétextant le non-accord de "son service" . Une demande avait été faite il y a plusieurs mois, comme elle l’avait exigé, et à laquelle elle n’a jamais répondu…(voir la lettre de CPLB ).

CANAL DU NORD Un convoi heurte l'écluse de Mœuvres (
26/06/2005 17H)
Un convoi poussé heurte la porte amont de l'écluse de Mœuvres au PK 30 et casse le vérin d'ouverture et la passerelle. Les services de la navigation prévoient une réouverture normale dès lundi 27 dans l'après midi,  

Préavis de grève - mardi 21 juin 2005
"
Mesdames et Messieurs les bateliers et usagers de la voie d'eau sont informés qu'un préavis de grève nationale a été déposé par un syndicat de la fonction publique pour la journée du MARDI 21 JUIN 2005. Ce préavis de grève peut entraîner des perturbations susceptibles d'affecter le fonctionnement de certains ouvrages du Service Navigation"

CONSTITUTION  ( pour ?)  L'EUROPE " un tient vaut mieux que deux tu l'auras !"
Nos amis fonctionnaires de la Voie d'Eau se donnent du temps pour voter  ( voir cet avis) 
Avis à la Batellerie

TOURISME FLUVIALE et Coopération transfrontalière du 9 et 10 mai 2005 à Liège
Sous la présidence de M. Olivier HAMAL, Député permanent et Président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège (FTPL) eurent lieu 2 jours d’échanges sur le tourisme fluvial.
La région Wallonne représentée par son Vice-président M. M.DAERDEN et son Ministre du Tourisme M. LUTGEN valorisait ainsi un nouveau produit : «La Meuse et ses châteaux ». Sur fond européen (FEDER, OBJECTIF II, INTERREG III) se retrouvaient mandataires publics et quelques très rares gestionnaires privés pour présenter divers projets transfrontaliers et nationaux.
L'expérience du "Programme Interrégional d'Aménagement de la Vallée du Lot" présentée par Monsieur Jean François Poncet, sénateur, ancien Ministre, cadra avec humour tous les développements français.
Les responsables de la région Wallonne et du Nord -Pas de Calais bénéficiaires des programmes Interreg III (aide européenne interrégionale) pour le développement des boucles transfrontalières, la réouverture du canal de Roubaix, de la Vallée de la Lys, de la route historique fluviale Maastricht-Flandres et de la Meuse transfrontalière présentèrent avec enthousiasme un état des lieux et les projets futurs. L’inquiétude de non-reconduction des aides européennes était « palpable ».
Autre constat : Alors que les fleuves coulent libres, que les aménagements trouvent des solutions concertées avec l’aide européenne, la disparité des règlements nationaux reste un obstacle dans la circulation transfrontalière. Cette question évoquée par FAUVE resta sans réponse.
"Journées Wallonnes du Tourisme Fluvial"  

DISCOURS Ministériel 
sur la Voie D'
Eau
3 mai 2005
Monsieur Gilles de ROBIEN, Ministre de l'Équipement, des Transports, de l'Aménagement du Territoire, du Tourisme et de la Mer, a effectué le mardi 3 mai 2005 deux déplacements sur le thème du transport fluvial. Le ministre a présenté l'ensemble des perspectives du transport fluvial lors d'une visite sur le port de Gennevilliers et d'Issy-les-Moulineaux en compagnie de Jean-François DALAISE, Président du Port autonome de Paris, de François BORDRY, Président de Voies navigables de France et d'André SANTINI (lire ses discours)
Discours à Gennevilliers

Discours à Issy-les-Moulineaux

SAMOIS : Écueil
Les actions persévérantes finissent par porter leurs fruits.
Des Avis à la batellerie finissent par signaler danger et retour à la normale avec des délais raisonnables. Nous nous étions attaché à la balise qui a servi d'exemple de l'inaction des services responsables il y a peu encore. (brèves ci-dessous) et
(voir dossier) . Ainsi "Mesdames et Messieurs les usagers de la voie d'eau sont invités à naviguer avec vigilance aux abords de la pointe amont de l'île aux barbiers, commune de Samois sur Seine suite à la disparition de la bouée signalant des vestiges d'ouvrage Seine amont / Haute Seine sur le bief de La Cave au PK 92.900 (92,900) (En dehors du chenal) , du vendredi 29 avril 2005 à 08:00 au mardi 3 mai 2005 à 08:00"

RAPPORT BOULLOT 
suite

Le 6 avril 2005, Mme Bacot, directrice du Port Autonome de Paris, de VNF Île de France et de la S. N. S. service navigation de la Seine, a bien voulu répondre au Président de Seine en partage : M. Yves Jego, député. A la question sur la politique d'avenir et les actions envisagées pour les bateaux logements, "... Que fait-on ?.. Ou laisse t-on faire la vie ? ... Mme Bacot répondit : "Je dirais laissons la réponse à l'initiative "... . Sans nommer le rapport Boullot elle se dit " déçue d'une étude qui n'a pas répondu à ses attentes " et que la phase actuelle consistait " à reprendre la main sur l'existant " (
Voir ci-dessous)

GÉRER L'ÉXISTANT (Avis du 24 mars 2005) 
Subdivision de Suresnes : Recherche de propriétaires de bateaux abandonnés sur les berges de Boulogne
Billancourt et Paris Bois de Boulogne - Seine aval - section 306
Avis à la batellerie

OPERATIONS  DE CONTROLE VNF (Avis du 24 mars 2005)
Mesdames et Messieurs les bateliers et usagers de la voie d'eau sont informés que des opérations de contrôle portant sur le respect de la réglementation sur le réseau du Nord-Pas-de-Calais et tout au long de l'année 2005. (voir l'avis à la batellerie)
Avis à la batellerie

PREAVIS DE GREVE - Jeudi 10 mars Avis à la batellerie
Mesdames et Messieurs les bateliers et usagers de la voie d'eau sont informés qu'un préavis de grève nationale a été déposé par plusieurs syndicats de la fonction publique pour la journée du JEUDI 10 MARS 2005.Ce préavis de grève peut entraîner des perturbations susceptibles d'affecter le fonctionnement de certains ouvrages du Service Navigation du Nord-Pas-de-Calais ainsi

RAPPORT BOULLOT concernant les Bateaux-logements en IDF
Ce rapport de 18 pages rendu mi-décembre 2004 jamais publié ni communiqué à ceux, particuliers ou associations qui en ont fait la demande alimente depuis la rumeur. Si pour l’autorité demanderesse ce rapport semble être qualifié de « brouillon inexploitable », « non mené à terme » il a néanmoins donné lieu à une question au ministre de l’Équipement publiée au J.O ; et inscrite à l’Assemblée Nationale, à une lettre des présidents de « Seine en partage » et de « FAUVE » pour le demander…mais reste à ce jour en attente d’être communiqué. Voir nos brèves des (22/10/2003) - (27/09/2004) et (octobre 2004)  - (Question 57156) en cliquant sur chaque lien

MESURE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DES PROFESSIONNELS DU TRANSPORT FLUVIAL Marchandises et Tourisme

Voies navigables de France a été chargé par l'État à rembourser aux entreprises de transport fluvial de marchandises et de passagers une partie des péages payés au 30 novembre 2004 en compensation des dernières augmentations du prix du carburant. l'Avis précise qu'à ce jour seul 30% des transporteurs ou professionnels éligibles à la mesure ont fait parvenir leur RIB (relevé d'identité bancaire) à VNF. La limite étant le 31 janvier 2005. (
05/01/2005) Lire l'info complète
Info VNF


AVIS A LA BATELLERIE ET SIGNALISATION
"Le bateau "MORO" de 38.50m détaché de son stationnement en rive gauche de Seine a coulé en limite rive gauche du chenal vers le PK 75.000, commune de St Mammès. Le balisage de l'épave est en cours. Mesdames et Messieurs les bateliers et usagers de la voie d eau sont invités à respecter la signalisation mise en place et à se conformer aux recommandations qui leur seront données par les agents du Service Navigation."
Cet avis à la batellerie diffusé rapidement provoque l’indignation de l’habitant d'un bateau-logement voisin à qui le conducteur des travaux responsable du bief reproche d’avoir « prévenu tout le monde ». Entendez par là : l’écluse voisine de Champagne, la mairie et sur conseil de celle-ci le journal local, mais en oubliant que par deux fois, en juillet en en août, cet usager responsable avait alerté la Commission de surveillance des bateaux à moteurs que ce bateau risquait de se détacher à la montée des eaux. Ce soir, la nuit tombée et après deux passages des agents SNS, le bateau n’a pas été  balisé. Le risque n’en est qu’amplifié. (23/12/2004 - 18H)

moro1.jpg (32989 octets)

Avis à la batellerie


TARIFS PLAISANCE
Vives inquiétudes quant aux tarifs 2005 annoncés. Le tarif  "Loisirs" dont la durée est de 30 jours, non obligatoirement consécutifs, pour les plaisanciers occasionnels devrait disparaître pour être remplacé pour une formule 4 mois consécutifs. L'augmentation moyenne estimée serait de l'ordre de 30% mais la formule est bien plus contraignante par ses conséquences à immobiliser la flotte de plaisance les 8 mois restants. Cette politique de courte vue et cette nouvelle tyrannie ne vont certes pas réconcilier les usagers avec VNF.
Les tarifs 2004 sur le site VNF
Exprimez votre opinion sur le Forum

CONTRAT D'OBJECTIFS ET DE MOYENS

Le 16 novembre 2004, Nicolas Sarkozy, Ministre d'État, des Finances et de l'Industrie, Gilles de Robien, Ministre de l'Équipement, des Transports, de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de la Mer, Dominique Bussereau, Secrétaire d'État au Budget et à la Réforme budgétaire et François Goulard, Secrétaire d'État aux Transports et à la Mer ont signé avec François Bordry, président de Voies navigables de France, le contrat d'objectifs et de moyens entre l'État et l'établissement public VNF
En savoir plus : voir  VNF

NOUVEAU PLAN D'AIDES AUX TRANSPORTEURS

Le nouveau plan d'aides aux transporteurs fluviaux, pour les années 2004 à 2007, a été approuvé par la Commission européenne le 8/10/2004 et entériné le 6 octobre par le Conseil d'Administration de Voies Navigables de France, ainsi que le 7 octobre par le conseil d'administration de la CNBA pour la partie du plan prise en charge par celle-ci.
Les dossiers de demandes d'aides sont donc enregistrés depuis le 7 octobre dans les agences de VNF pour ce qui concerne les aides prises en charges par cet établissement ( voir ce plan publié par le CNBA )
PLAN

SAÔNE-RHIN : LE RETOUR ?

Revue de la navigation 30/07/2004-NS Le projet de liaison Rhin-Rhône reviendrait-il dans la course des infrastructures de transport à l'horizon 2020 ? Au moment où François Bordry, président de Voies Navigables de France indiquait que le moment venu, Rhin-Rhône et Saône-Moselle seront également examinés comme deux tracés possibles d'une liaison fluviale Nord-sud, le gouvernement, en la personne de François Goulard, passait commande d'une "étude stratégique pour la création d'une liaison fluviale entre la Saône et le Rhin". lire la suite par ce lien association Saône~Rhin  24/09/2004 
LES MARINIERS SONT ENTENDUS (21/10/2004)
Les représentants de la profession sont reçus par M. François Goulard, Secrétaire d'État aux transports et à la mer. Un dégrèvement de la taxe professionnelle en 2004 et 2005, et sur demande du gouvernement, le remboursement sur un mois des péages VNF et sur 3 mois de la taxe CNBA (Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale) ont été mis en place.
La CNBA communique : Afin de permettre le remboursement partiel du péage VNF et de la taxe CNBA vous êtes invités à envoyer un RIB à VNF :

VNF -Direction Financière et Comptable - 175 rue Ludovic Boutleux BP820 62408 BETHUNE cedex

LES MARINIERS  MANIFESTENT
 à Paris ce samedi 16 octobre et portent leurs revendications sur les bordailles de leurs instruments de vie et de travail...
17/10/2004
photo B.Kuntz

BATEAUX-LOGEMENTS Bientôt UN AN (suite)
Nous saluons la nomination de M. Michel BOULLOT détaché du ministère du transport, énarque, missionné pour cette étude le 1er octobre.(octobre 2004)
Cliquez sur les images

BATEAUX-LOGEMENTS Bientôt UN AN
L’on se souvient de l’engagement le 22/10/2003 de Mme BACOT, Directrice du Port Autonome de Paris, Directrice interrégionale du bassin de la Seine pour VNF et chef du service de la Navigation de la Seine, de créer
une structure chargée des problèmes des bateaux-logements sous six mois ; En voici la première pierre, en rien novatrice de la doctrine des VNF mais incitatrice à tromper, générer d’autres détresses, perpétrer dérèglements, provoquer contentieux et condamnations et offrir de nouvelles astreintes à VNF. (27/09/04 )

 ? ? ? d' Élus 


BATEAUX-LOGEMENTS EN
ÎLE de FRANCE Questions d'un député
L'établissement public Voies Navigables de France est chargé de la gestion, de l'entretien et de restauration du domaine public fluvial. Les bateaux-logement contribuent à l'entretien, à l'animation et à la valorisation des berges. Or il semblerait qu'aucune réglementation précise ne préside à l'attribution des places de stationnement pour des bateaux-logements qui, en région parisienne, semble gérée par le Port Autonome de Paris. C'est ainsi que le député Pierre CARDO (7ème circonscription des Yvelines) demande à Monsieur le Ministre de l'Équipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et le Mer de lui préciser la réglementation applicable en matière d'attribution de places de stationnement et de pérennisation des autorisations accordées...(Questions et réponse et réponses par ce lien)

NOUVELLE COUR ADMINISTRATIVE D’APPEL EN ÎLE de FRANCE
Le décret du 22 juin 2004 porte création d’une Cour Administrative d’Appel à Versailles. Les affaires pendantes à la Cour d’Appel de Paris ayant été jugées en première instance à Versailles retournent donc à Versailles. Rappelons que le Tribunal Administratif de Versailles était le plus encombré de France avant la création en 2003 du Tribunal Administratif de Melun.

CANADA les canaux en grèves

Le canal Rideau à Montréal est fermé depuis le 12 août pour cause de grèves des 4800 employés des Parcs Canada. Manifestations à Montréal et Québec. (24/08/2004)

Montréal écluse sur le Saint Laurent
    photo B. Kuntz 19/08/2004

NOMINATION AU PORT AUTONOME DE PARIS
Le Port Autonome de Paris nomme Marc Nélis Directeur du développement commercial et logistique (04/08/2004) voir l'article du PAP

INCONVENANTE MALADRESSE
qui ne va pas sans rappeler la culture très spécifique de la commission de surveillances des bateaux à moteurs de Paris, si l’on se rappelle « La loi c’est moi, moi, monsieur je suis fonctionnaire de l’État » du secrétaire de cette même commission en 1991. Culture de l’entreprise ou sélection de ses agents ? Toujours est-il qu’ils restent arrogants et sans gènes. Ainsi lors d’une visite de sécurité communale sur le DAUPHIN VERT siège social de FAUVE ou le membre représentant la dite commission de surveillance, Mme N...-M..., nouvelle dans le service, est surprise sortant des appartements privés. Sur l’interpellation de la femme du propriétaire elle se défend en répondant « j’ai tous les droits, j’ai le doit de tout voir ». Mme K... en informe son mari devant le reste de la commission de sécurité. Mme N....-M... rétorque  «vous n’avez qu’à fermer la porte à clef » Cet aplomb récidiviste provoqua l’appel à témoin et s’adressant au gendarme membre de la Commission M. Kuntz déclare porter plainte pour violation de domicile.
(03/08/2004)
Cliquez sur les photos

PORTS DU NORD DE LA FRANCE
PARIS et LILLE créent les Ports du Nord de la France pour faciliter les échanges fluviaux entre le Nord et l'Île de France (juillet 2004) l'article du PAP


NOUVEAUX EMPLACEMENTS POUR BATEAUX-LOGEMENTS en IDF
Le Port Autonome de Paris annonce la création de nouveaux emplacements de stationnement pour les bateaux-logements notamment aux
Mureaux, à Alfortville et à Athis-Mons. Effort de prise en considération louable quand on sait que la liste d’attente est close depuis plusieurs années à 200 demandes dont la plus ancienne date de 1995. Il apparaît que le cumul des places ainsi crée a soulagé la liste d’attente de 12 inscrits et régularisé 2 autres bateaux...
(19/07/2004)


RETOUR A L’EAU
Le retour à l’eau se fait aussi par les manifestations festives du 14 juillet mais si les communes riveraines souvent regroupées offrent des feux d’artifices plus grandioses d’année en année, les dégradations dues aux pétards, eux aussi de plus en plus gros, d’irresponsables se multiplient. Ainsi de nombreuses sorties pompier avaient comme objet des feux déclenchés le long des berges, dans des poubelles, des creux d’arbres (92) et peut être même sur un magnifique « cul de poule » de 1930 stationnaire rive droite en aval de l’écluse d’Evry. Incendié ce samedi matin 17 juillet il a perdu marquise et logement du marinier. Pompiers et gendarmes interviennent rapidement, et changement remarquable le Service de la Navigation de la Seine de Melun se rend sur place avant midi...
L'Himalaya


COT TRANSMISSIBLE

Lors de la réunion de la Commission Consultative des Bateaux-logements du 16 juin 2004 M. MORIN adjoint de Madame BACOT annonce que les Conventions d’Occupation Temporaire C.O.T sont reconductibles par tacite reconduction en cas de vente de l’établissement flottant à l’exception de l’abattement de 25% du R1 si soumis au R2. Cette mesure qui lie le bien mobile à son implantation est un véritable soulagement pour les propriétaires. Il restera à légitimer cette concession quasi perpétuelle du domaine public inaliénable par définition faite par un établissement Public Industriel et Commercial. 


MURMURES PARISIENS
Le PAP et VNF devraient se rapprocher pour une gestion commune et unique des bateaux-logements, la réflexion est en cours… 


NON ENTRETIEN

Signalé depuis longtemps au Port Autonome de Paris par le propriétaire comme dangereux, un saule de belle taille a fini par tomber sur son bateau-logement amarré à Neuilly. Déclaré comme sinistre, l’assurance du PAP a couvert les frais de cette négligence.
 

ÉPAVES DE VOITURE
35% des véhicules volés ne sont pas retrouvés : 9 voitures repêchées à Évry sur 200 m (17 06/04 ); 60 repérées dans le Rhin près de Rhinau (18/06/04) suite aux recherches des jeunes filles portées disparues en Alsace, rajoutons à ce palmarès les épaves de voitures accrochées par les péniches sur toutes les voies navigables de France pour considérer que la recrudescence des voitures volées non retrouvées n’alimente pas uniquement
le marché illégal. Il est à parier que chaque quai de chargement avec accès routier surplombe plusieurs épaves de voiture immergées. N’est-il pas urgent de sonder ces endroits de prédilections pour enlever ces entraves à la navigation et amorcer la lutte contre ce fléau ?
voyez notre reportage :
    10 voitures à Evry
    photo BK

D
ÉVELOPPEMENT DURABLE 
(16/06/2004 8h10) fait le constat qu'un tiers de CO2 est émis par les transports.  Ce constat conduit M. le ministre à s'inscrire dans l'Europe des transports et aux axes trans-européens à infrastructures plus propres. Ainsi le ferroutage et la voie d'eau seront aidés et développés et les recettes des autoroutes doivent y contribuer. Et à l'exemple de M. le ministre préférons la voiture hybride fusse t'elle japonaise ne serait-ce que pour pousser nos constructeurs nationaux à en fabriquer et en baisser les prix. (16/06/2004 8h10)

SAMOIS : Écueil
C'est avec soulagement que M. le maire de Samois nous signale la mise en place d'un balisage sur l'écueil de Samois-Héricy, tant de fois signalé comme dangereux et responsable d'accidents. Il aura fallu plus de deux ans... Irresponsabilité, laxisme, RTT, ? la commission de surveillance n'aurait  pas eu la même attitude vis à vis de la société civile. (03/06/2004)

PROPOSITION DE LOI ABANDONN
ÉE
L'on se souvient de la proposition de loi de mise en fourrière des "navires de mer ou les bateaux de navigation en eaux intérieures 4/12/2003 d'un député du Gard : cette proposition  n'a pas été présentée et le député Mourrut n'a pas cru bon de prendre contact avec FAUVE. voir ci-dessous brève et CR complet (15/05/2004)

D
ÉCENTRALISATION
Les voies d'eau à petit gabarit, à vocation touristique et de loisirs pourraient être transférées sur la base du volontariat, avec une priorité aux régions. L'État conserverait la compétence des voies d'intérêt national.
 L’avant-projet de loi de la modernisation portuaire, accompagne le projet de décentralisation des ports d’intérêt national. Cet avant-projet provisoire (pdf) vise à clarifier les missions des ports autonomes, à améliorer le fonctionnement des instances de gouvernance en veillant à associer plus étroitement les collectivités territoriales concernées et le monde économique contribuant au développement portuaire. Ce projet, à jour le 19 septembre 2003, est susceptible d'être modifié avant sa présentation au parlement prévue en fin d'année.
 Tourisme : La gestion des fonds européens liés au tourisme et la procédure de classement des équipements touristiques pourraient également faire l'objet d'un transfert aux collectivités territoriales.
La région aura en charge l'animation de la politique du tourisme, le département assurera le classement des hôtels et restaurants.
La nouvelle organisation territoriale de l’État dans le domaine du tourisme 

CANAL SEINE-NORD

Le ministre de l’équipement et de l’aménagement Gilles de Robien et le secrétaire d’État aux transports François Goulard viennent d’adresser à  F. Bordry, président des VNF une lettre lui demandant « d’engager dès que possible les études d’avant-projet de la réalisation du nouveau canal Seine-nord à Compiègne sur l’Oise et le canal Dunkerque-Escaut, via Noyon » cette étude devra être complétée par «une étude Hydraulique permettant d’évaluer l’impact sur les inondations dans le bassin de la Somme ». Rappelons que cet ouvrage, décidé par le comité interministériel du 18 décembre 2003, a été retenu comme projet prioritaire du réseau trans-européen par le conseil des ministre de l’ Union Européenne. La déclaration d’utilité publique est programmée pour fin 2007. Les études sont évaluées à 28 millions d’€ et les ouvrages à 2,6 milliards. (mai 2004)

HORAIRES D'ÉTÉ  du Canal Saint Martin

L'initiative heureuse d'ouverture du canal St Martin jusqu'à 23H30, prise par la mairie de Paris, n'avait pas survécu sans restriction aux dernières élections et l'hiver l'avait fermé à 20H. A partir du 15 mars et jusqu'au 14 octobre les bateaux pourront de nouveau faire découvrir de nuit le charme de ce canal.

REDEVANCES DE STATIONNEMENT - VNF CONDAMN
É
Le Tribunal administratif de PARIS suit les avocats de FAUVE, Fédération des Associations et Usagers de la Voie d’Eau, dans leurs conclusions  et condamne Voies Navigables de France en jugeant que les conditions administratives, financières et techniques applicables au stationnement des bateaux logements avaient été fixées illégalement par une autorité incompétente. Le contentieux des redevances dans le bassin de la Seine s’est ainsi enrichi d’un jugement des plus important qui pourrait poser la question du remboursement des redevances irrégulièrement perçues car illégales. Notons toutefois que VNF a fait appel de ce jugement. (janvier 2004)

NOUVEAUX CERTIFICATS DE CAPACITÉS

A partir du 1er janvier 2004 entrent en application de nouvelles dispositions concernant les conditions d’obtention des certificats de capacités professionnels pour la conduite des bateaux en eaux intérieures. Simplification ? l’on peut en douter à la lecture du triptyque (voir celui-ci)
nouveau certificat
    de capacité


SEINE-NORD Europe: enfin !
 
 La réalisation du canal à grand gabarit Seine-Nord a finalement été annoncée lors du Comité interministériel d'aménagement du territoire (CIADT) du 18 décembre 2003, de même que la réalisation de l'écluse fluviale de Port 2000 (lire l'éditorial de la CNBA de décembre 2003).


NAUFRAGE SUR LE RHÔNE
(20H15 dimanche18/01/2004)
Un train de barges heurte un pont sur le Rhône: un disparu 
- Un marinier de 33 ans est toujours porté disparu ce lundi midi après qu'un train de barges eut heurté vers 6h30 du matin, hier dimanche un pont à la hauteur de La-Voulte-sur-Rhône (Ardèche). Les quatre autres membres d'équipage sont sains et saufs.
Les recherches pour retrouver le marinier disparu sont rendues difficiles par la crue du fleuve, dont le débit était dimanche soir d'environ 3.300 mètres cubes par seconde. Le niveau du fleuve rend également difficiles les opérations de dégagement des barges, bloquées sous le tablier d'un pont ferroviaire qui supporte également une canalisation de gaz.
Pousseur et remorqueur dépêchés sur les lieux dégagent les barges dont l'une contient 2.200 m3 de Benzène. Aucune fuite de gaz n'a été constatée mais plusieurs habitations situées à proximité ont été évacuées par mesure de sécurité. (source (AP) 


PÉAGE DES ÉCLUSES ANNULE 
(10/12/03)
Après la décision annoncée par le représentant du gouvernement de surseoir au péage des écluses les samedis et dimanche lors de la réunion houleuse du 04/11/03, le Président de FAUVE a rencontré le 26 /11/03 Monsieur Gilles de ROBIEN Ministre de l'Équipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer, pour l'avertir de cette nouvelle entrave à la Voie d'Eau prise par son Président M.BORDRY.  Aujourd'hui FAUVE est heureux d'annoncer que ce péage est abrogé. L'annonce a été faite publiquement ce 8 décembre 2003 par la directrice de l'exploitation de VNF, Madame Corinne de la Personne, lors de la commission du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance, en présence de son Président Gérard d'Aboville. (voir aussi la brève d'août et suite)
et le courriel de remerciement.


PROPOSITION DE LOI 
(4/12/03)
Un député du Gard
 sollicite ses collègues à déposer un projet de loi visant à autoriser la mise en fourrière des "navires de mer ou les bateaux de navigation en eaux intérieures en infraction aux dispositions des lois, décrets ou règlements de police générale ou particulière qui compromettent la sécurité des usagers des voies ou zones navigables, la tranquillité ou l'hygiène publique, l'esthétique des sites et paysages classés, la conservation ou l'utilisation normale des voies ouvertes à la circulation publique et de leurs dépendances,...." peuvent, dans des conditions qui seront précisées par décret, être mis en fourrière, aliénés, ou livrés à la destruction". FAUVE Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau communiquera ce texte à ses adhérents et demande à tous de se mobiliser devant l'arbitraire de cette proposition : Forum citoyen 

S
ÉNAT : M. Gilles de ROBIEN s'engage devant la commission des finances du Sénat à réformer en profondeur son ministère et notamment de créer des pôles performants regroupant les services régionaux du ministère en charge des transports, du logement et de l'aménagement et à terme les services de la navigation et de l'aviation civile.
Au cours de sa réunion du mardi 18 novembre 2003, la commission des finances du Sénat, présidée par M. Jean Arthuis (UC-Mayenne), a procédé à l'audition de M. Gilles de Robien, ministre de l'équipement, des transports, du logement, du tourisme et de la mer et de M. Dominique Bussereau, secrétaire d'État aux transports et à la mer. 
Les membres de la commission, dont le rapporteur général M. Philippe Marini (UMP-Oise) et les rapporteurs spéciaux MM. Paul Girod (UMP-Aisne), Jacques Oudin (UMP-Vendée), Yvon Collin (RDSE-Tarn-et-Garonne), Marc Massion (Soc-Seine-Maritime) et Mme Marie-Claude Beaudeau (CRC -Val d'Oise) ont interrogé les ministres sur la réorganisation d'un ministère qui gère près de 100.000 agents et doit enregistrer le plus important transfert de personnel aux collectivités territoriales dans les années à venir, soit environ 30.000 agents. Les ministres ont témoigné de leur engagement dans la réforme de l'État, avec la suppression de plus d'un millier d'emplois dans le budget 2004 du ministère, et des réformes de structure. (communiqué de presse 18 novembre 2003)

SÉMINAIRE
   
"Les analyses socio-économiques du risque inondation en Europe :  leur utilisation dans la réduction de la vulnérabilité et dans les systèmes d'indemnisation" Deux journées, 4 et 5 décembre, fructueuses et denses dans la comparaison des traitements de cinq pays : Allemagne, Angleterre, France, Italie, Pays-Bas, Suisse. Un compte rendu complet sera publié par ce lien. 

INONDATIONS  "1ères rencontres parlementaires sur les inondations"
(26/11/2003) 
Pas moins de trois ministres : Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de l'Écologie et du Développement durable ; Jean Paul DELEVOYE Ministre de la Fonction Publique, de la réforme de l'État et de l'Aménagement du Territoire ; Gilles de ROBIEN Ministre de l'Équipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer interviennent lors de cette journée placée sous le haut patronage de Jean-Louis DEBRÉ Président de l' Assemblée nationale. Ce colloque était doublement intéressant par les expériences des organisateurs : Alain Gest député et Président du conseil général de la Somme et Max Roustan député du Gard et Président du groupe d'études sur les inondations. Le deuxième intérêt de cette analyse "à froid" était de rapprocher compréhension des phénomènes, respect de l'élément, traitement préventif et efficacité post inondations (cellule interministérielle de reconstruction après les inondations du Gard septembre 2002). L'hétérogénéité des intervenants : scientifiques, politiques, élus, associations a donné la richesse à cette rencontre et le bon sens y a gagné. L'acceptation du bassin géographique est acquis, mais pas réalisé administrativement, et l'entretien des rivières pas géré mais accepter pour l'évacuation du trop plein. Le programme très dense de par le nombre de sujets traités et le nombre d'intervenants a très fortement limité le débat avec la salle et les présidents d'associations invités avec l'aide de FAUVE restèrent sur leur faim à l'exemple de Jean Philippe Damien Président de la FASS,  pourtant intervenant, qui n'a de ses 18 questions pu en formuler trois.  le Compte rendu complet 

RÉUNION COMITE DES USAGERS DE LA VOIE D’EAU
(4/11/03)
Discrète dans son annonce, houleuse dans son déroulement cette réunion dite publique, prévue sans publicité pour quelques invités présélectionnés s’est vu déroutée dans son organisation comme dans son déroulement. L’ordre du jour qui ne passionnait personne n’a pu être suivi qu’après la décision publique, de Monsieur PAPINUTTI de la Direction des Transports Terrestre représentant l’État 
de surseoir au péage des écluses le samedi dimanche mesure qui devait entrer en application cette fin de semaine  08/11/2003. Cette décision sera disponible ici même dès réception. (voir ci-dessous notre brève d'août)
Fin de séance
    du comité ...

NOTE D'INFORMATION DE Marie-Anne BACOT
du 27 OCTOBRE 2003
A peine en fonction la nouvelle directrice prouve qu'elle a compris son rôle de gestionnaire VNF. Par cette note elle offre 4 alternatives pour mettre fin à la situation d'occupant sans titre pour les propriétaires d'installations flottantes qui occupent le Domaine public sans ( son ) autorisation. 
 - la passation d'une convention d'occupation
 - la libération effective de l'emplacement..
 - la vente ou la donation du bateau 
 - la mise au déchirage.
                                                       Et vive les épaves à venir !
cliquez pour voir la note

BATEAUX STATIONNAIRES
  "Un engagement public" 22/10/2003
Qu’il s’agisse de bateaux logements ou de bateaux activités, qu’ils soient à quai ou écoirés les bateaux stationnaires sont une préoccupation pour l’administration française qui ne les a jamais favorisés. Nés de la disparition de la batellerie artisanale, des plans de déchirage trop cruels pour le marinier les « freycinets » se recyclent en habitations et en propriétés foncières. Plus tout à fait mobiles pas encore immobiliers, l’administration se dispute leurs taxes mais ne leur offre ni reconnaissance ni sécurité. Ils apparaissent comme des squatters difficiles à gérer, sans appartenance ni cadre juridique établi. Les réglementations fleurissent faites par ceux dont la doctrine est « Il faut faire payer tous les usagers pour tous les usages »  Les litiges qui naissent, traités au rythme des tribunaux administratifs ne peuvent aboutir car le langage n’est pas le même et les textes d’une autre époque.  Ce constat est aujourd’hui connu et partagé avec Madame M-A BACOT nouvelle responsable de VNF, du PAP et de la SNS pour l’Île de France. Saisie de ces difficultés par la Fédération des Associations et Usagers de la Voie d’Eau ( FAUVE) et de « Seine en Partage » Madame M-A BACOT s’est engagée publiquement, sous réserve d’autorisation de créer une structure chargée de ces problèmes sous 6 mois. FAUVE s’associe à cet engagement pour y apporter l’expérience de ses adhérents.

COLLOQUE
  "la reconquête des berges de la Seine en IDF" 22/10/2003
Organisé par « Seine en Partage » le colloque a remporté un vif succès mérité pour la qualité des intervenants autant que pour la diversité des sujets traités. Il a montré l’intérêt de ce « partage » entre les différents acteurs qui trop souvent se méconnaissent. Ce colloque offrait l’avantage d’être ouvert, contradictoire, sans langue de bois, toutes conditions essentielles pour apprendre à se connaître et mieux partager. (Compte rendu du colloque par Seine en Partage)
Cliquez sur les photos


NOUVELLES ENTRAVES ADMINISTRATIVES A LA NAVIGATION (août 2003)

Fidèle à son adage « Il faut faire payer tous les usagers pour tous les usages » M. BORDRY Président des VNF porte un nouveau coup à la Voie d’Eau qui pourrait bien être fatal à la batellerie artisanale comme à la plaisance.
VNF sans publicité aucune, sans annonce publique ou légale, sans concertation sans même en avertir les usagers autres que les affiliés de la CNBA (Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale, qui  ne regroupe pas tous les bateaux) publie un « horaire de navigation ». Carnet 23x17 de 194 pages dans lequel apparaissent page après page les restrictions des jours et heures de navigation, des « navigations programmées », « à la demande », « en modes d’exploitation associés », on y apprend surtout la fermeture ou la taxation les samedis et dimanches avec obligation de demande de passage le vendredi avant midi pour le dimanche.
 Les 1651 écluses du réseau VNF sont ainsi répertoriées par graphiques, par jour, par tranches d’heures, par périodes calendaires. Jusqu’aux horaires de demandes qui sont encadrée. Voilà ce qui attend les usagers dès le 1/11/2003.
Les raisons invoquées, 35 H et autres RTT, sont d’autant plus perverses qu’elles désignent comme responsable une catégorie de personnel opérationnel, indispensable et dévoué à la Voie d’Eau.
Le gestionnaire quant à lui semble ignorer complètement l'impact économique engendré par de telles mesures d'entraves à la navigation : sur le transport fluvial,  routier, le tourisme, l'environnement, l'emploi et le social. Il est  irresponsable à vouloir, en catimini, sans consulter les acteurs économiques, les usagers, imposer des mesures qui éloigneront une nouvelle fois la France d'une Europe ouverte vers le progrès. Est-il encore envisageable que de telles décisions soient imposées après une gestion de plus de 10 ans qui aura développé le fonctionnarisme au détriment de la voie d’eau et de ses usagers ?

Le carnet de tous les excès

LE MONDE FLUVIAL EN DEUIL : JEAN BRUEL NOUS A QUITTÉ  
Jean BRUEL le créateur des BATEAUX-MOUCHES a trouvé la mort le 23 juillet à la suite d'une agression non élucidée. Ce grand nom du monde fluvial laisse derrière lui le souvenir d'une profonde humanité. A l'écoute des autres, toujours prêt à donner, à se donner pour lire le bonheur dans les yeux des écoliers comme dans ceux des 4 millions de touristes par an du monde entier. En première ligne pour défendre la liberté, la probité, le droit à la libre entreprise, sa vie était jalonnée de prises de positions exemplaires, engagées et courageuses dans toutes les périodes de non-droit. La batellerie a perdu sa figure de proue, FAUVE un ami et un membre. Jean BRUEL restera dans notre cœur. 
Une cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 31 juillet à l'église de la Madeleine à PARIS. (
30/07/2003)

REQUÊTE EN RÉFÉRÉ AU T.A. D'AMIENS (
10/07/2003)
La requête en référé déposée le 20/02/2003 auprès du T.A d'Amiens (voir plus bas) par les Sinistrés de la Somme a prospérée par la nomination d'un expert indépendant Noël Mongereau expert auprès la Cour de Cassation, Professeur émérite des Universités (Lyon) qui doit rendre son rapport avant le 31 janvier 2004.

PPRI EXPLICATIONS AUX ÉLUS
( 10/07/2003)
Sur l'initiative d'Yves JEGO Député-maire de Montereau-Fault-Yonne, Président de "Seine en Partage" et de Bertrand LANDRIEU Préfet de la région Île de France, Préfet de Paris, les élus riverains et les membres de l'association ont été invités à une réunion sur les Plans de prévisions contre les risques d'inondation en Île de France. Après avoir défini ses fonctions de préfet coordonnateur du bassin Seine Normandie et rappelé qu'il n'avait pas  pouvoir d'imposer aux préfets, M. LANDRIEU donna une large place aux questions des participants auxquelles répondaient M. Pialat ( DIREN ) et M. Noisette Directeur régional de la DDE. Si les questions se limitaient aux traitements des inondations ou à la disparité des PPRI dans leurs formes, seul "FAUVE" dans son intervention  situait le problème et les raisons de la multiplication des inondations en accusant l'État de n'avoir pas entretenu depuis plus de 50 ans les canaux, rivières, fleuves et estuaires pour évacuer rapidement l'afflux d'eau rejeté  instantanément. "FAUVE" constatait que les surtaxes prélevées par VNF gestionnaire depuis 10 ans n'avaient en rien améliorées l'entretien de la voie d'eau. M. JEGO annonça d'entrée, confirmé  par Bertrand LANDRIEU, l'étude d'une reprise de gestion  des voies navigables. Pour la première fois le représentant de l'État reconnaissait  publiquement analyse et responsabilité, mais circonstance paralysante pour agir : le traitement des "boues". L'analyse quantitative des couches de boues diversement dangereuses lors du creusement récent de l'Oise permet une note optimiste ; Conjuguée à l'aveu de la responsabilité de l'État, le constat semble maintenant être acquis et la marche à suivre admise.
Voir les raisons du rejet plus rapide des eaux de pluies

Voir les interventions de FAUVE


PIQUETS DE GRÈVES  
(4/6/2003 - 6/6/2003)
Un seul meneur entouré d'une quarantaine de grévistes de la DDE, section voiries, et d'autres fonctionnaires non concernés empêchent la navigation dans le secteur de Chaumont sur le canal de la Marne à la Saône. Bloquant ainsi écluses et bateaux, jusqu'à saboter les vannes de réglage des débits, scotcher les portes d'écluses, abattre des arbres pour les mettre au travers du canal à hauteur du tunnel de Balesmes et dégrader les moyens de locomotion des agents accompagnateurs non-grévistes. Par pudeur devant les bateaux hollandais qui ont déjà appelé leur consulat et par révolte de ce laissez-faire le marinier du SINAÏ appelle les responsables VNF, DDE, et le centre de programmation sans résultat  ; MM. C……., D…., et I….., sont aux abonnés absents, il faudra finalement bloquer un pont-levis "le pont Bayard" en position levée pour déplacer la force publique.

LE
PORT AUTONOME DE PARIS, VNF IDF et SNS CHANGENT DE DIRECTEUR 
Sur décision du Conseil de Ministre Monsieur Gilles LEBLANC, après cinq ans à la tête du Port Autonome de Paris, de Voies Navigables d'Île de France et du Service de la Navigation de la Seine, quitte ses fonctions remplacé par Madame Anne Marie BACOT de la DDE du Val d'Oise pour l'ensemble de ces directions. Nous souhaitons la bienvenue à Madame A. M. BACOT. ( en savoir + )
(17/04/2003)
piliernautes2.JPG (10476 octets)

LE PILIER DES NAUTES remerciements
- mai 2003
Une nouvelle fois le mécénat de Jean BRUEL, fondateur des "Bateaux Mouches" et de leurs rayonnements mondiaux, transcende les intérêts immédiats et purement économiques pour s'attacher à valoriser la mémoire de notre patrimoine culturel et celle des précurseurs du développement de Paris et de ses richesses : Les Nautes du territoire des Parisii qui aux frais de leur caisse commune ont érigé ce monument ..." en l'an 14 - 37 après. J.-C. ( en savoir +)

SEINE AMONT, SCÈNE DE TOUS LES ABANDONS
-
15/04/03
Au cours de l'année 2002 nous avons été particulièrement alertés par les disfonctionnements de cette partie de Seine : Accident mortel à Évry, incidents de fonctionnement des barrages des Vives Eaux et du Coudray, écueils à Samois naufrages de bateaux, épaves polluantes appartenant à VNF, et cerise sur le gâteau, harcèlements de la société civile productrice de richesses de la voie d'eau par ceux qui devraient être à leur service pour minimiser les difficultés administratives. En ce printemps 2003 saison de renouveau nous saluons l'arrivée de M. Guy BEGOT et la réorganisation de la subdivision de Melun ; Mais, dangers obligent, un constat s'impose.
Cliquez sur les photos et les liens soulignés
    ÉVRY
Danger de mort
et provocation révoltante.
Le câble de protection qui signale, interdit ou retient un bateau en difficulté d'être entraîné vers la chute du barrage n'a toujours pas été remis en place depuis la décrue le 9 janvier. Comment ne pas ressentir cette négligence comme un manquement criminel à la sécurité des usagers et comme un suprême dédain à la mémoire des victimes et de leurs familles moins d'un an après ?
evry2004_plais.JPG (41525 octets)

   * MONTEREAU- FAULT- YONNE
Aux dernières nouvelles "Kléber" prêt à couler : 1m50 d'eau dans ses cales, et 3ème pompe mise par les riverains envolée (10/04/03)
"David" accroché à deux piliers, la coque en dentelle rincé par la Seine avec comme seule défense une ceinture de bouées en guise de barrage anti-polluant 
 CHAMPAGNE
"Val d'Oise"
pétrolier amarré en amont de l'écluse de Champagne sous le contrôle de VNF prend l'eau, menace de couler et de perdre son fuel lourd.
 BARRAGE DU COUDRAY
10/04/03
Il manque toujours une hausse, trois autres ne sont pas en état, les pieux provisoires battus après le sinistre pour minimiser et rétablir la navigation sont toujours en place. La navigation serait interrompue en période de crue. (voir dossier)
   SIGNALISATION ENTRETIEN
Aucune amélioration n'a été enregistrée pour l'existant et rien n'a été fait pour prévenir de graves accidents. Aucun balisage des écueils à Samois, ou de signalisation du danger des barrages.
  ENTREPRENEURS PARALYSES
Et pour comble à toutes ces difficultés et disfonctionnements se rajoutent le harcèlement permanent, menaçant, intimidant ou sournois de Melle R….. adjointe omniprésente, brandissant règlements et contraintes, véritable épée de Damoclès pour les entreprises et les communes. Son action génère peur et dépendances, lassitude et attentisme, révoltes et procédures et condamne inexorablement le tissu économique de la Voie d'eau. (voir intimidations et suite 

Voyez aussi les brèves précédentes

NON-RESPECT
DES HORAIRES DE NAVIGATION
- 24/03/03
C'est aujourd'hui que la navigation devait reprendre ses horaires d'été et ouvrir ses écluses de 7H à 19H, et déjà des bateaux sont bloqués faute de personnel. Il en va ainsi dans le secteur de Froncles sur le canal de la Marne à la Saône dit canal Heuilley où professionnels et plaisanciers ne trouvent plus d'accompagnateurs. Rappelons pour mémoire que ce canal long de 224 km n'a pas moins de 189 écluses. La subdivision de Chaumont n'a pas émis d'avis à la batellerie et assure que l'attente devrait se résorber dès demain. (à suivre…)

"DAVID" CONTRE GOLIATH
"DAVID" tel est son nom de baptême tient Goliath en échec ! Cette péniche propriété des VNF, destinée à être déchirée depuis plus de trois ans pourrit devant l'avant dernier chantier de déchirage en France ; L'agent qui sévit à Melun, la plus ogresse de la SNS, l'a fermé 6 mois après l'arrivée des 6 bateaux qui attendent le même sort. "David" a déjà coûté la mise en place d'un barrage antipollution, l'intervention des pompiers, de deux entreprises et 31.600€ pour rien. Pour l'heure les risques restent les mêmes et la responsable s'oriente vers les solutions les plus farfelues et les plus chères en attendant que VNF débloque les fonds. (pour en savoir plus)

BATEAUX LOGEMENTS
VNF et ADP imposent règles et contraintes, taxent, dressent PV de Grande voirie pour infraction à leurs exigences et poursuivent en justice. Les bateaux-logements occupent deux à trois juristes à plein temps pour un coût annuel de 2 à 3 millions d'€. La mise au déchirage revient à 300.000€ par bateau ; Deux à quatre bateaux  par an sur les vingt qu'il faudrait éliminer, selon le responsable des VNF, sont ainsi détruits. Mais que reste-t-il pour l'entretien des voies navigables ? (12/03/2003)

VNF CHERCHE DES EMPLACEMENTS POUR LES BATEAUX LOGEMENTS
Le directeur interrégional du bassin de la Seine des VNF appelle les maires ouverts à accepter des bateaux-logements sur leur territoire de s'adresser au subdivisionnaire ou directement à la direction interrégionale de VNF : 2, quai de Grenelle 75015 Paris. Sont cherchés des secteurs permettant l'installation de 8 à 10 bateaux. (11/03/03)

CANAL DE CAEN Qui dit moins ?
Les mâts qui dépassent l'arche du pont à l'entrée de Caen vont peut-être arrêter de surprendre, mais à quel prix vont-ils disparaître? Armateur criblé de dette, cargo saisi il y a un an, il est mis en adjudication aujourd'hui même (13/3/2003) à 500.000€ après un premier essai à 600.000€ le mois dernier. Mais rien ne permet, pour l'instant, aux 7 marins indiens qui vivent de la générosité de la population d'espérer rentrer dans leur pays ou de toucher leur salaire rapidement.
Le MAGIC STAR sous le pont de Caen
          photo B. K.

INONDATIONS - GARD
Un premier regroupement de 4 maires du Gard envisage de saisir la justice pour "faute lourde de l'État" après les inondations de septembre 2002 qui ont fait 24 morts. (12/03/2003)

REQUÊTE EN RÉFÉRÉ AU T.A. D'AMIENS
Les Sinistrés de la Somme demandent la nomination d'un expert au TA d'Amiens. Poussés en cela par la révolte face au laxisme, à la suffisance, à la provocation même, des autorités, exprimés lors de réunions publiques devant les associations de sinistrés qui aujourd'hui encore comptent des dizaines de maisons inondées notamment sur le plateau du Santerre. Autre révolte toute la vérité n'a jamais été dite, VNF est mis en cause.
(Voir communiqué et requête in extenso dans dossier "Inondations/Associations/procédure" (20/02/03) 

PPRI ou Plan de Prévention des Risque Inondations
En consultation publique à Paris dans toutes les mairies les nouveaux PPRI ont été transmis aux maires pour avis dans d'autres départements, dans certains ( 77, 94 , ...) ils ont été imposés. Plusieurs communes de ces départements ont déposé des recours administratifs. Les riverains se constituent en associations pour dénoncer la dévalorisation de leur patrimoine et le risque de la pression intolérable que pourront exercer les compagnies d'assurance. ( Voir prises de position de FAUVE  "Inondations/Associations/Fauve prise de position" (14/02/03)


OBSTACLES A LA NAVIGATION

 Canal du Nord : On nous signale que depuis la première bassinée de ce matin tous les bateaux ont touché une épave vraisemblablement de voiture au fond du canal du Nord dans le bief de Campagne16 à Sermaize-Haudival 17. Elle se trouverait entre l'écluse de Campagne PK 82 et l'amont du pont de Catigny PK 85. (25/01/03). Situation sans changement au 31/01/03 pas d'avis à la batellerie ni de balisage.
 Canal latéral à l'Oise : même problème à hauteur de Varesnes vers le PK 13 bief de Sempigny 2 à St-Hubert 1, les bateaux ont accroché une épave et l'ont signalé dès ce matin aucun avis à la batellerie n'a été publié et pas de balisage. (25/01/03 - 18H) L'épave a été enlevée le 27/01/03


SOMME : Création d'un  Syndicat Mixte d'aménagement hydraulique du Bassin Versant de la Somme
 Sous la Présidence du Conseil Général de la Somme en la personne d'Alain GEST s'est crée aujourd'hui 24/01/2003 le Syndicat Mixte d'aménagement hydraulique du Bassin Versant de la SommeÉtaient représentées 234 structures : Associations de gestion des rivières, EPCI (établissement public de coopération intercommunale), communes. Le bureau est composé de 24 personnes : 4 conseillers généraux représentants du Conseil Général, 3 représentants des communautés de communes ou d'agglomération,  4 représentants de syndicats de rivière, 4 associations syndicales de propriétaires, 9 représentants de communes. Reste à élire les 7 vice-présidents.


UN RIVERAIN SAISI LA CADA
Inondé tous les ans, un riverain de la Seine met en courbe les niveaux d'eau amont et aval des barrages de la Basse Seine avec les données recueillies aux écluses. Mais très vite ces relevés lui sont interdits. Il saisit la CADA qui vient de répondre. Malheureusement les informations ne sont pas centralisées ce qui prouve, à nouveau, l'absence de coordination et de régulation. Cette gestion "intuitive" et individuelle au niveau du bief, dénoncée de longue date par FAUVE, explique les "poussées " d'inondations par secteur. Comment réguler un bassin alors que la Seine ne l'est pas ? (23/01/03)
Cliquez sur les photos

LE COUDRAY 9 MOIS APRÈS

Si les hausses du barrage du Coudray encore debout font penser à une caricature de "MAD" le célèbre gamin édenté, elles prêtent plus à pleurer qu'à rire. Triste spectacle que de voir ce barrage réduit à n'avoir comme seule fonction celle de donner une image désolante de nos voies fluviales nationales. Révoltante perspective d'imaginer une montée des eaux et ne pouvoir abattre pour atténuer une probable inondation en amont. Suprême faillite d'imaginer la navigation coupée par ceux qui en ont la responsabilité.
Barrage du Coudray 10 janvier 2003
            photo BK


LA FASS et FAUVE REÇUS AU MINISTÈRE
 
Le jeudi 16 janvier la Fédération des Associations des Sinistrés de la Somme (FASS) reçue au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable s'associait FAUVE (Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau ) pour conforter une évidence qui fait son chemin "déboucher les évacuations". Le président de FAUVE marqua à nouveau son opposition aux projets de création de zones d'expansion des crues en amont des zones à risques. Inonder des régions entières pour en faire des réservoirs avant de pouvoir les vider ne règle en rien le trop d'eau.
Même la création des grands barrages de régulation de la Seine et de la Marne a été détournée de son but par le maintient du niveau du plan d'eau en été sous la pression des activités de loisirs de la région. La seule gestion efficace est de favoriser l'écoulement de l'eau vers la mer et d'accélérer son évaporation. Ainsi priorité absolue au drainage des eaux des nappes superficielles, l'évacuation des eaux de ruissellements accélérées par l'urbanisation, le vidage des barrages par un bon entretien des canaux, des rivières et des voies d'eau. Draguer, ouvrir les estuaires, gérer un écoulement efficace et coordonné par une gestion administrative unique voilà ce qui presse.


CANAL DU NORD FERMÉ

Après la rupture d'une dalle de béton tenant la berge entre l'écluse 4 de Sains-lès-Marquion et 5 de Mœuvres dans la nuit du vendredi au samedi 11/01/2003 le bief se vide de son eau et bloque la navigation entre le PK66 et Arleux au PK1. A ce jour trente bateaux sont toujours bloqués. L'avis à la batellerie VN N°03 laconique et sans date d'émission précise "navigation interrompue" (15/01/03)  (Voir détails en cliquant sur photo)
b_meuvres.jpg (52041 octets)

INONDATIONS à MELUN Incident au barrage de Vives Eaux 4

Avec la montée des eaux il était urgent de coucher le barrage des Vives eaux à Boissise-la-Bertrand mais le vendredi 3 janvier le bras du pont de levage des hausses "est partit en vrille ! " et le barrage est resté partiellement fermé. Conséquences : 5 jours après plusieurs quartiers de la ville de Melun sont encore inondés. FAUVE dénonce en permanence la vétusté des barrages à hausses et leur non-entretien. Après les incidents de cet été (voir plus bas) il nous a été répondu qu'aucun plan de rénovation n'était encore programmé.
A nouveau les barrages de la Seine responsables d'inondations locales

La SOMME - INQUIÉTUDES
Alors que le Premier Ministre saisi des difficultés de déblocage des dons destinés aux sinistrés depuis 2001 vient d'ordonner aux services compétents "le meilleur examen" , à Abbeville l'eau n'est plus qu'à 45 cm du niveau des plus hautes eaux de 2001 et sur le canal St Quentin VNF demande d'ouvrir à nouveau ses déversoirs vers la Somme, affirmant lâcher également 1m3/sec vers l'Oise. (7/01/03)

INCENDIE

Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 janvier un bateau logement en bois de 13m par 5m amarré à Samois-sur-Seine  PK94 prend feu. Les pompiers sur place très rapidement l'éteignent et évacuent son propriétaire sur l'hôpital le plus proche. Le bateau remplit d'environ 20 à 40 cm d'eau pour circonscrire le feu, se couche, finit de se remplir et coule accroché à son amarre jusqu'au lendemain où il disparaît emmené par le courant. L'épave flottante n'a réapparue que le 7/01/2003 à hauteur de Fontaine-le-Port  rive droite et continue à offrir un danger à la navigation, en ces temps de montée des eaux, entre le PK 97 et l'écluse de Cave 3 à Bois-le-Roi. Un avis à la batellerie a été publié grâce à la diligence du maire de Samois-sur-Seine dès le 6/01/03. Aujourd'hui les pompiers déplorent la non-assistance d'un "service public compétent pour les conseiller", alors que le service de la navigation de Melun prévenu dans la nuit même ne s'est pas rendu sur place. (7/01/03)


INONDATIONS anarchie sur la Seine  3 janvier 2003
Alors qu'à Paris et Rouen les berges sont inondées, la Seine amont coule libre de tout barrage, de toute régulation et de toute protection. Elle est même anormalement basse en amont du barrage d'Évry. Les chutes entre biefs subsistent mais en ces jours fériés, de repos, de RTT, de semaines de 35H et d'horaires administratifs mieux vaut laisser couler que d'être sollicité. Initiative d'éclusiers presse-bouton ? Incompétence de l'encadrement ? Laxisme des responsables ? Ou tout à la fois ? Mais certainement pas ignorance. Dénoncées publiquement il y a deux ans déjà, ces carences malgré les promesses du responsable de mettre en place un PC de régulation n'ont pas été suivi d'effet. La gestion des barrages de la Seine à la discrétion des éclusiers reste anarchique, incohérente et dommageable, et celle des bassins qui devrait être centralisée et unique reste inexistante. Voir gestion des barrages

Barrage d'Ery ouvert en prévision des crues

ENQUÊTE DU PORT AUTONOME DE PARIS

Étonnés, plusieurs propriétaires et exploitants de bateaux à quai ou navigants se sont vus interrogés et écoutés par M. Daniel Dubois de l'agence APSARA (Audit, Prévention, Sécurité, Analyse de Risque et Accident) chargé d'enquêter sur l'intérêt de la création d'une permanence du Port Autonome de Paris les soirs et jours fériés. Le nouveau directeur de l'agence portuaire centrale, M. Marc Reimbold aura certainement en retour une moisson d'attentes différentes auxquelles il ne s'attendait pas forcément. PENICHE.COM souhaite dans ces pages livrer les résultats de cette enquête dont l'intérêt est louable. Mais au fait pourquoi ne pas exprimer vos attentes sur le forum du site PENICHE.COM ?
Cliquez sur les photos

BATEAU BLOQUÉ

Un bateau de commerce reste à sec entre Barbey P.K 96 et Port-Renard P.K 97. (15/12/02). Malheureusement cet incident est commun à l'ensemble des voies navigables de France. La navigation soufre-t-elle de manque d'eau ? Et le pays de trop d'eau ? Chaque jour les médias analysent les risques d'une crue centennale pour l'Ile de France mais ignorent que les voies d'eau ne sont pas entretenues. Elles sont pourtant essentielles pour conduire l'eau à la mer, évacuer les nappes phréatiques superficielles, éponger la terre gorgée d'eau, et permettre aux bateaux de circuler sans toucher le fond. Il faut les entretenir et les draguer.( communiqué FAUVE )

FAITS ET MÉFAITS

Dimanche 15/12/2002 - 17H50 à Montereau-Fault-sur-Yonne un bateau logement signale une barge ivre au milieu de la Seine. Il ne faudra pas moins de 5H pour ré amarrer à couple par l'arrière le "PALERMO" barge de 55m pourtant toujours maintenue par l'avant sur le "Joséphine". Mais les pompiers alertés par la police municipale n'interviennent qu'en présence des hommes grenouilles qui viennent de Meaux. Le conducteur de travaux de la SNS est présent.

Mercredi 11/12/2002 entre midi et 14H une voiture volée le matin même dans l'Essonne est incendiée et poussée dans la Seine à Soisy sur Seine. L'épave a été enlevée sur le champs, en toutes discrétions, occultant même qu'un câble d'amarrage de l'établissement flottant amarré à cet endroit a été sectionné.

RHIN : obstruction 
Le Canal d'Alsace partie française du Rhin contraste par sa régularité de gestion et sa gratuité avec le réseau des voies navigables géré par VNF mais plus, depuis le 4 décembre par sa permanence de services. Il  semblerait qu'EDF gestionnaire se soit laissé dépasser par ses fonctionnaires de l'écluse de Marckolsheim (Bas-Rhin) qui ont bloqué une quinzaine de bateaux pour manifester en faveur de leur régime de retraite.

LES INTIMIDATIONS CONTINUENT
(voir plus bas)

Melle R…. de la subdivision de Melun, flanquée de 6 gendarmes et de l'inspection du travail visite plusieurs chantiers de navigation en Seine amont lors d'inspections surprises. Ses intimidations s'étendent maintenant aux mariniers. Toujours escortée de 6 gendarmes, cet agent qui a laissé bien du ressentiment chez tous les entrepreneurs de la Voie d'Eau qu'elle a approchés, a investi une péniche pendant son passage à l'écluse d'Évry ce 21 novembre. Les mariniers déjà en prise à de nombreuses difficultés ( vétusté des ouvrages, manque d'entretien de la voie d'eau, signalisation invisible ou absente, écueils en limite du chenal, abandon des berges, limitations de circulation, limitations dues aux 35 H etc. ) ressentent mal ce traitement intimidant, suspicieux, et provocateur. On est en droit de se demander si cette démonstration de force aux moyens disproportionnés ne serait pas mieux employée ailleurs comme on est tenté d'espérer que l'énergie déployée par le Service de Navigation de la Seine à provoquer les acteurs économiques se mette un jour à leurs service d'autant que la subdivision de Melun a déjà le triste record des accidents et incidents pour 2002 ! ( Évry, le Coudray, Vives Eaux, Samois…….) communiqué FAUVE
Cliquez sur les photos

BARRAGE DU COUDRAY avant les crues
Les travaux permettant de remplacer le colmatage provisoire impropre et dangereux pour la navigation en périodes de hautes eaux ont commencés tard et ont dus être interrompus quelques jours après par la montée des eaux. Le constat en image ce 24/11/02.

UNIVERSITÉ DE L'EAU ET DES VOIES D'EAU
"Au-delà des limites administratives, les rivières ont de tout temps relié les hommes entre eux, créant des communautés fluviales Une coopération entre les collectivités publiques, privées ou associatives se développe....." Tels sont les thèmes de cette nouvelle initiative du retour à l'eau et à l'ouverture naturelle de nos frontières de pouvoirs. A suivre à LORMONT (Gironde- France) les 6, 7 et 8 décembre 2002. (contact voir actualités)

BARRAGE D'
ÉVRY :
Il aura fallu attendre 3 mois de plus après l'accident qui a coûté 3 Vies le 16 juin 2002 avant que les feux confirmant l'interdiction de passer soient allumés en rouge sur les trois arches. (nov.2002)

CHARTE DE L'ENVIRONNEMENT 

Le souhait d'une charte de l'environnement adossée à la constitution, annoncé à Orléans en mai 2001 et à Avranches en mars 2002, par le Président de la République prend forme. Une commission de 18 membres présidée par le professeur Yves Coppens a été installée le 26 juin sous la tutelle du Ministère de l'Écologie et du Développement Durable. Elle présentera ses conclusions accompagnée d'une proposition de texte le 21 mars 2003.
(voir communiqué de septembre 2002)

RAGONDINS on en parle de nouveau :
L'association Seine en Partage saisie par une lettre de la ville d'Issy les Moulineaux (brèves du 04/02), voulait en savoir plus et nous livre ici le dossier.
Ainsi après une réunion d'éminents spécialistes, il en résulte un constat de classement de l'espèce en gibier susceptible d'être classé nuisible au sens de la chasse. Mais entre temps la famille qui vivait sous l'œil amical de votre dévoué (BK webmaster du site PENICHE.COM) a disparue, éliminée par ses prédateurs naturels...
(9/11/02)

S
INISTRÉ
"L'Association A.C.E. du 21 Toulouse"  membre de l'Unavic Union Nationale des Associations VIctimes de Catastrophes nous annonce que son action a permis d'obtenir du gouvernement l'exonération des aides obtenues par les entreprises suites aux inondations. Le projet est rétroactif (aides reçues depuis janvier 1999). La mesure sera applicable aux victimes sur les sites de Nîmes, Somme, Toulouse, Sud-est..) Le communiqué de presse du gouvernement  a été publié hier ; il reste au parlement à voter le texte définitif.
(5/11/02)
Cliquez sur les photos

LE PONT-CANAL DU SART
distingué par la Fédération internationale du béton
La Fédération internationale du béton (FIB), seule organisation mondiale des métiers du béton, dont le siège est situé à Lausanne (Suisse) vient de décerné ce mercredi 16 octobre à Osaka (Japon) l'Award de la catégorie " Structures exceptionnelles " au pont-canal du Sart à Houdeng-Aimeries.
Michel DAERDEN, Vice-président du Gouvernement wallon, Ministre en charge de l'Équipement et des Travaux publics, s'est réjouit de cette décision qui récompense ainsi la SOFICO (maître de l'ouvrage), le MET (maître d'œuvre), le Bureau d'études Greisch (BEG) et le génie civil wallon.
La nouvelle liaison du canal du Centre, inaugurée le 30 août dernier par le Ministre Michel DAERDEN, comprend trois ouvrages exceptionnels : le pont-canal du Start qui permet d'enjamber la vallée du Thiriau ainsi qu'un important échangeur routier, la porte de garde du Blanc-Pain et le double ascenseur funiculaire à bateaux de Strépy-Thieu, qui rachète une chute de 73,15 m.
www.canal-du-centre.be
Thieu le pont vers le canal
photo BK

LIAISON EST-OUEST MENACÉE 
Nouvelles restrictions
Un avis à la batellerie du 30 septembre limite le canal de la Marne au Rhin à 1m60. Les 900.000m3 d'eau pompée vers le bief de partage de Mauvages ne suffisent plus à maintenir le niveau d'étiage, les 5 renards en déversent plus. VNF parle de" force majeure". On est en droit de s'interroger sachant que de source de transporteur des brèches existent depuis juin et que le canal n'est plus entretenu depuis des dizaines d'années. (à suivre)

BATEAUX LOGEMENTS
Nombreuses questions lors du colloque de l'association "Seine en partage" sur les bateaux logements. Traités de "péniches poubelles en déshérences" par un représentant de la Chambre de commerce de Melun, de gêne pour les pêcheurs par une association de pêche. M. Leblanc directeur SNS, PAP et VNF IDF, plus nuancé distingue les propriétaires reconnus et nous apprend les poursuites "rigoureuses, je dirais teigneuses" des 400 bateaux en situation irrégulière sur les 1000 en stationnement en IDF. (L'on se souvient de 600  bateaux irréguliers lors de la déclaration de mars 2002). Ainsi 40 à 50 seraient régularisés par an dont 10 à 12 mis au déchirage et 4 à 5 places aménagées. Les procédures coercitives souvent qualifiées de voie de fait, coûtent de 100.000 à 200.000€ par bateau.
On est surtout en droit de se demander pourquoi, depuis quand et par qui un bateau a été placé en situation irrégulière. Ne serait-ce pas les poursuites " teigneuses ", devenues insupportables qui ont mené à la revente et pour finir à l'abandon du bateau logement ? Le litige originel n'est certes pas le non-paiement d'une taxe d'ordures ménagères comme il a été dit, préoccupation étrangère à VNF.

CONGRES INTERNATIONAL DES CANAUX - MONTRÉAL 2002
Succès en réflexions et partages d'expériences lors de cette 15ème rencontre annuelle des passionnés des canaux. Montréal ville hôte, présentait la réouverture du canal Lachine, Parcs Canada co-organisateur, les canaux de dérivation des rapides du St Laurent. La France a été applaudie pour un projet associatif de réhabilitation d'une usine hydroélectrique sur le canal de Jonage à Lyon, la réalisation d'un parcours de 55 km pour canoës kayaks  sur le canal de Nantes à Brest et d'un site ludique et sportif à Locastel sur une dérivation du canal du Blavet. PENICHE.COM publiera le compte rendu de ce congrès.


Deux morts pour colmater le barrage de Meaux
 (14/06/2002)
Ce barrage à hausses de 1937 est comme les autres de sa catégorie dans un état déplorable.  Peu fréquenté, peu connu, au bout d'un bras mort sans écluse il est pourtant indispensable au maintien de la retenue normale des eaux du bief d'Isles-les-Meldeuses à Meaux, (20,450km), le plus long de la Marne. L'obligation de réduire les fuites donne mission à une entreprise privée de plongeurs professionnels. Après deux jours de plongées exténuantes et risquées Sophie et Bruno y ont laissé leur vie. 


SILURE 

Nouveau record français homologué sur le delta du Petit Rhône 2,42m - 87Kg . (17/ 07/02)

Cliquez sur les photos


INDEMNISATION 

"
Avis aux professionnels : délibération relative à l'indemnisation exceptionnelle des opérations de transports de marchandise perturbées par une restriction de navigation en amont du barrage du Coudray" (voir l'avis du 3/7/02)


LES 35 HEURES de l'administration..
La revendication silencieuse des mariniers contre la réduction des horaires d'ouverture des écluses se propage. Voir aussi les dernières avancées
ÉVRY une péniche, une voiture, des armes...
9 juillet une péniche racle une épave à proximité du quai d'attente. Les plongeurs dépêchés sur les lieux découvrent une voiture. Leur promenade sous-marine met à jour 4 armes à feu, éparpillées sur 50m, mais à distance de jet.

SOMME réunion d'information post INONDATIONS 
Vendredi 5 juillet à Amiens le Préfet de la Somme et le Président du Conseil Général invitent les 282 maires et les 12 présidents d'associations de sinistrés lors d'une réunion publique, pour leurs exposer les actions entreprises et à venir. (voir "inondations" Somme épilogue)

Cliquez sur les photos

UN BATEAU pour une ordination
Ce samedi 29 juin sur le Danube entre Passau en Allemagne et Linz en Autriche 7 femmes , 4 allemandes, 2 autrichiennes et 1 américaine, ont été ordonné prêtres par un archevêque argentin de l'Église catholique, apostolique et charismatique. Les évêques autrichiens déclarent cette ordination non valable.(AFP 29/06//02)

SNS  le Service de la Navigation de la Seine s'équipe Pas tout à fait un bateau de travail mais une présence certaine

SAMOIS-H
ÉRICY  : DANGER 
 Après trois sinistres de bateaux, un constat de police, une lettre des maires riverains à SNS, les écueils en béton dépassant de quelques dizaines de centimètres du chenal continuent à offrir le plus  grand danger à la navigation. SNS avec réticence s'était pourtant engagé, il y a 6 mois, à baliser le danger........  faudra-t-il des victimes ? (le dossier)

sam_ecueil.JPG (36789 octets)


DISTINCTION
L' Association Jacques Douce dans sa 19ème promotion a sélectionné Stéphanie Kuntz pour la création de son entreprise de gestion touristique du site Internet PENICHE.COM. Gageons que cet encouragement servira la Voie d'Eau.

steph.JPG (68994 octets)


CANAL DE LA SOMME jamais entretenu, jamais dragué 
En pleine saison de transport de céréales, les péniches sont bloquées par envasement et touchent les arbres en délestant, ils ne peuvent dépasser Méricourt 12 sur le canal de la Somme. Les mariniers dont plusieurs sont restés bloqués des heures voir des jours, font demi tour dès Froissy 11 à 14 km de Péronne. La situation est identique entre St Simon et Offoy 4. Le Service Maritime de Navigation a trouvé la solution la plus économique : un avis à la batellerie : "l'enfoncement autorisé normalement à 1,80m est ramené à 1,60m". (avis du 24/06/02). Gageons que les 50 tonnes de charge en moins, ne limiteront pas le risque d'échouage, et que le manque à gagner, l'entretien inexistant accélèreront la désaffectation qui ne pourra être imputable qu'au laxisme des gestionnaires qui condamnent de longue date la voie d'eau.

VIVES EAUX
4 en rupture 17/06/02
Le barrage des Vives Eaux 4 sur la Seine à son tour victime d'une rupture de hausses qui fera baisser le bief de Boississe-le-Bertrand à Bois-le-Roi écluse de Cave 3. Deux hausses couchées à moitié vont provoquer les mêmes effets que ceux du bief aval toujours en travaux. La Seine sera-t-elle encore navigable dans les semaines à venir ? 

ACCIDENT au barrage de Soisy sur Seine écluse d'Évry - 16/6/02

Un hors-bord avec cinq personnes de la même famille passe par dessus le barrage ce dimanche soir vers 18 H seuls seront sauvés le père et sa fille de 18 ans. Le corps de la maman ne sera retrouvé que le lendemain dans la matinée à Juvisy, près de 6Km plus loin, les corps du jeune frère et de l'ami de la jeune fille n'ont pas encore été retrouvé ce lundi soir 17/06/2002. (voir les détails "analyse d'un accident")

COUDRAY 
  rupture du barrage
La rupture de deux hausses provoque la baisse d'un mètre du niveau d'eau du bief en amont de Morsang-sur- Seine et plus sous le barrage de Vives Eaux  à Boissise-le-Bertrand. Cet incident dû à un manque d'entretien certain, met en difficulté le transport fluvial qui racle le fond, et l'interdit aux bateaux chargés.....(Voir notre article


INTIMIDATION 
 
Sous prétexte de ce qui a été dénommé visite de "sécurité", Gilles Leblanc, directeur régional des VNF, directeur du PAP et de SNS missionne un "expert" entouré de 4 gendarmes pour étudier l'évacuation et la démolition d'un établissement flottant de Soisy sur Seine."L'expert" a dans son dossier le formulaire d'inscription à la Fédération des Associations et Usagers de la Voie d'Eau dont l'établissement est le siège. (voir F.A.U.V.E)
(26/04/2002)

CONVENTION D'OCCUPATION TEMPORAIRE
Elle est exigée pour l'organisation d'un feu d'artifice à partir du domaine dont VNF est gestionnaire, on l'aura deviné elle est soumise à redevance. 
                                                              

NATURA 2000 à nouveau contesté
Cette fois il s'agit de chenal de la Gironde, voie fluvio-maritime longue d'une centaine de kilomètres, indispensable à l'activité économique et régionale et atout de développement du territoire. Avec 1 500 salariés et 20 000 emplois induits, un CA de 40 millions d'€ et 1 600 navires transitant dans ses installations en 2001, le Port Autonome de Bordeaux demande une minoration de l'emprise de protection envisagée. Les Sociétés pétrolières et les docks d'Ambés dénoncent l'ambiguïté, l'imprécision des textes légaux et leurs conséquences...

NATURE
Deux bernaches, oies du Canada, se sont fixés par deux fois en 2001 pour quelques jours à Soisy sur Seine. Fin mars de cette année 7 étaient de passage au même endroit.
(mars 2001)

RAGONDINS

Le ragondin a fait son apparition sur la Seine il y a environ 15 ans,  il a été classé nuisible pour 2002 par arrêté du 31/12/2001 dans les Hauts-de-Seine. La peur ou la répulsion ne devrait pas donner prétexte à le considérer comme "dangereux ou agressif". Il est au contraire peureux et familier. Ses galeries ont la réputation de fragiliser les berges et l'on cite le bief de Briare qui a laissé échapper une péniche du nom de "Bonino" il y a 30 ans.  Prolifique, il donne naissance à 4 petits par femelle et par an. Il a toutefois comme prédateur l'homme dans certaines régions et les carnassiers comme le renard, le silure...

INONDATION

La montée inexpliquée et inexplicable de la Seine à Paris le 31 décembre 2001 aura coûté 3M de F à la seule Cie des Bateaux Mouches.

BATEAUX LOGEMENTS 
Sur 1 000 bateaux logements en Île de France : 650 sont déclarés en position irrégulière depuis la création de VNF, cherchez l'erreur.

NETTOYAGE DU FLEUVE
Le bois charrié en période de crue viendrait d'après VNF des réserves de bois de chauffage stocké sur les berges par les propriétaires riverains, à la vue des arbres déracinés l'on s'imagine la taille des cheminées de ces riverains...

PPRI
Les Plans de Prévention des Risques Inondations voulus rapidement par les fonctionnaires responsables sont de plus en plus contestés par les élus locaux et les acteurs économiques qui y voient : pour les premiers, des règles contraignantes qui "pourraient être compensées par des aides financières" ; et des risques économiques graves pour les seconds, producteurs de richesses, implantés le long des anciennes voies de communications, gravement pénalisés.

DOMMAGES pour non entretien
Troncs flottants, débris de toutes sortes dérivant sur la Seine à Paris ont occasionnés des réparations d'un montant de 1M,3 FF à la flotte des Bateaux Mouches en 2001. Le P.A.P. (Port Autonome de Paris) a été saisi.

TRONC TOUJOURS
Suite à un dommage à un automoteur bloqué dans une écluse par un tronc d'arbre à demi immergé, la Compagnie Nationale du Rhône a été condamnée en tant que concessionnaire du domaine public pour "défaut d'entretien normal de l'ouvrage" . (jugement complet dans la partie "membres"du site)


BELLE PRISE
Aussitôt relâchée, ce qui fera plaisir à tous.....La pêche au silure en passe de devenir la "pêche au gros" sur la Seine : 1m67 - 68kg record 2001 ?