PARIS    le pont de la Concorde avalant

Ancien pont Louis XVI - baptisé pont de la Révolution en 1791 - pont de la Concorde en 1795 - Louis XVI en 1814 - de la Concorde à nouveau en 1830.

Napoléon ordonnait le 10 février 1810 que les piles du pont porteraient huit statues de ses généraux tués au champs d'honneur. Cette ordonnance n'a pas pu être entièrement exécutée. En 1828 on y substitua les statues de quatre ministres : Richelieu, Sully, Colbert et Suger ; de quatre généraux : Condé, Du Guesclin, Turenne et Bayard ; et de quatre marins : Duquesne, Duguay-Trouin, Tourville et Suffren. Ces statues colossales, en marbre blanc écrasaient la silhouette du pont. Elles furent enlevées en 1832 exposées dans l'avant cour du château de Versailles, puis aux Invalides, puis dans les villes de naissance de ces personnages.

Pont de la Concorde
photo Bernard Kuntz

État actuel depuis 1931

 

 

En montant   Sommaire §     Sommaire Ponts   Suite